Changer une fenêtre : comment faire et prix

Si votre logement est équipé de fenêtres simple vitrage et que vous voudriez les changer par des fenêtres double vitrage ou si la fenêtre de votre cuisine est compliquée à ouvrir et que vous voudriez en installer une coulissante, changer une fenêtre en copropriété nécessite quelques autorisations qu’il faudra obtenir avant de pouvoir déclencher le projet.

Changer une fenêtre : comment faire et prix

Changer de modèle de fenêtre

Dans une copropriété, il n’est pas aussi simple de changer ses fenêtres que dans une maison individuelle. En effet, la façade extérieure du bâtiment est largement réglementée par le règlement de copropriété puisqu’une certaine unité est requise à tous les immeubles. Ainsi, remplacer une fenêtre par un modèle identique ne posera aucun souci, toutefois, si vous souhaitez changer le modèle de la fenêtre, les démarches seront un petit peu plus complexes.

 

Modèle de fenêtre identique

Ainsi, pour qu’il s’agisse d’un modèle identique, le type de vitrage doit être respecté, tout comme le modèle des châssis, les matériaux, les dimensions et les couleurs. Seules les performances phoniques et thermiques des vitrages peuvent être choisies.

Aucune autorisation des copropriétaires en assemblée générale ne sera nécessaire du moment qu’il s’agit soit exactement du même modèle, ou qu’il s’agit d’un modèle d’ores-et-déjà approuvé lors d’une assemblée générale passée.

Dans ce cas-là, s’agissant de travaux d’entretien, le copropriétaire n’aura pas non plus besoin de demander l’autorisation de la mairie pour procéder au changement de sa fenêtre.

 

Modèle de fenêtre différent

Toutefois, si un seul des critères cités ci-dessus ne respecte pas le règlement de copropriété, une assemblée générale devra être commissionnée sur le sujet pour approuver ou non le projet. C’est la majorité de l’article 25 (de la loi du 10 juillet 1965) qui est valable, le projet doit donc obtenir la majorité absolue vis-à-vis de l'ensemble des copropriétaires (qu’ils soient présents ou non). Le changement d’une fenêtre en copropriété est réglementé pour la simple et bonne raison qu’il enjoint une modification de façade qui impose d’ailleurs, aussi, une autorisation de la mairie. Une déclaration préalable de travaux devra obligatoirement être déposée en mairie. Le copropriétaire devra ensuite attendre un délai d’1 mois pour avoir l’accord de la mairie.

La déclaration préalable doit ensuite être affichée pendant toute la durée des travaux.

 

Projet collectif

Dans le cas où l’ensemble des fenêtres de la copropriété font l’objet d’un projet collectif de remplacement, les démarches seront légèrement différentes. Vous pouvez consulter notre guide sur la fenêtre double-vitrage.

 


Les différents types de fenêtres en copropriété

Les modèles de fenêtres pour logement en copropriété sont généralement de formes classiques, du moins pour les parties privatives, en effet, l’uniformisation du bâtiment est indispensable. Toutefois, vous souhaitez probablement faire davantage d’économies en chauffage en changeant vos fenêtres, ou mieux vous protéger contre les effractions, et pour cela vous souhaitez choisir une fenêtre avec de meilleures performances.

 

Une fenêtre ne sert pas uniquement à apporter de la lumière à l’intérieur du logement. Les fenêtres d’un appartement sont également une source d'aération, de décoration, etc. Une fenêtre se compose d’un dormant (partie fixe) et d’un ouvrant (partie mobile), sauf pour les fenêtres fixes sans ouverture.

Voici plusieurs exemples de prix pour lesquels les différents taux de TVA s'appliquent. En effet, lorsque la copropriété a plus de 2 ans, il vous sera possible de bénéficier d’un taux de TVA réduit en fourniture et pose dès lors que le professionnel réalisant les travaux s’occupe de fournir les matériaux.

