Des travaux dans mon immeuble
Demande de devis

Prix de remplacement de gouttière d'immeuble et fonctionnement

Afin d’éviter les problèmes d’infiltration et lutter contre la présence d’humidité à l’intérieur des murs du bâti, il est primordial de remplacer les gouttières de l’immeuble lorsqu’elles ne remplissent plus leurs fonctions à la perfection. Les pluies ruisselant sur le toit de la copropriété doivent entièrement être endiguées par les gouttières afin d’éviter les dégâts sur la façade de l’immeuble.

Le remplacement d’une gouttière en copropriété

Les gouttières font partie des équipements nécessaires à la bonne santé d’un bâtiment. Leur rôle est de collecter l’eau ruisselant sur le toit et l’acheminer jusqu’au sol par des tuyaux qui permettent son évacuation via des réseaux prévus à cet effet (bassin d’orage, collecte des eaux de pluie via des récupérateurs d’eaux ou citernes, etc.

 

La vérification de l’état des gouttières par un professionnel doit être réalisé une fois tous les 10 ans afin d’en optimiser le fonctionnement. Toutefois, l’entretien doit être effectué tous les ans pour éviter que les feuilles, notamment, ne viennent boucher les gouttières. Il se peut également que vous retrouviez un nid d’oiseau ou autre, qui bouche l’évacuation des eaux de pluie.

 

Lorsqu’une gouttière est cassée, il faut la faire remplacer rapidement par un professionnel afin d’éviter :

  • de fragiliser les fondations porteuses de l’immeuble ;

  • les infiltrations d’eau dans les combles, sur la façade et dans les murs ;

  • d’endommager l’isolation du bâtiment ;

  • l’apparition de coulures d’eau sur les murs extérieurs de la copropriété, etc.

Afin de procéder au remplacement d’une chaudière en copropriété, le syndic peut se tourner vers des professionnels de la zinguerie.

 

Réglementation et PLU

Avant toute chose, lorsque le syndic organise une assemblée générale de copropriété pour mettre au vote le remplacement des gouttières, il doit commencer par se rapprocher du service urbanisme de la municipalité afin de s’assurer des possibilités autorisées. En effet, le PLU (Plan Local d’Urbanisme) peut prévoir des restrictions en termes de choix de matériaux, notamment, qui influenceront les possibilités des copropriétaires.

 

Les exigences du PLU doivent être observées aussi bien pour les travaux de construction que les travaux de rénovation. Les couleurs des gouttières peuvent également y être fixées.

 

Les types de pose

Selon l’architecture de la copropriété, le zingueur pourra procéder à 3 types de poses. Il faudra également se renseigner auprès de la Mairie et du PLU.

 

Types de pose

Caractéristiques

Pose en gouttière rampante

La gouttière se pose directement sur une partie de la toiture ou sur la corniche.

Pose en gouttière pendante

Il s’agit du type de pose le plus répandu en France. Le zingueur peut fixer la gouttière soit sur les chevrons de la charpente, soit fixer une planche de rive.

Poser un chéneau

Ce type de pose est compatible aux très grands bâtiments. La pose en chéneau implique l’intégration de l’évacuation des eaux pluviales dans la maçonnerie de l’immeuble.

 

Les différents modèles

Outre les différents matériaux dont nous allons parler après, il existe différentes formes de gouttières pour copropriétés en France, parmi lesquelles :

 

Différentes possibilités esthétiques

Prix par m² linéaire (tous matériaux confondus)

Gouttière pendante (ou demi-ronde)

5 à 20 €

Gouttière carrée

5 à 12 €

Gouttière anglaise

7 à 15 €

Gouttière lyonnaise

8 à 16 €

Gouttière havraise

20 à 30 €

Gouttière nantaise

15 à 35 €

 

Les critères de choix de la forme d’une gouttière sont les suivants :

  • habitudes régionales de la zone où est située l’immeuble

  • inclinaison du toit de la copropriété

  • type de façade

  • taille du toit de l’immeuble

  • PLU (Plan Local d’Urbanisme) de la municipalité

 

