Entretien de la toiture de l'immeuble : conseil et prix

L’entretien de la toiture de la copropriété est essentiel afin de maintenir son bon état et d’augmenter sa durée de vie. Si les techniques appropriées peuvent varier selon le type de toiture, tout comme un ravalement de façade, l’entretien de la toiture permet de valoriser un bâtiment, mais aussi d’améliorer les performances énergétiques de l’immeuble.

Penser à l’entretien de la toiture en copropriété

Dans un immeuble, la toiture du bâtiment fait partie des parties communes dont l’entretien est à la charge de l’ensemble des copropriétaires. Ne s’agissant pas d’une partie privative, la toiture se voit souvent délaissée des priorités en termes de travaux. L’entretien de la toiture est toutefois primordial pour éviter :

  • les déperditions énergétiques ;
  • les infiltrations dans les murs ;
  • l’effondrement de la toiture sur les logements, etc.

L’entretien d’une toiture en copropriété inclut la charpente, l’isolation ainsi que la couverture. Un entretien régulier permettra d’éviter des travaux coûteux.

 


Protéger la toiture de l’immeuble

La toiture d’un immeuble protège le bâtiment contre les intempéries. Il fait partie de l’apparence de l’immeuble et son entretien est également important en termes de plus-value. Les agressions subies par la toiture abîment la couverture et attaquent les performances d’étanchéité. Une toiture abîmée se caractérise par une couleur verte ou encore par l’apparition de taches noires, notamment.

 

Agressions subies par la toiture

Conséquences

  • intempéries
  • pollution
  • vieillissement
  • mousses
  • champignons
  • facilite les infiltrations dans l’ensemble du bâtiment
  • augmentation des déperditions énergétiques
  • affaiblissement de la toiture
 

 


Les performances d’isolation de la toiture

Lors de l’entretien de la toiture de la copropriété par un professionnel, il est important de vérifier les performances d’isolation de l’immeuble. Selon son état, le couvreur pourra conseiller au syndic de copropriété de songer à un remplacement complet de l’isolation ou à une simple opération d’entretien. Lorsque les matériaux d’isolation d’un bâtiment vieillissent, le couvreur sera en mesure de vous proposer des matériaux plus performants. De plus, les techniques s’améliorent constamment et il est désormais possible de procéder à une isolation de la toiture par l’extérieur, ce qui permet de minimiser l’importance des travaux de remplacement de l’isolation de la toiture.

 

Les performances d’isolation de la toiture sont relativement importantes afin de permettre à la copropriété de réaliser des économies d’énergies en limitant les déperditions énergétiques s’échappant par le toit.

 

Des aides financières pourront être attribuées à la copropriété pour le remplacement de l’isolation de la toiture. Un crédit d’impôt sera notamment envisageable.

 

Vérifier l’étanchéité de la charpente

Lors de la construction d’une charpente, les normes de l’époque ont été respectées. Toutefois les règles évoluent. Ainsi, pour une charpente neuve, a priori aucune vérification ne sera nécessaire lors de l’entretien de votre toiture.

Pour une charpente ancienne ou construite depuis plusieurs années, son étanchéité sera à vérifier une fois par an lors de l’entretien de la toiture. Il est conseillé de s’en occuper avant l’hiver, afin de limiter les déperditions énergétiques du bâtiment pendant la saison froide. La vigilance est d’autant plus de mise dans le cas de combles perdues où les infiltrations peuvent être problématiques.

 


Les méthodes d’entretien de la toiture

Pour entretenir la toiture de la copropriété, le professionnel contacté peut user de différentes méthodes, parmi lesquelles :

  • un brossage naturel ;
  • un brossage au cuivre ;
  • un entretien avec un nettoyeur haute pression, etc.

Selon les traitements nécessaires, il pourra appliquer du chlore ou de la javel pour nettoyer, des produits anti-mousses et hydrofuge pour lutter contre les proliférations végétales, etc.

 

Régularité de l’entretien d’une toiture

Pour connaître la régularité de l’entretien d’une toiture pour votre immeuble, il est nécessaire de prendre en compte sa date de construction. En effet, plus une toiture est vieille plus un entretien régulier sera nécessaire pour prolonger sa durée de vie et assurer ses performances.

 

  • Pour une toiture neuve, l’entretien d’une toiture peut être fait tous les 10 ans.
  • Pour une toiture de plus de 20 ans, l’entretien de la toiture doit être fait tous les 2 ans.
  • Pour une toiture de plus de 40 ans, l’entretien doit être réalisé tous les ans.

