Des travaux dans mon immeuble
Demande de devis

Prix d’installation d’un échafaudage

Si certains copropriétaires veulent réaliser des travaux à l’intérieur de leur logement ou à l’extérieur de la copropriété, il peut être nécessaire de faire installer des échafaudages par une entreprise de location. En effet, s’il est possible de louer ou d’acheter ce type de matériel, l’installation d’un échafaudage doit se faire dans le respect des réglementations en vigueur, et seuls les professionnels sont habilités à les monter et les démonter dans la plupart des cas.

Prix d’installation d’un échafaudage
Prix d’installation d’un échafaudage

Les différents types d’échafaudage

Pour effectuer des travaux en copropriété, il est parfois indispensable d’installer un échafaudage au niveau de la façade, afin d’accéder aux murs ou à la toiture. Un échafaudage est une sorte de plate-forme qui permet aux artisans d’accéder à des zones hautes. L’échafaudage peut également servir aux particuliers. Pour des travaux de construction et pour des travaux de rénovation en hauteur, il est possible d’opter pour différents types d’échafaudage permettant de garantir la sécurité des utilisateurs de ce dispositif, mais aussi les personnes susceptibles de passer en-dessous.

 

Selon la charge autorisée sur un échafaudage, il est possible de différencier plusieurs catégories :

 

Différentes catégories

Charge autorisée

Travaux concernés

Classes 2 et 3

150 à 200 kg/m²

travaux de peinture, de rénovation toiture, de ravalement, travaux ne nécessitant aucun stockage de matériaux lourds en hauteur

Classes 4 et 5

300 à 450 kg/m²

travaux de bétonnage et plâtrage

Classe 6

600 kg/m²

travaux de maçonnerie lourde et de charpente

 

Afin de sécuriser l’usage d’un échafaudage, il est nécessaire d’installer des filets de protection qui permettent de récupérer des gravats pouvant tomber. Cela permet d’éviter des accidents. Il est également nécessaire de prévoir des ancrages solides.

 

Un échafaudage bien installé permet de réduire les risques d’accidents et les risques de chutes pendant le déroulement du chantier. Il existe différents types d’échafaudages :

 

Les différents types d’échafaudage

Avantages

Les échafaudages fixes

Les échafaudages fixes standards

  • idéaux pour des travaux extérieurs

  • généralement loués pendant plusieurs semaines pour des travaux d’envergure (comme les ravalements de façade)

  • souvent composés de plusieurs étages

Les échafaudages sur-mesure

Les échafaudages suspendus

  • ne touchent pas le sol

  • maintenus grâce à des fixations

  • conviennent aux travaux de haute altitude (pour des immeubles comprenant beaucoup d’étages)

Les échafaudages mobiles

Les échafaudages pliants

  • faciles à déplacer

  • idéaux pour des travaux intérieurs (comme pour la peinture pour plafond)

Les échafaudages roulants

Les échafaudages escaliers

  • idéaux pour une zone située en hauteur et dont la surface est irrégulière (c’est le cas des murs en pente)

  • conviennent aussi bien pour des travaux intérieurs qu’extérieurs

  • hauteur de 5 m maximum

 

Les échafaudages fixes

Contrairement aux échafaudages mobiles, les échafaudages fixes ne peuvent pas être déplacés. Ils sont adaptés à vos travaux en copropriété si vous n’avez pas prévu de les déplacer une fois qu’ils seront posés, lors de la réalisation des travaux de construction ou de rénovation. Veuillez noter qu’ils conviennent davantage aux travaux de grandes envergures. Un échafaudage fixe se cantonne davantage à un usage professionnel que pour des particuliers et peut être amené à évoluer en hauteur au fur et à mesure du chantier.

Comptez plus de 2 000 € TTC pour l’achat d’un échafaudage fixe standard d’une superficie de plus de 100 m².

 

Comme nous avons pu le voir plus haut, il existe plusieurs types d’échafaudages fixes :

 

Les échafaudages sur-mesure :

Si un échafaudage fixe standard ne convient pas, il est possible d’opter pour un échafaudage sur-mesure. L’avantage principal de cette solution est qu’elle épouse la configuration spécifique d’un chantier. Comptez entre 50 et 90 € TTC le m² pour l’achat d’un échafaudage fixe sur-mesure.

 

Les échafaudages suspendus :

Contrairement aux autres types d’échafaudage, les échafaudages suspendus ne sont pas posés sur le sol et pour cette raison, il est relativement rare que des particuliers y aient recours. Ce sont davantage des professionnels qui l’utilisent pour intervenir à très grande hauteur sur des immeubles très grands. Comptez entre 1 000 et 2 000 € TTC pour l’achat d’un échafaudage fixe suspendu.

