Aires de jeux pour enfants et bacs à sable en immeuble : fonctionnements, entretien et règles

Mettre en place une aire de jeux pour enfants et des bacs à sable pour un immeuble où les résidents se composent principalement de familles est un grand atout pour faire venir de nouveaux locataires, voire même de nouveaux copropriétaires. Si ces espaces sont de véritables lieux d’épanouissement et de sociabilité pour les enfants, ils comportent également des risques contre lesquels il est possible de se prémunir avec l’instauration d’un plan d’entretien et de maintenance des équipements en place. Toutes les zones aménagées pour les enfants font l’objet de réglementations dès lors qu’elles sont utilisées de manière collective pour jouer.

Aires de jeux pour enfants et bacs à sable en immeuble : fonctionnements, entretien et règles

Les aires de jeux pour enfants en copropriété

Pour créer un véritable lieu de vie pour les enfants dans un bâtiment regroupant des familles, l’aire de jeux est une excellente solution pour que les enfants puissent se dépenser à l’air libre sans rester confinés dans le logement de leurs parents. Les résidences peuvent s’équiper d’aires de jeux semblables à celles que l’on trouve dans le domaine public afin de prodiguer des espaces sécurisés pour le jeu. Dans la copropriété, elles sont réservées aux enfants résidant dans l’immeuble et permettent de proposer un endroit propice à la convivialité.

 

On y retrouve aussi bien des balançoires, que des tourniquets ou encore des tunnels et des toboggans, voire même des bacs à sable, etc., ce ne sont pas les choix qui manquent. Si les coûts et l’emplacement disponible sont des critères importants pour cette installation qui prendra place sur les parties communes extérieures de la copropriété, doivent d’abord être pris en compte par les copropriétaires ou le promoteur immobilier l’âge des enfants et les différents styles de jeux qui pourraient leur convenir.

 

La délimitation de l’air de jeux

Lorsqu’un lampadaire ou une grille d’égout se trouve au niveau de l’espace prévu pour l’aire de jeux, une zone d’évolution devra être respectée, ce qui réduira la surface disponible pour la bâtir.

Des zones d’évolution devront également être prévues entre les différents équipements installés.

 

L’emplacement géographique

Si l’emplacement géographique de l’aire de jeux pour enfants en copropriété doit être pris en compte, c’est parce qu’une rampe de toboggan doit, par exemple, absolument être orientée plein nord. Dans une autre position, les enfants pourraient se brûler suite à la montée en température de la tôle causée par les rayons du soleil.

Des zones d’ombre sont également à prévoir afin que l’aire de jeux ne soit pas trop exposée.

De plus, cette aire doit être placée loin des voies de circulation.

Le dimensionnement de l’aire de jeux

Le dimensionnement de l’espace de jeu passe notamment par la détermination de la tranche d’âge des enfants susceptibles d’y jouer. Jusqu’à leur 6 ans, ils sont généralement accompagnés et surveillés par leurs parents. Mais l’aire de jeux doit également être adaptée aux enfants au-delà de cet âge. Le plus simple est d’organiser le terrain de manière à installer des zones différentes par tranches d’âge.

 

Toutefois, l’espace disponible, le nombre d’enfants actuellement présents dans la copropriété, le budget que les copropriétaires sont prêts à mettre dans le projet ainsi que le nombre d’équipements choisis seront autant de critères qui permettront de peaufiner l’idée.

Le rôle du syndic sera de conseiller les copropriétaires sur les possibilités qui se présentent à eux.

 


La réglementation

Pour mettre en place une aire de jeu et des bacs en sable en copropriété tout en respectant les réglementations en vigueur, il faut consulter plusieurs décrets et respecter un certain nombre de normes.

 

Décrets

Exigences de sécurité des équipements d’aires collectives de jeux, c’est-à-dire les « matériels et ensemble de matériels destinés à être utilisés par des enfants à des fins de jeux, quel que soit le lieu de leur implantation ».

Nécessité de certification de conformité des équipements par un organisme agréé par les pouvoirs publics, apposition par le fabricant de la mention : « conforme aux exigences de sécurité ».