Remplacer une gouttière : les avantages et inconvénients

L’objectif principal d’une gouttière est de s’occuper de la gestion et de la récupération des eaux pluviales. Il est de plus en plus fréquent pour les copropriétés de récupérer les eaux ruisselant sur le toit. Remplacer les gouttières de la copropriété permet de :

  • protéger la façade de la copropriété ;

  • d’empêcher les infiltrations à l’intérieur du bâtiment ;

  • de permettre une excellente évacuation des eaux de pluie, quelles que soient les conditions climatiques, etc.

 

Il faut choisir des modèles certifiés par la norme européenne NF EN-60 qui résistent aussi bien au gel qu’aux UVs, aux chocs, à la corrosion et à la rupture. Ensuite, en fonction des matériaux choisis les performances techniques et l’esthétisme des gouttières changent. Voici les avantages et les inconvénients de l’aluminium, du cuivre, du zinc et du PVC :

 

Type de matériau

Avantages

Inconvénients

Gouttières en PVC

  • matériau léger

  • prix abordable

  • nombreux coloris disponibles

  • pose simple

  • résistance faible contre les intempéries

  • non compatible avec les régions où le gel est important

  • réparations impossibles

Gouttières en zinc

  • matériau traditionnel

  • très robuste

  • grande durabilité (50 ans)

  • très résistant à la corrosion

  • très résistant à toutes les températures

  • couleur grise

  • son esthétisme ne convient pas avec tous les types de façade

Gouttières en aluminium

  • matériau léger

  • très résistant à la corrosion

  • nombreux coloris disponibles

  • peu compatible avec le gel (l’aluminium peut se bosseler)

Gouttières en cuivre

  • matériau le plus robuste

  • choix de luxe

  • compatible avec les vieilles demeures (cachet et plus-value)

  • très résistant à toutes les températures et tous les climats

  • très résistant à la corrosion

  • prix le plus onéreux

  • oxydation rapide

 

Selon le type de matériau choisi, il ne faut pas prévoir le même temps d’intervention de la part du zingueur ou tout autre artisan qualifié. Ainsi, pour une gouttière en cuivre ou pour une gouttière en aluminium, le temps de pose nécessaire représente le double que pour les gouttières en zinc, les gouttières en PVC ou encore les gouttières en acier.

Quel que soit le type de matériau, le temps nécessaire à la dépose de la gouttière est, lui, similaire.

 

Prix du remplacement d’une gouttière

Hors prix de pose des nouvelles gouttières et prix de dépose de l’existant, voici le prix d’achat par mètre linéaire des fournitures pour le remplacement des gouttières en copropriété :

 

Type de matériau

Prix TTC par mètre linéaire (hors pose)

Remplacement de gouttière en PVC

5 à 8 €

Remplacement de gouttière en zinc

10 à 20 €

Remplacement de gouttière en cuivre

30 à 50 €

Remplacement de gouttière en aluminium

10 à 30 €

Remplacement de gouttière en acier

12 à 18 €

Remplacement de gouttière en composite

15 à 30 €

 

Afin de connaître le prix exact du remplacement d’une gouttière en copropriété, il est nécessaire de prendre en compte :

  • le type de matériau ;

  • la forme des gouttières ;

  • le prix au m² ;

  • la dépose de l’ancienne gouttière de la toiture ;

  • le prix de la main d’oeuvre pour la pose de la nouvelle gouttière ;

  • les frais de déplacement de l’artisan ;

  • la localisation de la copropriété ;

  • les difficultés de l'accessibilité à la toiture, etc.

 

Sachez que selon le type de matériau choisi, toutes les gouttières ne peuvent pas être réparées, en effet, une gouttière en PVC en cas de casse ou autre endommagement ne pourra pas être réparée par un professionnel et devra obligatoirement être changée. Ce facteur doit être pris en compte lors du choix du modèle.

