Des travaux dans mon immeuble
Demande de devis

Paillassons d’immeubles : modèles, prix, entretien

Dans une copropriété, les paillassons d’immeuble ont toute leur importance, que ce soit dans le hall d’entrée ou bien devant chaque pas de porte de logement. Pour le maintien de la propreté dans les parties communes, mais aussi à l’intérieur des logements, c’est un élément indispensable pour un usage quotidien. Outre les modèles et les prix, l’entretien, lui non plus, ne doit pas être négligé pour éviter qu’un tapis sale et malodorant vous accueille tous les jours au pas de votre immeuble.

Paillassons d’immeubles : modèles, prix, entretien
Paillassons d’immeubles : modèles, prix, entretien

Un paillasson d’accueil en copropriété

Espace commun emprunté par tous les résidents, tous leurs visiteurs, mais également par le postier, l’entrée de la copropriété est le plus grand lieu de passage de l’immeuble et, par définition, celui qui devient le plus rapidement le plus sale.

Pour y remédier, un tapis d’accueil doit être installé au niveau de ce hall d’entrée. C’est un élément incontournable pour mieux maintenir la propreté des lieux. Ce paillasson principal est choisi par l’ensemble des copropriétaires, lors d’une assemblée générale.

 

Réduction des charges d’entretien

Ajouter un tapis d’accueil dans une copropriété qui n’en possède pas permet de réaliser de réelles économies. Sur le court terme tout d’abord, il est estimé qu’une personne fait entrer environ 0,58 grammes de poussière dans un immeuble par jour. Quant au nettoyage de ces poussières, il faut compter 420 € pour 450 grammes. A savoir que dans une grosse copropriété, le trafic journalier est compris entre 3 000 et 5 000.

Un paillasson d’accueil efficace permet de récupérer jusqu’à 95 % de ces poussières avant qu’elles ne pénètrent dans la copropriété.

De plus, les bienfaits sur le long terme permettent de moins abîmer le sol qui ne reçoit plus ni l’humidité ni les cailloux, ni les autres salissures. En effet, les deux premiers mètres de la copropriété, en l’absence de tapis, s’abîment beaucoup plus vite que le reste du revêtement du sol et les chutes sont plus communes. D’ailleurs, pour celles occasionnées dans les parties communes de la copropriété, la responsabilité civile de la copropriété pourra être engagée.

 

Un paillasson pour chaque appartement

Le pas de porte appartient aux parties communes de la copropriété, y installer un paillasson est toutefois possible.

Si un standard collectif a été défini lors d’une assemblée générale ordinaire, la motion aura été ajoutée au règlement de copropriété et chaque lot devra respecter cette clause. Il sera donc possible d’installer un paillasson standard collectif.

Dans la plupart des cas, cependant, chaque copropriétaire a la possibilité de choisir son propre paillasson de manière individuelle à partir du moment où le règlement intérieur n’en fait pas mention : qu’il soit simple ou design.

 


Les critères de choix

Un paillasson d’accueil est équipé d’une semelle PVC qui lui permet de parfaitement tenir en place quel que soit le revêtement de sol sur lequel il est positionné. Ainsi, il ne bouge pas qu’il s’agisse de carrelage, de parquet ou encore de moquette, etc. Voici quelques autres critères de choix à prendre en compte.

 

Personnalisation

Puisqu’une de ses fonctions est d’assurer la bonne image du bâtiment, le paillasson d’immeuble peut également être personnalisé, que ce soit pour l’entrée ou à caractère individuel. En effet, il s’agit aussi bien d’un élément utilitaire que de décoration. Couleurs, motifs ou sobriété, il existe une vaste gamme de paillassons d’immeuble. Vous pouvez également le personnaliser avec un message de bienvenue.

 

Accessibilité pour les personnes à mobilité réduite

Attention, lorsque vous choisissez le paillasson d’accueil, veillez à ce qu’il convienne pour le passage de personnes en fauteuil roulant et qu’il ne gêne pas non plus des personnes se servant de béquilles ou de cannes. L’accessibilité pour tous est réglementée par des normes légales. Ainsi, une surface dure est indispensable pour la conformité. Alors fauteuils, mais aussi poussettes, ne seront pas gênés. Pour cela, les tapis à rail aluminium sont particulièrement recommandés.

