Porte-fenêtre en immeuble : modèles, sécurité et prix

Comme menuiserie ouvrante, la porte-fenêtre d’immeuble est particulièrement appréciée dans les copropriétés où la morphologie du bâtiment s’y prête. Balcons et terrasses en parties privatives, mais également dans les parties communes, il s’agit d’une solution à envisager.

Porte-fenêtre en immeuble : modèles, sécurité et prix

Les portes-fenêtres en copropriété

En habitat collectif, la porte-fenêtre d’immeuble est une solution d’ouverture qui propose une alternative intéressante à une fenêtre traditionnelle ou à une baie vitrée. L’existence de nombreux modèles assure à la copropriété de trouver des modèles qui s’intègrent en harmonie avec l’apparence du reste de l’immeuble.

 

Règlement de copropriété et mairie

Si la porte-fenêtre s’adapte aisément à tout type de bâti, qu’il s’agisse du projet individuel d’un copropriétaire ou d’un projet collectif pour l’ensemble de la copropriété, il conviendra de commencer par consulter le règlement de copropriété pour vérifier les exigences concernant l’aspect extérieur de l’immeuble.

Il faudra ensuite se rapprocher du service urbanisme de la mairie afin de prendre connaissance d’un éventuel Plan Local d’Urbanisme (PLU) qu’il faudra également respecter. En effet, des couleurs ou des matériaux peuvent être imposés afin de respecter une certaine harmonie entre les habitations dans une même région.

 

Dans les parties privatives

Lorsqu’un copropriétaire veut procéder au changement de sa porte-fenêtre ou souhaite créer une ouverture de ce type, ou encore transformer une fenêtre en porte-fenêtre, si les critères précédents ne semblent pas contrevenir à son projet, il devra toutefois obtenir l’aval des copropriétaires lors d’une assemblée générale.

La prise de décision se fera à la majorité absolue des voix de l’ensemble des copropriétaires (article 25 loi du 10 juillet 1965). Cela inclut aussi bien les présents que les absents.

 

Dans les parties communes

Dans le cadre de la construction de l’immeuble ou de sa rénovation ultérieure, il sera possible d’installer des portes-fenêtres d’immeubles via un projet collectif. Ce sera d’ailleurs l’opération la plus simple puisque l’harmonie du bâtiment doit être respectée. Ainsi, le syndic de copropriété se charge de rechercher un prestataire au nom des copropriétaires. Il doit ensuite soumettre différents devis à leurs avis et vote lors d’une assemblée générale.

Le modèle de porte-fenêtre choisi sera alors le même pour l’ensemble des logements.

 


Modèles et caractéristiques

Au vu de leurs caractéristiques, les portes-fenêtres ressemblent en de nombreux points aux fenêtres. Pour choisir un modèle qui convient aux besoins de la copropriété seront pris en compte : le design, le type de matériau, les performances en isolation, la durée de vie et les méthodes d’entretien.

 

Les matériaux

Différents matériaux pourront composer l’encadrement de la porte-fenêtre choisie.

 

Matériaux

Caractéristiques

Entretien

Bois (chêne, bois exotique, bois européens)

  • excellentes propriétés isolantes
  • matériau le plus écologique

entretien régulier

PVC

  • matériau le moins cher
  • bonne isolation
  • performances d’étanchéité optimales

absence d’entretien

Aluminium

  • matière noble
  • bonne résistance dans le temps
  • nombreuses finitions
  • encadrement fin idéal pour optimiser le passage de la lumière
  • choisir un modèle avec rupteurs de ponts thermiques fortement conseillé

Mixte aluminium et bois

  • capacités isolantes du bois en intérieur
  • aluminium en extérieur pour une bonne résistance aux intempéries
  • matériau le plus cher

 

En copropriété, ce sont les essences de bois européens et exotiques, ainsi que le PVC et l’aluminium qui devront être privilégiés pour l’encadrement des modèles de porte-fenêtre, dès lors que le règlement de copropriété et le PLU de la région le permettent.

