Des travaux dans mon immeuble
Demande de devis

Infiltrations dans les caves et parkings souterrains : problèmes et solutions

Les infiltrations sont l’une des sources principales de l’humidité au sein des bâtiments tels que les immeubles en copropriété. Les caves et les parkings souterrains représentent des zones particulièrement sensibles. En effet, en raison de leur localisation en partie basse des constructions, elles sont plus souvent concernées par ces aléas. À travers cet article, découvrez quelles peuvent être les causes des infiltrations, comment les localiser efficacement et les solutionner durablement.

Les infiltrations sont l’une des sources principales de l’humidité au sein des bâtiments tels que les immeubles en copropriété. Les caves et les parkings souterrains représentent des zones particulièrement sensibles. En effet, en raison de leur localisation en partie basse des constructions, elles sont plus souvent concernées par ces aléas.

À travers cet article, découvrez quelles peuvent être les causes des infiltrations, comment les localiser efficacement et les solutionner durablement.

 Idée reçue sur les infiltrations

Bien souvent, nous pensons que les problèmes d’infiltration  proviennent de la partie supérieure des constructions parce qu’elles sont généralement en lien avec des faiblesses en toiture ou au niveau des parois murales. Cependant, il est important de souligner que les infiltrations d’eau peuvent également apparaître dans les niveaux inférieurs des ouvrages et notamment dans les sous-sols : caves, box…

 

Fréquemment, les dégâts occasionnés par des infiltrations surviennent à l’intérieur des caves et des parkings implantés en sous-sol. Dans ce cas précis, les murs en contact direct avec le sol vont commencer à s’imprégner d’eau, puis se fragiliser à cause de la pression exercée par le terrain situé à l’arrière de l’ouvrage en développant des fissurations par lesquelles des venues d’eau pourront être visibles.


Comment savoir si mon bâtiment est touché par une infiltration d’eau ?

Vous pouvez aisément vous en rendre compte si, depuis votre sous-sol, vous observez l’un des éléments suivants :

  • L’apparition d’auréoles, voire de moisissures et/ou de salpêtre sur les parois murales,

  • La formation de fissures à travers laquelle de l’eau peut perler,

  • Le développement d’odeurs,

  • La prolifération de bactéries...

 

Le saviez-vous ?

Lorsque les murs souterrains sont peints, il est possible d’observer des endroits où la peinture s’écaille et undépôt blanchâtre peut se former. Ce dernier pourrait être du salpêtre.

 

Quelles en sont les causes les plus fréquentes ?

De nombreuses causes peuvent expliquer l’apparition d’infiltrations comme :

  • une fuite au niveau d’une canalisation enterrée,

  • une mauvaise étanchéité, un drain défectueux ou une gestion inappropriée des eaux pluviales,

  • une augmentation saisonnière d’une nappe phréatique avoisinante,

  • des conditions météorologiques exceptionnelles : orages…,

  • un sol extérieur placé en hauteur par rapport au niveau intérieur (infiltrations dites latérales),

  • des matériaux de construction poreux ne répondant pas aux attentes en termes d’imperméabilité…

 


Pourquoi faut-il lutter contre les infiltrations ?

Dès les premiers signes de désordres, il est préférable de réagir rapidement de manière à éviter la prolifération de moisissures pouvant à termes nuire à votre santé mais aussi avoir un impact non négligeable sur la structure du bâtiment.

Autre point auquel nous ne pensons pas forcément : la perte de valeur immobilière sur le bien. À partir du moment où des infiltrations sont visibles, elles déprécient l’ouvrage concerné car cela peut le fragiliser et nécessitera des travaux pour y pallier.

Quelle est la démarche à suivre en cas d’infiltrations avérées ?

Tout d’abord, nous vous préconisons de contacter un professionnel pour un premier diagnostic afin de confirmer vos craintes et, le cas échéant, déterminer avec précision l’ampleur des dégâts. Il pourra utiliser un hygromètre numérique et/ou une caméra thermique de manière à relever la température sur le mur. Grâce à cet outil, les zones humides s’afficheront en bleu et seront plus facilement repérables. Cela l’aidera à pouvoir déterminer la ou les causes expliquant ce phénomène.

Toutefois, il est possible que des études supplémentaires soient à prévoir auprès de bureaux d’études ou d’entreprises spécialisées. Par exemple, un contrôle des canalisations et réseaux enterrés avoisinants pourrait être à effectuer pour déterminer s’il y a une défaillance et donc une réparation à réaliser avant de solutionner le problème.


 Comment se déroule une intervention d’imperméabilisation en sous-sol ?

Lorsque toutes les investigations nécessaires sont finalisées, une société pourra intervenir pour mettre en place une barrière imperméabilisante à l’arrière de la structure victime d’infiltrations. Dans le cas présent, nous parlerons d’URETEK® et de son procédé exclusif Water Barrier.

Cette technique innovante consiste à injecter deux produits entre la maçonnerie et le sol pour créer un voile protecteur contre de nouvelles venues d’eau. Après définition d’un maillage précis, des percements inférieurs à 12 mm de diamètre sont opérés pour positionner des canules en acier puis réaliser les injections.

 La force de cette solution réside en l’association d’une résine expansive aquaréactive et d’un gel saturant permettant d’obtenir la double-action décrite ci-après :

  • La résine expansive remplit les macro-vides, compacte le sol insuffisamment dense et confine la zone du traitement,

  • Le gel saturant comble les micro-vides non atteints par la résine tout en empêchant l’eau de s’infiltrer à nouveau.

 Après les injections, les canules sont sectionnées et les trous rebouchés à l’aide d’un mastic.

 Quelles sont les atouts des injections de résine aquaréactive ?

Peu invasive, cette méthode est parfaitement adaptée pour intervenir dans des zones confinées et très étriquées comme cela est régulièrement le cas dans les caves des immeubles. Seul le passage d’un technicien et de son équipement portatif est nécessaire. Aucune excavation, aucune démolition sont à prévoir.

Dès lors qu’elle est injectée, la réaction de la résine est quasi-instantanée et sans aucun temps de séchage. Les résultats sont observables en temps réel et confirme l’efficacité du traitement. Les infiltrations sont stoppées dès la mise en œuvre.

En une journée, une surface d’environ 30 m² peut être reprise par ce biais.

La plupart du temps, les immeubles sont localisés en milieu urbain et difficilement accessibles. C’est la raison pour laquelle URETEK® a opté pour l’utilisation de camionnettes spécialement aménagées et pouvant stationner jusqu’à 85 m du lieu d’intervention. Ainsi aucune zone de chantier ne doit être prévue.

 Sur quelles structures, cette solution est-elle applicable ?

L’imperméabilisation Water Barrier est envisageable sur des maçonneries enterrées à la structure pleine. Aussi, si votre mur est composé de parpaings creux, cette solution ne sera pas envisageable. En revanche, il n’y a aucune contre-indication pour les parpaings pleins ou les autres matériaux !

Des barrières imperméabilisantes ont déjà été réalisées dans le cadre de chantier concernant des parkings souterrains, des caves, des tunnels, des aqueducs ou encore des fosses d’ascenseurs.

Je note le guide

Devis et information

Vous souhaitez avoir plus d’informations sur URETEK et ses produits ?

Vos coordonnées
Votre copropriété
Envoyer votre demande

* Champs obligatoires

A lire aussi