 

Familles de tapis

Les paillassons souples, également appelés paillassons de propreté, se composent d’une base en PVC ou en caoutchouc recouverte d’une texture brossée. Cette dernière peut être conçue à base de fibres synthétiques ou de fibres naturelles comme le coco, le jonc de mer ou encore le sisal.

Les paillassons à rails aluminium associent des profilés grattants et un revêtement qui définit les propriétés spécifiques du paillasson (absorbant, séchant, antidérapant, grattant, etc.).

Il existe également des solutions hybrides.

 


Trois zones de salissures

Puisque les personnes entrant dans une copropriété ont plutôt tendance à entrer dans le bâtiment en marchant plutôt qu’en prenant le temps de s'essuyer les pieds, trois zones de salissures sont identifiables et méritent le paillasson adapté.

Ce phénomène ne sera pas retrouvé devant l’entrée de chaque lot, puisque les gens ont normalement l’habitude de s’essuyer les pieds sur le paillasson en entant dans un logement.

 

1ère zone

Un premier tapis, à l’extérieur de l’entrée du bâtiment permet, avec le bon revêtement, de décoller grossièrement les saletés par le frottement des pas sur le paillasson.

  • grattoir en aluminium rainuré
  • bandes vinyles
  • revêtement anti-dérapant
  • revêtement à brossettes
  • revêtement textile extérieur imputrescible doublé
  • combinaison de plusieurs revêtements

2ème zone

Un deuxième tapis est accolé au premier. Celui-ci est toutefois placé à l’intérieur du hall d’entrée. Il permet de récupérer les poussières résiduelles ainsi que l’humidité des chaussures. L’humidité s’évapore ensuite pour éviter le problème de l’eau stagnante et des mauvaises odeurs.

  • revêtement textile imputrescible, grattant et séchant
  • combinaison de caoutchouc et de textile

3ème zone

Ce troisième type de tapis retient les plus fines poussières, ainsi que le reste d’humidité.

  • brins torsadés
  • structure à mémoire de forme
  • tapis moelleux

 

Pour que l'absorption soit efficace le ou les paillassons d’entrée que vous choisissez doivent représenter un minimum de 2 mètres linéaires. Toutefois cela dépend également de la taille de la copropriété et de l’audience qui y pénètre. Si la copropriété n’est pas uniquement habitée et que le rez-de-chaussée est également occupé par des professionnels, le passage sera beaucoup plus important et ces 2 mètres seront essentiels.

S’il s’agit d’une copropriété composée de 5 lots habités et verrouillée à l’entrée par un digicode, un tapis intérieur est largement suffisant.

 

Les modèles de tapis et leur prix

Les fourchettes de prix données dans le tableau suivant prennent en compte des paillassons de dimensions standards de 75 x 45 cm jusqu’à des paillassons vendus en rouleau de 100 x 120 m. La qualité et la résistance sont également à prendre en compte pour ces prix.

 

Compositions

Caractéristiques

Prix

Paillasson en fibres synthétiques

avec une face en contact avec le sol en PVC anti dérapant et une face visible en polypropylène

  • de toutes les tailles : du paillasson rectangulaire aux dimensions classiques, au paillasson très long pour les grands halls d’immeuble, etc.
  • résiste aux nombreux passages
  • décoration et coloration possible
  • utilisation longue durée
  • peuvent être vendus en lots
  • usage : intérieur
  • bon rapport qualité / prix
  • facile d’entretien : en machine en lavage à froid ou aspirateur (selon les modèles)

de 10 à 500 €

Paillasson naturel grattant

en fibres naturelles de coco

  • fonction grattante
  • très bonne résistance aux intempéries
  • imputrescible
  • usage : grattoir pour chaussures
  • emplacement : convient pour l’extérieur et pour le pas de porte de l’entrée d’un immeuble
  • rectangulaire ou en demi-lune
  • entretien : passer l’aspirateur régulièrement
 