 

Le type d’ouverture

La porte-fenêtre dispose de plusieurs possibilités d’ouvertures.

 

Type d’ouverture

Avantages

Inconvénients

à la française

  • modèle standard de porte fenêtre d’immeuble
  • se compose de 1 ou 2 battants ouvrant
  • absence de rail
  • prix peu élevé
  • débattement nécessaire pour l’ouverture
  • ne convient pas pour de petites pièces
  • les meubles peuvent gêner
 

coulissant

  • modèle de plus en plus utilisé
  • l’ouverture totale n’est pas possible
 

à galandage

  • ouverture totale possible : les vantaux coulissent dans les murs

 

  • prix plus élevé

oscillo-battant

  • 2 fonctions : ouverture basculante et ouverture du battant
  • recommandé pour les rez-de-chaussée
  • modèle sécurisant
  • possibilité d’aérer la pièce sans laisser la possibilité à des intrus de pénétrer dans le logement
 

oscillo-coulissant

  • 2 fonctions : ouverture basculante et ouverture coulissante
  • prend peu de place dans la pièce

 


Sécurité et vitrage

En termes de sécurité, la solidité de l’encadrement est relativement importante, tout comme celle du vitrage. Pour cela, la copropriété devra choisir un double vitrage. Pour une porte-fenêtre sécurisée, la composition la plus courante se compose :

  • d’un verre de 4 mm d’épaisseur ;
  • d’un vide d’air de 16 mm d’épaisseur (parfois rempli de gaz argon) ;
  • d’un autre verre de 4 mm d’épaisseur.

Sur certains modèles de porte-fenêtre, le vide d’air sera de 12 mm d’épaisseur.

 

Si le simple vitrage est à proscrire, le double vitrage conviendra parfaitement pour les besoins en termes d’isolation et de sécurité. Le triple vitrage, quant à, lui présente un coût généralement beaucoup plus élevé et un poids inadapté.

Il existe de nombreux types de double vitrage qui pourront tous convenir aux besoins de la copropriété :

  • le double vitrage anti-effraction ;
  • le double vitrage à isolation renforcée ;
  • le double vitrage opacifiant ;
  • le double vitrage autonettoyant ;
  • le double vitrage anti-réfléchissant ;
  • le double vitrage avec store intégré ;
  • le double vitrage chauffant.

 

Prix d’une porte-fenêtre standard

Pour faire entrer davantage de lumière dans un appartement, rien de tel qu’une porte-fenêtre. En effet, contrairement à la fenêtre, elle permettra de faire pénétrer la lumière depuis le sol, d’une manière similaire à celle de la baie vitrée. Remplacer les fenêtres d’une copropriété par des portes-fenêtres d’immeuble est donc une excellente solution d’amélioration du bâtiment lors de travaux de rénovation.

La taille standard d’une porte fenêtre composée d’un vantail est de 215 x 80 cm. Celle d’une porte-fenêtre de deux vantaux est de 215 x 120 cm. Toutefois, afin d’optimiser l’opération, il pourra valoir le coût d'opter pour des portes-fenêtres sur-mesure afin de limiter les travaux de maçonnerie.

Pour déterminer les dimensions adaptées, contactez un professionnel pour discuter de votre projet.

 

Prix porte-fenêtre 1 vantail

Les dimensions standards d’une porte-fenêtre avec un vantail sont de 215 x 80 cm. Pour un modèle équipé de double vitrage et d’un système ouvrant, comptez un prix moyen hors pose de :

  • 200 à 400 € TTC pour une porte-fenêtre en PVC ;
  • 300 à 500 € TTC pour une porte-fenêtre en bois européen ;
  • 400 à 600 € TTC pour une porte-fenêtre en bois exotique ;
  • 500 à 900 € TTC pour une porte-fenêtre en aluminium.

Les modèles mixtes aluminium et bois sont quant à eux plus cher, et pour le prix le plus bas, comptez au minimum 800 € TTC (hors pose).