 

Prix d’une gouttière en acier

L’acier est un matériau robuste qui répond parfaitement aux besoins des gouttières qui sont perpétuellement exposées aux intempéries. Ainsi, ce matériau est particulièrement recommandé dans les régions où les conditions climatiques sont difficiles.

De plus, les gouttières en acier sont simples à poser et se mêle parfaitement aux différents types d’architecture des copropriétés.

 

Fournitures pour travaux de remplacement

Prix TTC par mètre linéaire

Gouttière en acier

12 à 18 €

 

Sachez que la gouttière en acier convient parfaitement bien aux copropriétés dans les zones fortement enneigées en hiver.

 

Prix d’une gouttière en aluminium

Résistantes et durables, les gouttières en aluminium sont très prisées en copropriété. Elle permette d’obtenir une apparence contemporaine.

 

Fournitures pour travaux de remplacement

Prix TTC

Gouttières en aluminium demi-rondes

10 à 20 € par mètre linéaire

Gouttières en aluminium pour corniches

10 à 25 € par mètre linéaire

Gouttières en aluminium en forme de trapèze

15 à 30 € par mètre linéaire

 

Prix d’une gouttière en composite

Il s’agit de la solution la plus durable dans le temps toutefois on la retrouve peu en habitation et les gouttières en composite sont pour le moment essentiellement utilisées en industrie.

 

Fournitures pour travaux de remplacement

Prix TTC par mètre linéaire

Gouttière en composite

15 à 30 €

 

Sachez qu’il s’agit d’un matériau qui ne craint pas l’oxydation. De plus, le composite résiste très bien aux variations climatiques, qu’il s’agisse des périodes de gel ou de canicule.

 

Prix d’une gouttière en zinc

Dans les grandes villes, il s’agit de la solution traditionnelle choisie en copropriété pour ses qualités esthétiques, notamment. Elle est compatible avec tous types de climat et résiste relativement bien face aux intempéries et à l’usure. Si votre immeuble est placé dans le périmètre proche d’un monument historique classée, il y a de grandes chances que le PLU de votre municipalité vous impose d’installer uniquement des gouttières en zinc, sans qu’aucun autre matériau ne soit possible.

 

Fournitures pour travaux de remplacement

Prix TTC par mètre linéaire

Gouttière en zinc

10 à 20 €

 

Disponible uniquement en gris, la gouttière en zinc reste relativement discrète, raison pour laquelle elle s’adapte facilement à l’architecture de votre bâtiment. Dans une région où le climat est doux, une gouttière en zinc peut avoir une durée de vie de 40 ans.

 

Prix d’une gouttière en cuivre

Les gouttières en cuivre s’adaptent aisément à la configuration de votre immeuble. A la fois résistante et esthétique, sa pose au niveau de votre toiture est plus complexe que pour les autres types de gouttières. Les situations climatiques rudes n’abîment pas ce type de gouttière qui ne subit pas de phénomène de dilatation même lorsque l’immeuble est localisé dans une région où les températures changent de manière très importante.

 

Embruns maritimes, pollution, humidité, chaleur élevée, corrosion, températures très froides, le cuivre propose des caractéristiques qui lui permettent de résister à tous types d’intempéries sans nécessité d’entretien spécifique.

 

Fournitures pour travaux de remplacement

Prix TTC par mètre linéaire

Gouttière demi-ronde en cuivre

30 à 50 €

 

Le professionnel de la zinguerie pour installer ce type de gouttière de manière rampante ou de manière pendante. Le cuivre est un matériau malléable qui permet aux artisans d’installer la gouttière tout en suivant précisément les courbes des infrastructures non traditionnelles.

Son prix élevé en fait toutefois un matériau de luxe réservé aux structures de caractère.



Prix d’une gouttière en PVC

La forme de gouttière la plus présente au niveau des toitures en France est la gouttière pendante. C’est justement la seule forme que peut prendre une gouttière en PVC. Son intégration à l’esthétique de votre façade de fait de manière relativement aisée.