20 à 1 600 €

à base de caoutchouc (caillebotis d’entrée)

  • rectangulaire uniquement
  • très grandes dimensions
  • grille épaisse qui permet de racler les salissures
  • convient notamment pour une entrée de sous-sol
  • entretien : grand jet d’eau

10 à 400 €

100 % polyéthylène

  • effet grattoir
  • entretien : grand jet d’eau

40 à 4 000 €

Paillasson rigide

des bandes grattantes (en aluminium ou en PVC haute performance) s’alternent avec des bandes essuyantes (textiles)

  • résiste parfaitement aux forts trafics
  • pour les bandes essuyantes, préférez les fibres ­polyamides au polyester et au polypropylène
  • liant : préférez l’acier galvanisé (meilleur durabilité) au câble

 40 à 100 €

Paillasson souple

velours tufté doublé d’un envers PVC

  • essuie efficacement les semelles

20 à 2 500 €

 

 


Le paillasson brosse

Paillasson sur-mesure ou non, le tapis brosse permet de restreindre les salissures du hall d’entrée. Il retient également l’humidité apportée par les chaussures, ce qui contribue à la préservation des revêtements de sol dans les parties communes. De plus l’aspect “brosse” de ce paillasson facilite l’action de gratter ses chaussures.

 

Caractéristiques

En fibre de coco

Ce matériau résistant capte l’humidité des chaussures et évite glissade et chute dans le hall d’entrée qui est ainsi parfaitement sec.

Imputrescible

L'absorption de l’eau ne dégrade pas le tapis, même sous l’effet d’eau stagnante.

Préservation des revêtements de sol dans les parties communes

Sa rétention de l’humidité et des saletés permet de limiter les problèmes d’encrassement rapide. Ces caractéristiques permettent également de faire des économies d’entretien et de ménage.

Entretien

Nettoyage

Nettoyage avec une brosse imbibée d’eau chaude et d’un petit peu de détergent + rinçage. A faire une fois par semaine.

Entretien

Saupoudrer le paillasson avec de la lessive le soir + le matin suivant, passer l’aspirateur.

Désodorisation

Saupoudrer le paillasson avec du bicarbonate de soude le soir + le matin suivant, passer l’aspirateur.

 

 

Accord de la copropriété

La loi de 1965 régit tous les achats concernant les parties communes dans une copropriété. Ainsi, installer ou changer un paillasson d’accueil n’échappe pas à la règle. Il peut s’agir de travaux d’entretien ou de travaux d’amélioration de la copropriété. Les premiers correspondent à l'article 24 de la loi de 1965 et doivent être votés à la majorité simple, alors que les seconds se votent à la majorité absolue de l’article 25.

L’installation d’un paillasson d’entrée permettra d’effectuer jusqu’à 65 % d’économies concernant les charges communes liées à l’entretien du revêtement de sol.

 

Entretien

Pour entretenir correctement les paillassons d’immeuble, une routine d’entretien est nécessaire. La fréquence de cet entretien dépend notamment de la taille de la résidence et donc du nombre de passages sur le paillasson au quotidien. D’une manière générale, il est conseillé de passer l’aspirateur tous les jours sur un paillasson d’entrée ou un aspirobrosseur, c’est-à-dire un aspirateur avec une tête brosseuse électrique, plusieurs fois par semaine, sans oublier de le soulever une fois par semaine afin de nettoyer également la fosse avec un aspirateur. En effet si les saletés s’y accumulent de trop, sa capacité de stockage ne sera plus suffisante. Pour cette raison, avoir un paillasson qui s’enroule ou qui est modulaire est plus pratique.

 

Une fois tous les deux mois ou une fois par mois, un nettoyage à la vapeur haute pression est conseillé. Il permettra un entretien plus en profondeur qui éliminera les résidus incrustés ou gras qu’un nettoyage simple n’enlève pas.

Je note le guide

Devis et information

Travaux, aménagement ou rénovation dans votre copropriété ?

Vos coordonnées
Votre copropriété
Envoyer votre demande

* Champs obligatoires

A lire aussi