 

Prix porte-fenêtre 2 vantaux

Un modèle équipé de deux vantaux (215 x 120 cm) est à préférer si l’architecture de l’immeuble s’y prête puisqu’il permet de laisser entrer davantage de lumière dans les logements. De plus, pour le côté utilitaire, il est très pratique. En effet, sa large ouverture permet, par exemple, de pouvoir aérer l’appartement, mais aussi, éventuellement, pour faire entrer des meubles chez vous.

Pour un modèle équipé de double vitrage, ainsi que d’un système ouvrant, comptez un prix moyen hors pose de :

  • 250 à 500 € TTC pour une porte-fenêtre en PVC ;
  • 350 à 600 € TTC pour une porte-fenêtre en bois européen ;
  • 450 à 800 € TTC pour une porte-fenêtre en bois exotique ;
  • 650 à 1 200 € TTC pour une porte-fenêtre en aluminium.

Les modèles mixtes aluminium et bois sont quant à eux plus cher, et pour le prix le plus bas, comptez au minimum 1 000 € TTC (hors pose).

 

Prix porte-fenêtre 3 vantaux

S’il vous est possible, en termes d’espace et d’autorisations, d’opter pour un modèle encore plus grand, il existe des modèles standards de 3 vantaux (215 x 180 cm). Pour une porte-fenêtre équipée d’une ouverture à la française, d’un double vitrage et d’un encadrement en PVC, comptez entre 400 et 800 € TTC (hors pose).

 


Prix d’une porte-fenêtre sur-mesure

Si le prix en fourniture d’une porte-fenêtre sur-mesure est plus élevé que pour les modèles standards, cette alternative confère de nombreux avantages à une copropriété. Premièrement, le même modèle conviendra peut-être à l’ensemble des appartements de l’immeuble, un critère qui pourra permettre de bénéficier d’une remise. Deuxièmement, cela permet au professionnel de concevoir un modèle mieux adapté au bâti, aussi bien en termes de design, que de forme et de coloris.

 

Fenêtre sur-mesure

Prix moyen (hors pose)

2 vantaux

3 vantaux

en bois

1 000 € TTC

1 200 € TTC

en PVC

1 000 à 1 300 € TTC

1 600 à 1 800 € TTC

en aluminium

1 500 à 2 000 € TTC

2 300 à 3 000 € TTC

 

Le taux de TVA

Il est possible de bénéficier d’un taux de TVA réduit à 5,5 % dès lors que le prestataire choisi par la copropriété bénéficie du label RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) et qu’il s’occupe de fournir des équipements aux critères énergétiques éligibles et se charge ensuite de la pose.

 

Le prix de pose

Dans le cadre d’une construction neuve, le prix de pose d’une porte-fenêtre standard coûtera entre 100 et 200 € par modèle. Toutefois, pour une rénovation de l’existant, comptez de 200 à 400 € par modèle pour un remplacement à l’identique de l’existant et de 400 à 500 € par modèle lorsqu’une intervention de plus grande envergure est à envisager pour intégrer la porte-fenêtre au bâti.

Pour une porte-fenêtre sur-mesure, le prix de pose est généralement compris entre 100 et 350 € par modèle.

 


Les aides et subventions

Tout comme pour le taux de TVA, pour pouvoir bénéficier d’aides et de subventions pour la pose de porte-fenêtre d’immeuble, il est impératif de confier les travaux à un artisan RGE. La copropriété pourra alors bénéficier :

  • du crédit d’impôt pour la transition énergétique ;
  • et de l’éco-prêt à taux zéro.

 

Ces deux aides sont fournies par l’Etat. Les collectivités territoriales peuvent également soutenir une étude de faisabilité, par exemple. L’Anah (Agence nationale de l'habitat) propose également diverses subventions, tout comme les fournisseurs d’énergie et d’autres organismes.

Je note le guide

ASSISTANCE

Plus d'informations sur les produits et solutions techniques

Votre besoin*
Vos coordonnées
Votre copropriété

* Champs obligatoires

Envoyer votre demande

A lire aussi