 

Fournitures pour travaux de remplacement

Prix TTC par mètre linéaire

Gouttière carrée en PVC

5 à 6 €

Gouttière à profilé ovoïde en PVC

6 à 8 €

 

Comme nous vous l’avons précédemment dit, la gouttière en PVC n’est toutefois pas le type de gouttière le plus conseillé, ni en construction ni en rénovation. En effet, il s’agit d’un revêtement fragile face aux intempéries. Dans une région où les températures connaissent des variations fortes tout au long de l’année, un risque de dilatation est à prévoir.

De plus, face à la neige ou au gel, le PVC est un matériau qui peut casser. Dans ce cas-là, il ne sera pas possible de faire appel à un professionnel pour faire réparer les gouttières de la copropriété. Il ne pourra que les remplacer dans son ensemble. De plus, les travaux devront être effectués le plus rapidement possible dès lors que la gouttière ne fonctionne plus sinon les conséquences sur la façade et sur les murs, voire les huisseries apparaîtront rapidement, surtout en saison de pluie.

 

Prix de pose

Si le coût de l’intervention d’un couvreur ou d’un zingueur peut être exprimée en un tarif horaire estimé entre 40 et 70 € HT de l’heure, il est plus complexe de donner un prix fiable pour le remplacement de gouttière en copropriété en termes de main d’oeuvre. En effet, pour un immeuble, les professionnels ne peuvent pas toujours accéder à la toiture par les combles et doivent alors installer des échafaudages afin de pouvoir accéder aux gouttières.

 

Le tarif de la main d’oeuvre varie ensuite selon le type de matériau de la gouttière et sa forme. Voici un récapitulatif des prix de la pose d’une gouttière en construction dans le tableau suivant. Ces valeurs indicatives permettent d’avoir un ordre d’idée du prix que pourra vous proposer un artisan en rénovation, pour la dépose et la pose sur une structure déjà existante.

 

Type de gouttière

Prix TTC de pose par mètre linéaire

Prix de remplacement d’une gouttière en PVC

30 à 50 €

Prix de remplacement d’une gouttière en cuivre

100 à 200 €

Prix de remplacement d’une gouttière en zinc

40 à 60 €

Prix de remplacement d’une gouttière en composite

30 à 100 €

Prix de remplacement d’une gouttière en acier

60 à 90 €

Prix de remplacement d’une gouttière en aluminium

60 à 80 €

 

Les frais de déplacement d’un zingueur ou d’un couvreur peuvent représenter un forfait de 50 € pour l’intervention complète. Il peut également évaluer la distance qu’il devra parcourir. Les frais de déplacement du professionnel correspondent alors généralement à 0,50 € par kilomètre parcouru.

 

L’installation d’un échafaudage au niveau d’immeuble dépend principalement de la hauteur du bâtiment. Pour un petit immeuble de 2 étages avec une emprise au sol de 100 m², le prix d’un échafaudage sera compris entre 1 500 et 2 000 €.

 

Un taux de TVA intermédiaire

Pour les travaux de rénovation en copropriété, il est possible de bénéficier d’une réduction de TVA dans le cadre du remplacement de gouttière. Il faut pour cela que la construction de l’immeuble soit terminée depuis au moins 2 ans. Le taux de TVA intermédiaire de 10 % est accessible aussi bien si l’immeuble abrite des appartements pour lesquels il s’agit d’une résidence principale ou d’une résidence secondaire pour les copropriétaires.

 

Lorsqu’un professionnel se charge de vous fournir les nouvelles gouttières et s’occupe de leur installation, vous devriez donc pouvoir bénéficier de ce taux de TVA préférentiel plutôt que le taux de TVA à 20 % qui est généralement de mise.

Je note le guide

Devis et information

Travaux, aménagement ou rénovation dans votre copropriété ?

Vos coordonnées
Votre copropriété
Envoyer votre demande

* Champs obligatoires

A lire aussi