Repérer et réparer les canalisations d’évacuation

Les canalisations posées il y a plus de 50 ans, en grés généralement, sont fragilisées par leur longue durée d’utilisations. La durée de vie des canalisations en fontes apparentes est estimée à 50 ans. La dégradation de ces réseaux peut causer de nombreux dommages aux bâtiments (fondations, revêtements de sol, …) Aussi il est primordial que les copropriétés procèdent à des réhabilitations lorsque les premiers symptômes apparaissent.

Repérer et réparer les canalisations d’évacuation

Les symptômes

Plusieurs symptômes peuvent apparaître comme révélateurs d’un défaut de canalisation. Ils doivent être considérés comme des signaux d’alerte.

- Une végétation surabondante peut apparaître sur les espaces verts.
- Les dallages et terres battues au sol des caves peuvent s’affaisser.
- Les pavages des courettes peuvent s’effondrer
- Des odeurs peuvent remonter par les siphons de sol ou les regards de visites.
- Des remontés d’eaux usées dans les ouvrages apparents.
- Des fuites en cave sur les ouvrages contre terre.
- Mauvais écoulement pour les effluents.
- Corrosion sur les appareils de suspension des canalisations.
- Champignon sur les murs des caves.

dégâts canalisation

canalisation obstruées

Investigation et étude

La première solution en cas de doute est de faire réaliser un diagnostic.

Le but d’une telle démarche est d’obtenir un plan précis de tous les réseaux, enterrés ou non, eaux usées ou eaux pluviales, concernés par la copropriété. La deuxième volonté est de déterminer l’état des réseaux, de trouver la cause du problème et de prévoir un plan d’action.

Ces causes peuvent être :

- Déboitement d’un élément de canalisation
- Fissures longitudinales sur les tuyaux dues au vieillissement.
- Casses dans le réseau dues à des piquages ultérieurs réalisés sans respect des règles de l’art.
- Bouchon.
- Casses provoquées par les racines des arbres environnant.

investigation canalisation

investigation canalisation


Les travaux

Une fois le diagnostic réalisé, des préconisations de travaux sont transmises, accompagnées du plan de repérage. Un bon diagnostic permet d’optimiser le projet de canalisations en le rendant plus économique. Plusieurs types de travaux peuvent être engagés selon la nature des désordres :

- Dépose provisoire des revêtements de sol
- Remplacement des réseaux en tranchée ouverte lorsque ces derniers sont enterrés sous une cour ou dans le sol de la cave.
- Remplacement des réseaux apparentes dégradés.
- Chemisage (ou gainage)
- Mise en place d’un nombre important d’éléments de visite (Té en pied de chute, regards aux principaux changements de direction) pour faciliter les interventions ultérieures
- Remise en place des revêtements de sol : Pavage, dallage, …
- Curage et pompage des réseaux avec véhicules spécialisés.

 canalisation apparentes

Les réseaux sont maintenus en fonctionnement tout le temps des travaux. Ainsi les salles de bain, WC, cuisine […] resteront utilisables.

La solution technique dépend de l’accès au chantier, de l’état des revêtements de sol, de la nature des tuyaux en place.

En règle générale, le diagnostic étant exhaustif, les travaux doivent, en une intervention, permettre de remettre à neuf le réseau et le rendre pérenne et durable.

canalisation enterrée 

Plusieurs points sont ainsi améliorés :

- Un écoulement assurés (pente suffisante).
- Une suppression des remontées d’odeurs.
- Une remise à neuf des revêtements de sol.
- Mise aux normes des réseaux enterrés qui évite une remontée d’eau en cave due à une mise en charge de l’égout public (crue, orage, …).
- Une accessibilité au réseau améliorée qui permet un entretien régulier, léger et préventif (de manière à améliorer la durée de vie des réseaux).
- Mise aux normes des descentes d’eau pluviale en façade selon le règlement d’assainissement de Paris article n°34.
- Une étanchéité améliorée à proximité d’ouvrages de fondations sensibles
- L’investissement permet de pérenniser et valoriser le bien immobilier, en évitant pour les années futures des dépenses de réparations d’urgences de fuites et de remontées d’odeur (aujourd’hui 17% des dépenses de copropriété concernent les réseaux d’eau) ou de réparations structurelles plus lourdes.
- La détermination de la mise en cause d’un tiers ou copropriétaire dans une dégradation subie.

ASSISTANCE

Besoin de rénover vos canalisations d'évacuation ?

Votre besoin*
Vos coordonnées
Votre copropriété

* Champs obligatoires

Envoyer votre demande