 

Les échafaudages mobiles

Autre possibilité pour votre copropriété, opter pour des échafaudages mobiles. Comme leur nom l’indique, ils sont faciles à déplacer au fur et à mesure des besoins du chantier. Ils conviennent parfaitement pour une intervention sur un endroit spécifique. Les échafaudages mobiles sont généralement plus petits que les échafaudages fixes.

 

Veuillez noter que les échafaudages mobiles sont particulièrement adaptés pour un usage intérieur. En effet, lorsque la hauteur entre le sol et le plafond d’une pièce est particulièrement haute, l’usage d’un échafaudage mobile est très pratique. Comme nous avons pu le voir plus haut, il existe plusieurs types d’échafaudage mobiles :

 

Les échafaudages pliants :

Comme son nom l’indique, ce type d’échafaudage peut être plié et déplié. Cela permet de le monter et de le démonter facilement pour l’utiliser, mais aussi le déplacer facilement. Les systèmes de verrouillage permettent de le fixer de manière parfaitement sécurisée, grâce à une installation particulièrement rapide. Il existe des modèles entre 2 et 5 mètres de hauteur. Certains modèles sont roulants, mais, tous, sont pratiques à transporter.

Ce type d’échafaudage convient parfaitement pour une intervention rapide pour la réalisation de petits travaux effectués en hauteur. Comptez plus de 150 € TTC pour l’achat d’un échafaudage mobile pliant de 3 mètres de haut.

 

Les échafaudages roulants :

Pour des travaux de construction ou de rénovation à effectuer à l’intérieur des appartements ou des parties communes, les échafaudages roulants sont les plus pratiques et les moins coûteux puisqu’ils peuvent aisément être déplacés au fur et à mesure des travaux. Attention toutefois, ce type d’échafaudage ne peut être utilisé que sur des surfaces plates, et lors d’une pente comprise entre 10 et 20 %, il sera nécessaire d’installer un ancrage ou un pied pour renforcer la structure. Pour une pente plus importante, nous vous déconseillons fortement de choisir un échafaudage roulant. Veuillez noter que :

  • l’utilisation d’un échafaudage roulant est interdite à l’extérieur dès lors que le vent souffle à plus de 45 km/h ;

  • la hauteur d’un échafaudage roulant est généralement comprise entre 2 et 5 m de haut ;

  • les modèles de plus de 5 m sont réservés aux usages professionnels ;

  • la hauteur d’un échafaudage roulant est d’un maximum de 8 m à l'extérieur et de 12 m à l’intérieur (norme NF EN 1004).

 

Si les copropriétaires veulent effectuer de petits travaux sans l’aide d’un professionnel, c’est le matériel qui conviendra à la location ou à l’achat. En effet, son système d’attaches en fait un échafaudage très facile à monter.

 

Comptez plus de 250 € TTC pour l’achat d’un échafaudage mobile roulant de moins de 3 mètres de haut et entre 500 et 1 500 € TTC pour l’achat d’un échafaudage mobile roulant de plus de 3 mètres de haut.

 

Les échafaudages escaliers :

Prévu pour une surface irrégulière en hauteur, l’échafaudage escalier a une configuration un peu particulière qui lui permet de s’adapter aux différences de niveau. Il convient donc parfaitement pour une intervention sur un mur en pente, mais aussi pour effectuer des travaux à l’intérieur comme à l’extérieur au niveau d’escaliers.

C’est un type d’échafaudage que vous pouvez choisir en version pliante ou en version roulante. Il existe même des modèles équipés de ces deux fonctions. De plus, ces pieds sont réglables en hauteur. Vous pourrez choisir un échafaudage haut de 2 à 5 mètres. Comptez plus de 350 € TTC pour l’achat d’un échafaudage mobile en escalier de 3 mètres de haut.

 

Réglementation et législation

Le niveau de sécurité d’un échafaudage est très exigeant. En effet, le montage et le démontage doit respecter les modalités prévues dans les réglementations en vigueur dans le décret 2004-924 du 01/09/2004 concernant l’utilisation des équipements de travail mis à disposition pour des travaux temporaires en hauteur. En copropriété, votre échafaudage peut être installé par une entreprise spécialisée, cela permettra de garantir le niveau de sécurité du dispositif.

 

Il est également nécessaire de suivre les recommandations de la CNAMS (Confédération Nationale des Métiers et des Services) qui donnent des préconisations concernant les risques de chutes d’objets mais aussi des artisans ou des particuliers travaillant en hauteur, les risques de renversement, les risques d’effondrement et encore : les risques d’électrisation.

