Les sols de parking d'immeuble

Éviter les dégradations d'un sol de parking, proposer une solution qui permet au sol de rester propre et facile à nettoyer, résistant à un passage fréquent de véhicules, ce sont quelques-uns des avantages d’une peinture de sol pour parking d’immeuble. Par la même, cela permet de marquer des axes de circulation et des emplacements de parking. Qu’il s’agisse d’un parking existant ou à créer, qu’il se trouve en sous-sol ou en surface, qu’il soit commun ou privatif, ouvert ou fermé, une peinture de sol de parking d’immeuble pourra répondre aux besoins et à la valorisation de l’immeuble en question.

Les sols de parking d'immeuble

Une solution pour éviter la dégradation

Un sol béton brut, même parfaitement lissé, finit toujours par se dégrader à force de passages. Qui plus est lorsque ces passages sont ceux de véhicules, lorsqu’il s’agit d’un sol de parking d’immeuble où le passage est fréquent, avec un certain nombre d’emplacements.

Le ciment finit par s’effriter, par créer un ensemble poussiéreux qu’il est très difficile de maintenir en bon état. Une poussière qui finit par se propager dans l’ensemble de l’immeuble, en s’incrustant dans la semelle des passants par ce garage collectif.


Un sol facile à nettoyer

Nettoyer un sol ciment est aussi très difficile. Il faut un lavage fréquent et extrêmement bien réalisé. Ce qui est difficile lorsque de nombreux véhicules restent stationnés.

Ce nettoyage finit par coûter du temps et, donc, de l’argent.


Des places de parkings bien délimitées

Dernier élément de cette nécessité de trouver une solution efficace pour entretenir le sol de votre parking d’immeuble est que vous devrez, de toute façon, délimiter d’éventuels axes de circulation, mais surtout, des places de parking pour chaque appartement.

En se faisant, chacun connaîtra alors son emplacement, sans empiéter sur celui de son voisin. Il sera même possible de réaliser un marquage avec une numérotation des places, permettant d’optimiser l’ensemble.

Une peinture de sol, à condition qu’elle soit spécialement conçue, reste durable dans le temps. C'est une solution qui assure de réunir les avantages répondant à l’ensemble des contraintes citées.

Des solutions variées

Pour délimiter des emplacements, il existe une première méthode qui consiste à utiliser des clous, des pavés en résine, des bandes de plastique. Assez discrets, ils répondent bien à des nécessités de marquage, mais pas à celles de la propreté.

Une peinture de sol proposera, à la fois ; de supprimer le risque d’effritement de la dalle ciment et de sa poussière,

de faciliter l’entretien, de présenter une finition soignée et de bien marquer la circulation et les places de parking.

Voici 3 exemples proposés par Himfloor pour répondre à ces besoins :

La peinture sol résine :

Référencé FC 450 N, il est à la fois facile à réaliser et minimise les dépenses.

Il nécessite un support béton ou ciment parfaitement réalisé auparavant et une préparation par ponçage, grenaillage ou autre, afin d’obtenir une planéité sans défauts majeurs.

Ce sol résine se réalise la plupart du temps en 2 couches. Ensuite, il est possible de procéder aux différents marquages (emplacements, numéros, circulation, etc.).

Le revêtement autolissant

Sous la référence SL 2000 et SL 3000. Plus résistant que le précédent, il nécessite aussi une bonne planéité, mais pas forcément aussi parfait que dans le cas des peintures résine.

Après une bonne préparation de ce sol, il faut généralement prévoir 2 à 3 mm d’épaisseur de ce revêtement. En sachant qu’un millimètre d’épaisseur représente 1,6 kg pour 1 m².

Une couche de fermeture, mate ou satinée, est recommandée pour terminer le travail.

Un principe qui s’apparente mieux à un trafic intense et offre donc une résistance accrue.

Le quartz taloché

Il est référencé ML2000 (allants jusqu'au ML4000) chez Himfloor.

Il est tout particulièrement conçu pour être antidérapant et trouvera une place intéressante dans la réhabilitation des sols. Tout autant, conseillé sur les rampes d’accès, afin d’éviter que les véhicules ne glissent sur une surface trop lisse.

Son adhérence est due à la présence de silice au sein de la résine.

L’épaisseur conseillée se situe entre 2 et 4 mm. Elle sera déterminée par le professionnel à qui vous confierez le travail, selon l’état de votre sol.

Une couche de fermeture au rouleau termine le travail, de la même façon que dans le cas précédent. Le coefficient antidérapant, peut aussi être ajusté.


Le prix du sol de parking

Pour ce type de travail, il est fortement conseillé de faire appel à un professionnel. Celui-ci saura déterminer le produit le mieux adapté pour répondre à votre besoin.

Il sera fixé selon l'intensité des passages de véhicules dans votre parking, l’emplacement de ce sol de parking d’immeuble, la pente éventuelle pour y entrer, etc.

Si une simple peinture au sol basique  représente un prix de 10 à 20 € HT le m², il faut compter 26 à 40 € HT du m² pour une résine plus structurée.

Qui prend en charge le prix de réalisation du sols de parking d’immeuble ?

Le travail peut être réalisé lors de la création du parking et le coût sera donc inclus dans le prix de vente de la place.

S’il s’agit d’une réalisation ultérieure ou d’une remise à neuf, c’est le syndic qui présentera le projet en assemblée générale et le fera voter par les copropriétaires pour le faire réaliser. Les différents devis de professionnels seront joints à la convocation pour l’assemblée générale.

La charge sera répartie, à l’ensemble des propriétaires au prorata des tantièmes (calculée selon la partie privative de chacun et la charge de parties communes qu’il possède) détenus par chacun, dans le cas d’un parking commun. Parfois la copropriété ne sépare pas les dépenses des parkings, et les propriétaires d’appartements sans parkings pourraient ainsi avoir à payer une partie des travaux, en fonction des tantièmes de la copropriété possédée.

Pour un parking privatif, le prix sera divisé selon le nombre de places et ce coût réparti à chaque propriétaire d’emplacement (et éventuellement multiplié par le nombre d’emplacements détenu par ces propriétaires).

L’entretien des sols de parking

Le grand intérêt de ces peintures spécifiques est d’être très facilement nettoyées, ce qui leur assure aussi, une meilleure longévité. Cet entretien dépend de la façon dont ce parking est sali, c’est-à-dire, notamment, selon le passage des véhicules, mais aussi selon que ce parking sera appelé à se salir plus ou moins vite selon, par exemple, la nature de l’allée qui le dessert.

Cet entretien peut être réalisé par du personnel dédié ou par une société externe. Là encore, c’est l’assemblée générale qui permettra de le déterminer.

ASSISTANCE

En savoir plus sur le revêtement d'un sol de parking

Votre besoin*
Vos coordonnées
Votre copropriété

* Champs obligatoires

Envoyer votre demande