 

Caractéristiques

Dimensions

Prix TTC

fourniture

TVA à 20 %

Prix TTC

pose

TVA à 20 %

Prix TTC fourniture + pose

TVA à 5,5 % (rénovation)*

TVA à 20 % (en neuf)

Fenêtre en PVC

avec 1 vantail

60x100 cm

300 €

100 €

(fenêtre verticale)

 

200 €

(fenêtre de toit)

370 €

360 €

avec 2 vantaux

100x130 cm

600 €

580 €

650 €

avec 1 vantail oscillo-battant

60x100 cm

380 €

440 €

430 €

à soufflet

60x40 cm

250 €

320 €

300 €

avec châssis fixe

60x100 cm

200 €

290 €

260 €

sur-mesure

de 20 à 40 % plus cher

Fenêtre en aluminium

à soufflet

60x60 cm

580 €

100 €

(fenêtre verticale)

 

400 €

(fenêtre de toit)

620 €

640 €

avec châssis fixe

60x100 cm

380 €

440 €

430 €

Fenêtre en bois

avec 1 vantail

60x100 cm

400 €

100 € minimum

(fenêtre verticale)

460 €

460 €

avec 2 vantaux

100x130 cm

680 €

710 €

750 €

avec 1 vantail oscillo-battant

60x100 cm

500 €

540 €

560 €

à soufflet

60x40 cm

300 €

380 €

360 €

avec châssis fixe

60x100 cm

330 €

400 €

390 €

sur-mesure

de 20 à 40 % plus cher

 

*En rénovation, la dépose de l’existant est comprise dans le prix que vous proposera un professionnel.

 

Prix d’une fenêtre balcon

Le système de fenêtre balcon fonctionne différemment. La partie inférieure, une fois abaissée à l’aide du levier sert de plancher au balcon, il s’agit soit d’acier, soit de verre feuilleté. La partie supérieure de la fenêtre balcon est en verre, puisqu’une fois relevée dans le mur elle sert de fenêtre. Dépliée vers l’extérieur, elle sert de garde-corps.

  • Pour une fenêtre balcon de façade, comptez environ 10 000 € TTC pour un modèle standard.
  • Pour une fenêtre balcon pour toit, comptez environ 2 500 € TTC pour un modèle standard.

 

Prix d’une fenêtre panoramique

L’architecture de la copropriété implique parfois des formats de fenêtres différents, il est par exemple possible que certains logements bénéficient de fenêtres panoramiques. Différentes des baies vitrées, elles offrent un grand format qui peut notamment convenir pour une cuisine.

 

Caractéristiques

Dimensions

Prix TTC

fourniture

TVA à 20 %

Prix TTC

pose

TVA à 20 %

 
 

PVC

hauteur : 215 cm

largeur : 180 à 240 cm

140 €

entre 150 € et 250 €

(format standard)

 

aluminium

210 €

 

bois

250 €

 

 Si vous souhaitez en savoir plus sur le prix de remplacement des fenêtres, Travaux à Part propose un guide détaillé.

 


Autres guides conseils

Les aides et subventions

Lorsque vous souhaitez vous lancer dans de tels travaux en copropriété, qu’il s’agisse d’un projet individuel ou collectif, il est possible de bénéficier d’un certain nombre d’aides et de subventions. L’un des critères consiste notamment en l’amélioration des performances thermiques du logement. Il est ainsi possible de bénéficier d’un taux de TVA réduit à 5,5 %, à la condition que le professionnel réalisant les travaux bénéficie d’une certification RGE, mais également de l’éco-prêt à taux 0, du crédit d'impôt pour transition énergétique. Des subventions de l'ANAH, de l'ADEME, ou encore des collectivités territoriales (région, département, mairie) peuvent également vous venir en aide.

Je note le guide

ASSISTANCE

Plus d'informations sur les produits et solutions techniques

Votre besoin*
Vos coordonnées
Votre copropriété

* Champs obligatoires

Envoyer votre demande