 

Travaux nécessitant l’usage d’un échafaudage

En copropriété, de nombreux travaux de construction et de rénovation nécessitent l’usage d’un échafaudage. Ainsi, voici une liste des principaux travaux pour lesquels la copropriété devra acheter ou louer un échafaudage, sauf si la copropriété sélectionne un professionnel disposant de ce type de matériel :

  • les travaux de bardage ;

  • les ravalements de façade ;

  • la rénovation de la toiture ;

  • la peinture des plafonds de certains appartements ;

  • certains travaux de construction et de rénovation des murs ;

  • de nombreux travaux en hauteur (isolation par l’extérieur, etc.)...

 

Prix d’achat d’un échafaudage

Pour acheter un échafaudage, il faut choisir un modèle certifié pour les usages domestiques avec la norme NF E 85-200. Elle permet aux particuliers de s’assurer de la fiabilité du niveau de sécurité de l’échafaudage. La copropriété pourra principalement investir dans un échafaudage mobile. Les échafaudages fixes sont davantage réservés à des usages professionnels.

 

Type d’échafaudage

Hauteur de l'échafaudage

Prix d’achat TTC

Echafaudage fixe

Structure d’un échafaudage fixe de 100 m²

environ 2 000 €

Echafaudage suspendu

entre 1 000 et 2 000 €

Echafaudage sur-mesure

entre 50 et 90 € le m²

Echafaudage mobile

Echafaudage roulant

moins de 3 mètres de haut

dès 250 €

Echafaudage roulant

plus de 3 mètres de haut

entre 500 et 1 500 €

Echafaudage pliant

3 m de haut

dès 150 €

Echafaudage escalier

3 m de haut

dès 350 €

 

Prix de location d’un échafaudage

Pour des particuliers, dans une copropriété, il est davantage conseillé de louer un échafaudage plutôt que de l’acheter. En effet, il prend beaucoup de place à stocker et il est rare qu’il soit beaucoup utilisé. En effet, quand la copropriété a recours à des professionnels pour différents travaux d’entretien et de rénovation, ils se chargent eux-mêmes du matériel dont ils ont besoin et le coût d’un échafaudage est alors directement inclus dans le devis des travaux.

 

Pour les copropriétaires, le prix de location d’un échafaudage à la journée peut varier comme suit :

 

Type d’échafaudage

Prix TTC à la journée

Echafaudage mobile (roulant et/ou pliant, ou escalier)

entre 50 et 150 €

Echafaudage fixe de plus de 70 m²

plus de 200 €

 

Sachez que pour une copropriété, le prix de la location d’un échafaudage varie en fonction de la durée du chantier et des options inclus. En effet, au niveau des réglementations, tout le monde n’est pas habilité à monter et à démonter un échafaudage. Si l’entreprise de location s’en charge pour vous, ce prix modifiera quelque peu le tarif de location de l’échafaudage.

 

De plus, pour des travaux extérieurs, de mauvaises conditions météorologiques peuvent allonger le temps de location.

 

Type de travaux

Durée de location moyenne

Ravalement de façade

4 à 8 semaines

 

L’installation d’un échafaudage par une entreprise de location peut coûter entre 20 et 50 € le m². C’est notamment le nombre d’étages que comporte l’immeuble qui vient gonfler ce prix de pose. En effet, il faut plusieurs heures pour installer un échafaudage, même pour un professionnel. Toutefois, la sécurité est assurée puisqu’ils vérifient la résistance du dispositif afin de vous en laisser l’accès.

 

Les éléments inclus dans le devis des travaux

Lorsque la copropriété confie la réalisation de travaux de toiture ou de ravalement de façade à nu professionnel, il est rare que le coût de montage et de démontage de l’échafaudage soit clairement inscrit dans les détails du devis. Cependant, le professionnel l’inclut toujours, puisque cela lui prend du temps de l’installer.

Ce prix comprend la surface que couvre l’échafaudage mais aussi sa hauteur, puisque selon le nombre d’étages, le prix à prévoir sera plus élevé. De plus, certaines entreprises ne disposent pas de leurs propres échafaudages et devront en louer. Vous pouvez demander aux professionnels contactés de vous préciser plus en détails les différents postes de consommation compris dans le devis. Le prix du montage de l’échafaudage vous sera alors donné au m².

Je note le guide

Devis et information

Travaux, aménagement ou rénovation dans votre copropriété ?

Vos coordonnées
Votre copropriété
Envoyer votre demande

* Champs obligatoires

A lire aussi