Décret n° 94-699 du 10 août 1994

Avis du 15 décembre 1998 concernant l’application de ce décret

Prescriptions de sécurité des aires collectives de jeux.

Décret n°96-1136 du 18 décembre 1996

Normes

Exigences en termes de sécurité et de méthodes d’essai pour les différents équipements des aires collectives de jeux.

NF EN 1176-1 : norme générale

NF EN 1176-2 : spécifique aux balançoires

NF EN 1176-3 : spécifique aux toboggans

NF EN 1176-4 : spécifique aux téléphériques/tyroliennes

NF EN 1176-5 : spécifique aux manèges

NF EN 1176-6 : spécifique aux équipements oscillants

et Normes européennes EN1176 et NF EN1177

Paramètres relatifs à la conception et l’aménagement des aires collectives de jeux

NF EN 1176-1 : pour les dimensions de la surface d’impact pour protéger les enfants de manière appropriée contre les blessures engendrées par les chutes + dimensions et compétences d’amortissement des matériaux les plus utilisés pour atténuer les impacts.

Recommandations relatives à l’installation, à la maintenance, au contrôle et à l’utilisation des équipements d’aires collectives de jeux.

NF EN 1176-7

 

Exigences en termes de sécurité et méthodes d’essai pour les revêtements de la surface de chute.

NF EN 1177

 

Les bacs à sable ne sont pas considérés comme des équipements de l’aire de jeux mais comme un aménagement, à ce titre le décret de 1994 ne les concerne pas. A la place, l’obligation générale de sécurité doit être respectée. Quant à l’entretien des bacs à sable, il est, lui, réglementé par le décret de 1996.

Les réglementations en vigueur n’imposent pas l’utilisation d’un sable en particulier, il est toutefois recommandé d’en choisir un dont l’utilisation convient aux jeux.

 


Les bacs à sable en copropriété

Dans l’aire de jeux pour les enfants de la copropriété, un espace pour un bac à sable peut être prévu.

 

Le bac contenant le sable

Le fond et les parois du bac sont indispensables pour limiter les sources de contamination du sable. Afin de l'isoler, il est possible de mettre en place un préfabriqué ou d’insérer une structure au sein même de l’aire de jeux. Toutefois, ce fond doit être conçu de sorte à permettre l’écoulement des eaux de pluies.

Les parties hors sol du bac, accessibles aux enfants, doivent être démunies d’arêtes saillantes et de toute autre source éventuelle de danger.

 

Entretien régulier

Le sable utilisé dans les bacs à sable, tout comme celui servant à amortir les zones où les enfants sont susceptibles de tomber fait appel à des règles d’hygiène identiques puisque les enfants en useront comme jeu dans les deux cas.

Pour ces raisons, l’entretien régulier du sable consiste à :

  • un ratissage régulier avec retournement en profondeur, pour éliminer tous les mégots, papiers, bouts de verres , excréments d’animaux et autres détritus qu’il est malheureusement fréquent de retrouver dans un bac à sable non nettoyé ;
  • un prélèvement ponctuel permet de réaliser des examens bactériologiques et parasitologiques ;
  • un changement du sable de manière périodique, incluant le nettoyage du bac, dépend principalement de l’importance de la fréquentation de l’aire de jeux, de la fréquence de son entretien, etc.

 

Jouissance exclusive d’une partie commune

Certains copropriétaires ont parfois l’avantage de bénéficier de la jouissance exclusive d’une partie commune, cela peut éventuellement être le cas d’un petit jardin attenant au logement du rez-de-chaussée, par exemple. Dans ce cas-là, les copropriétaires du lot n’auront pas besoin d’obtenir d’autorisation de la part des autres copropriétaires pour de petits aménagements comme installer un petit bac à sable pour enfants.

 

L'installation

Une fois les délimitations et les dimensionnements de l’aire de jeux définis, les matériaux utilisés pour le sol et les équipements doivent être choisis.

