les systèmes et prix des fenêtres

Changer les fenêtres en copropriété peut être dicté par un besoin pratique, une envie esthétique ou une nécessité énergétique. Différents systèmes de fenêtres existent et présentent des avantages différents, à choisir en fonction du style de l’immeuble mais aussi de sa localisation : région plus ou moins froide, secteur urbain sauvegardé etc. Certains systèmes de fenêtres sont par ailleurs plus facilement associés à certains matériaux en améliorant mutuellement leurs performances. Leur prix dépend alors non seulement de la structure du système, du matériau utilisé mais aussi du coût de la pose qui peut varier du simple au quadruple en fonction de la difficulté.

les systèmes et prix des fenêtres

La plus classique : la fenêtre à la française

La fenêtre à la française est le système de fermeture le plus répandu. Il s’agit d’un système à deux battants qui s’ouvrent vers l’intérieur. Efficace et facile à poser, ce système de fenêtre convient aussi bien aux bâtiments neufs qu’aux rénovations et peut être associé au PVC comme au bois, et dans une moindre mesure à l’aluminium. Pour varier les visuels, le système de fenêtre à la française peut être agrémenté de simple, double ou triple vitrage, mas aussi de petits carreaux, notamment pour les portes fenêtres.

Son avantage est sa grande capacité d’ouverture et le renouvellement de l’air qu’il permet ; son inconvénient est la réduction de l’espace intérieur qu’il implique, les battants s’ouvrant vers l’intérieur de la pièce.

Quel prix ? Il s’agit du système le plus économique, de 100 à 200 euros pour une fenêtre en PVC, à 500 euros pour une fenêtre en aluminium.


La plus sûre : l’ouverture à soufflet

Dans le système de fenêtre à soufflet, l’ouverture se fait sur un axe horizontal et non plus vertical, vers l’intérieur. Ce système présente l’avantage de permettre une bonne ventilation, sans empiéter sur l’espace intérieur, tout en proposant une sécurité optimale car la fenêtre ne s’ouvre pas en grand. Ce type de fenêtre est préconisé dans les garages, les vestibules ou les toilettes, et peut dans certains cas être associé à une fenêtre fixe qui ne s’ouvre pas mais laisse juste entrer la lumière.

 

Quel prix ? Le plus souvent en PVC, le prix d’une fenêtre à soufflet commence à une centaine d’euros.

 


La plus rapide : l’ouverture oscillo-battante

La fenêtre oscillo battante dispose d’un double système d’ouverture : vertical comme dans une fenêtre à la française mais aussi horizontal en s’entrebâillant dans sa partie supérieure.

Cette double ouverture permet de bénéficier des avantages des deux systèmes : ouverture battante pour une bonne aération et entrebâillement pour une simple aération en toute sécurité.

 

Quel prix ? Plus cher que la fenêtre classique, le système à ouverture oscillo-battante reste abordable, entre 100 et 300 euros selon le matériau utilisé.

 

La solution gain de place : la fenêtre coulissante

Le système de fenêtre coulissant consiste en des panneaux qui s’ouvrent horizontalement en glissant d'un vantail sur l’autre. Ce système présente l’avantage d’être pratique et est recommandé dans les pièces de petite dimension disposant de peu de place. Plus onéreux qu’un système classique il doit faire l’objet d‘une installation soignée pour éviter toute prise au vent et infiltration d’air.

La fenêtre à galandage appartient à la famille des fenêtres coulissantes. Sa particularité est d’escamoter totalement la partie vitrée qui coulisse dans le mur. Ainsi les éléments de la fenêtre ne se superposent plus et l’ouverture peut être totale. Ce système est de préférence utilisé dans les constructions neuves, car il nécessite des travaux importants en rénovation.

Quel prix ? Presque toujours en aluminium, la fenêtre coulissante à 2 ouvrants nécessite un budget compris entre 300 à 500 €. Elle peut être plus onéreuse avec 3 ou 4 vantaux. Le système à galandage possède également un coût plus élevé, aux environs de 800 à 1000€.

 


La fenêtre basculante

Comme son nom l’indique, la fenêtre s’ouvre en basculant : vers l’intérieur dans sa partie supérieure, et vers l’extérieur dans sa partie inférieure. Basculant sur un axe rotatif, elle peut éventuellement s’incliner dans l’autre sens mais empiète dans ce cas sur la surface habitable.

Ce système de fermeture permet d’aérer la pièce tout en proposant un niveau de sécurité optimal quand le système est bloqué.

Quel prix ? Plutôt utilisé pour les fenêtres de toit, le système de fenêtre basculante se situe entre 100 et 300 euros.

 

La fenêtre à l’anglaise

Comme la fenêtre à la française, elle possède un ou deux battanst mais contrairement à elle, elle s’ouvre vers l’extérieur, ce qui la rend plus dangereuse. Cependant en cas de besoin, un incendie par exemple, elle permet une évacuation plus rapide des personnes. Par ailleurs, les battants n’empiètent pas sur l’espace intérieur, ce qui reste un de ses principaux avantages.

Quel prix ? Ne présentant pas de difficultés particulières quant à son installation, la fenêtre à l’anglaise reste dans la même gamme de prix que la fenêtre classique, à partir de 100 euros si elle est en PVC, autour de 300 euros en bois.

 

La fenêtre à l’italienne

Le système de la fenêtre à l’italienne fonctionne à l’inverse de la fenêtre à soufflet, en s’ouvrant vers l’extérieur dans sa partie inférieure. C’est un système sécurisé, qui est souvent utilisé pour les fenêtres de toit.

 

Quel prix ? de 100 à 300 euros environ

 


La fenêtre à guillotine

Peu utilisée en France mais fréquente en Grande Bretagne comme dans les pays nordiques, la fenêtre à guillotine est composée d’un châssis en deux parties, la partie basse coulissant verticalement vers le haut. L’ouverture peut être réglée selon les besoins d’aération. Parfois agrémentée de petits carreaux, la fenêtre à guillotine est une excellente solution gain de place puisque rien ne vient empiéter sur l’espace intérieur du logement.

Elle peut être moins étanche qu’une fenêtre classique en cas de vent mais présente l’avantage de ne pas claquer au moindre courant d’air.

Quel prix ? Relativement économique à l’origine car facile à poser, la fenêtre à guillotine est en bois mais de plus en plus souvent en aluminium, ce qui en renchérit le coût : de 300 à 600 euros environ.

ASSISTANCE

En savoir plus sur les fenêtres

Votre besoin*
Vos coordonnées
Votre copropriété

* Champs obligatoires

Envoyer votre demande