Des travaux dans mon immeuble
Demande de devis

Télécommande de parking : guide pratique

Porte, barrière ou portail : la facilité veut qu’un système automatisé soit installé dans une résidence pour permettre un accès plus rapide et plus pratique aux usagers. Toutefois cet accès doit être contrôlé et sécurisé pour éviter les intrusions mais aussi les stationnements sauvages sur les espaces réservés aux copropriétaires et à leurs locataires. Portes et portails automatisés avec télécommande sont la solution idéale pour rendre l’accès du parking facile pour les résidents tout en le protégeant des intrus.

Télécommande de parking : guide pratique
Télécommande de parking : guide pratique

Principe de la télécommande

En émettant des ondes, la télécommande s’apparente à une clé, qui envoie des ordres à un récepteur, qui fait office de serrure.

Les télécommandes sont programmées pour fonctionner avec le récepteur.

Plusieurs types de télécommandes programmables existent :

-  La télécommande à code unique,

-  La télécommande à rolling code, qui génère un code différent à chaque utilisation. Ce type de télécommande offre un niveau de sécurité supérieur.

 

A un, deux ou quatre canaux, les télécommandes peuvent avoir une portée de 80 à 100 mètre.

Elles fonctionnent à l’aide de piles ou de batterie dont certaines peuvent avoir une durée de vie de plusieurs années.

 


Quelle décision en AG pour l’utilisation de télécommande ?

L’assemblée générale des copropriétaires décident de l’organisation et des modalités de l’accès à l’immeuble. Les décisions à ce sujet se votent à la majorité des deux tiers des copropriétaires de l’article 26 de la loi du 10 juillet 1965 :

Sont prises à la majorité des membres du syndicat représentant au moins les deux tiers des voix les décisions concernant :

e) Les modalités d'ouverture des portes d'accès aux immeubles.

 


Quelle télécommande programmable choisir ?

La télécommande permet d’ouvrir à distance la porte du parking, évitant d’avoir à se déplacer de son véhicule pour un accès facile et protégé. Pour fonctionner avec l’émetteur présent sur la porte du garage, le portail ou la barrière, elle doit avoir été programmée. Pour cela, différentes possibilités existent :

 

  • Les télécommande à autoapprentissage

Appelées aussi télécommandes autocopiantes, elles peuvent recevoir un code, qui vient alors remplacer le code initial.

Leur avantage : en cas de perte il est facile de racheter et reprogrammer une telle télécommande.

Leur inconvénient : elles offrent un piètre niveau de sécurité à la copropriété.

 

  • Les télécommandes verrouillées

Certaines télécommandes sont verrouillées et impossibles à reprogrammer, proposant ainsi un haut niveau de sécurité. Spécialement conçues pour les portails collectifs, notamment dans le cadre de copropriété, elles sont protégées contre la copie, et ne peuvent ainsi pas être falsifiées ni reproduites par des personnes mal intentionnées.

L’accès au récepteur n’est pas non plus possible.

 

Dans le cas du recours à ce type de télécommande, leur nombre est prédéfini afin de pouvoir contrôler précisément à qui sont remis les différents exemplaires.

 

Combien de télécommande par logement

Le nombre de télécommandes mis à la disposition de chaque occupant est laissé à l’appréciation de l’assemblée des copropriétaires.

Autoriser plusieurs télécommandes par appartement augmente le risque de voir des personnes extérieures à la copropriété venir se garer sur les emplacements réservés : anciens locataires ayant gardé la télécommande, amis auxquels la télécommande a été prêtée, télécommandes perdues etc.

Pour éviter cela, de nombreuses copropriétés n’autorisent qu’une voire deux télécommandes par emplacement de parking ou par logement.

 

Que faire en cas de perte de la télécommande ?

En cas de dysfonctionnement ou de perte de la télécommande, le copropriétaire ou son locataire ne peut pas en recommander lui même ni la faire remplacer ou reprogrammer.

Seul le syndic est habilité à le faire pour des raisons de sécurité.

 

Le locataire en fait la demande à son bailleur copropriétaire, qui à son tour le demande au syndic. Le renouvellement d’une télécommande est ensuite facturé par le syndic au copropriétaire concerné.

Il comprend le prix de la télécommande elle-même (entre 20 et 30 euros) ainsi que le coût de la reprogrammation (entre 50 et 100 euros). Une facture ou un justificatif est alors remis.

Je note le guide

Devis et information

Faire une demande de devis pour votre parking d'immeuble

Vos coordonnées
Votre copropriété
Envoyer votre demande

* Champs obligatoires

A lire aussi