 

Choisir le sol

Sous les équipements, un sol amortissant doit être prévu pour atténuer les chutes. Pour cela, le sable, s’il est régulièrement aéré et propose l’épaisseur adéquate offrira d’excellentes propriétés à un prix correct. Les enfants l’apprécient beaucoup dans une aire de jeux. Le gravillon roulé est également beaucoup utilisé, il est, de plus, naturellement drainant. Ce sont les normes DS/EN 1177 qui imposent un degré d’amortissement à ces sols, pour la sécurité des enfants en cas de chute.

 

Personnes handicapées et poussettes doivent avoir accès à cet espace de jeux. Ce facteur est indispensable pour ne pas limiter l’accès aux adultes qui viendront surveiller leurs enfants pendant qu’ils jouent. A cette fin, une rampe doit être mise en place et le sol entourant les jeux ne doit présenter aucune marche.

 

Le choix des matériaux

En passant par des constructeurs dont les matériaux sont certifiés ISO 14001 ou EMAS, vous vous assurez de l’absence de produits toxiques dans les équipements installés. En effet, de l’arsenic ou du chrome peuvent sinon être présents dans le bois.

En termes d’installation, comme de maintenance, la certification Qualisport est recommandée pour la création et l’entretien des aires de jeux. Elle est délivrée par un organisme de qualification et certification des professionnels de construction et d’aménagement du secteur sport et loisirs, il s’agit d’une garantie de conformité aux normes en vigueur.

 

Eviter les végétaux

Bien que des zones d’ombre doivent être prévues, l’aménagement paysagé proche de l’aire de jeu doit être correctement pensé pour ne pas générer un source de risques supplémentaire. Ainsi, les végétaux toxiques et épineux sont très fortement déconseillés, tout comme les arbres avec des branches basses (pour éviter que les enfants essaient d’y grimper). Les racines peuvent aussi être une source de problème, puisque si elles dépassent du sol, elles augmentent le risque de trébuchement des enfants comme des personnes les accompagnants. Elles pourraient aussi finir par traverser le sol amortissant mis en place.

 

Voici une liste non exhaustive des différents végétaux piquants à ne pas placer à proximité d’une aire de jeux pour enfants : cactus, chardon, houx, pyracantha, ronces, etc. A éviter pour leurs fleurs et leurs feuilles : le laurier-rose (également pour sa sève), la ciguë, l’aconit, la digitale et la grande berce notamment ; et pour ses graines : le ricin. Et enfin, parmi les végétaux toxiques, sont déconseillés : le chèvrefeuille, le tamier, la bryone dioïque, le troène, le sceau de salomon, la morelle noire, l’arum tacheté, la belladone, le gui, le laurier-cerise, la morelle douce-amère, etc. Ce sont principalement les baies de ces arbustes avec lesquelles les enfants peuvent s’empoisonner.

 


Les opérations de maintenance et d’entretien

En copropriété, c’est au syndic que revient la responsabilité de gérer un planning d’opérations d'entretien et de maintenance des aires collectives de jeux et des bacs à sable pour les enfants. Ce suivi est réglementé dans le décret N° 96-1136 du 18 décembre 1996 et concerne tout autant l’entretien de routine, qui vise à la propreté de l’espace, que le maintien du niveau de sécurité des équipements. Les réparations relatives à des détériorations et dégradations sont également de son fait.

 

L’élaboration d’un plan prévisionnel des interventions nécessaires est conseillé, cela lui permettra d’organiser plus aisément les inspections et d’avoir un dossier lui permettant d’attester du respect des nécessités d’entretien. En cas d’accident, ces documents permettront au syndic de se protéger en prouvant son intérêt pour la sécurité des enfants sur l’aire de jeux.

  • Un rythme mensuel ou trimestriel sera prévu pour les vérifications intermédiaires comme : l’usure des équipements, le test de leur stabilité, l’absence de corrosion, etc.
  • Un rythme semestriel, voire annuel sera prévu pour les vérifications approfondies.

La fréquence concernant la propreté des lieux, ainsi que l’inspection de l’état des surfaces et des équipements sera fonction des aménagements effectués.

Je note le guide

ASSISTANCE

Plus d'informations sur les produits et solutions techniques

Votre besoin*
Vos coordonnées
Votre copropriété

* Champs obligatoires

Envoyer votre demande