 

Il faut cependant également prendre en compte le type de toiture.

 

  • Pour une toiture en ardoise, en tuile ou en bardeau, devront être prévus l’intervention d’un spécialiste pour le nettoyage des lichens, champignons, mousses et proliférations animales.

 

En effet, ces parasites viennent nuire à la résistance de la couverture ainsi qu’à son étanchéité. A l’inverse, pour une couverture en zinc, cette intervention n’est pas nécessaire puisque la mousses n’apparaissent pas sur ce type de revêtement.

 

Type d’opération

Régularité

Professionnels à contacter

vérifier l’isolation de la toiture

tous les ans (pour une vieille isolation)

  • couvreur
  • spécialiste de l’isolation

nettoyage simple

tous les 2 ou 3 ans

  • couvreur

application de divers traitements

tous les 8 à 10 ans

vérifier l’étanchéité du toit

tous les 5 ans

nettoyage des gouttières

tous les 10 ans

repérage de tuiles cassées

régulièrement

vérifier l'étanchéité de la charpente

tous les ans

  • charpentier

 

Choisir un professionnel

En copropriété, l’entretien de la toiture doit être fait par un professionnel. Le toit d’un immeuble se situe à une hauteur qui implique d’avoir les outillages nécessaires pour intervenir en parfaite sécurité. Selon l’inclinaison du toit (toit à forte pente, toit plat, etc.), les possibilités d'accessibilité ne sont pas les mêmes.

 

Les produits appliqués sur la toiture peuvent être chimiques et un professionnel veillera à s’en protéger ainsi qu’à protéger les habitations voisines pour qu’elles ne soient pas dérangées par l’entretien de la toiture de la copropriété. De plus, selon le type de couverture de la toiture, il n’est pas forcément possible de marcher directement dessus. C’est notamment le cas d’un toit en ardoise.

 

Un professionnel spécialisé saura conseiller la copropriété sur les produits adaptés au type de couverture en place. En effet, il ne faut pas appliquer les mêmes produits pour un toit recouvert d’ardoises que pour un toit recouvert de tuiles, par exemple

 


Un taux de TVA réduit

Si la copropriété achète elle-même les produits nécessaires pour l’entretien de la toiture, le taux de TVA normal sera applicable, c’est-à-dire celui de 20 %. Toutefois, en passant par un professionnel, il est possible de bénéficier du taux intermédiaire de 10 %. Toutefois certains critères doivent être remplis. Ainsi, la copropriété doit abriter des logements servant d’habitation principale. De plus la date de la fin de construction de l’immeuble doit être supérieure à 2 ans.

 

Le taux de TVA intermédiaire de 10 % s’applique sur les produits fournis par le professionnel pour l’entretien de la toiture ainsi que sur le frais de main d’oeuvre.

 

Prix des travaux de toiture

Pour l’installation d’une toiture neuve, il faut comptez un prix d’intervention compris entre 200 et 300 € TTC le m². Ce prix comprend toutefois la main d'œuvre et les fournitures de la charpente, de l’isolation, de la couverture et du revêtement. Ainsi, pour l’entretien d’une toiture, le prix au m² est largement revu à la baisse, comptez entre 10 et 30 € TTC le m².

Si la rénovation de la toiture de la copropriété est nécessaire, le prix des matériaux de couverture nécessaire ainsi que le prix de pose représenteront un tarif compris entre 100 et 200 € TTC le m². Pour de simples travaux portant sur un entretien de l’étanchéité de la toiture, comptez entre 20 et 40 € TTC le m².

 

Prix de l’entretien d’une toiture

L’entretien d’une toiture en copropriété coûte en moyenne 850 € TTC. Toutefois, des écarts de prix sont à prévoir en fonction de la surface de la toiture à entretenir. Sont également à prendre en compte :

  • l’accessibilité et l’inclinaison de la toiture (en copropriété, celle-ci se situe souvent au-dessus de plusieurs étages) ;
  • la situation géographique de l’immeuble (les prix seront plus élevés en région parisienne et dans les grandes villes qu’à la campagne) ;
  • les frais de déplacement des professionnels.

 

Entretien d’une toiture d’immeuble

Prix TTC

Coût minimum

400 €

Coût moyen

850 €

Coût maximal

2 500 €

 

Seront également pris en compte dans le prix d’entretien d’une toiture : la surface à nettoyer, la nature du revêtement de la toiture ainsi que les produits utilisés.

 

 

Prix du nettoyage d’une toiture

Pour la toiture d’un immeuble dont la superficie est comprise entre 30 et 350 m², les frais de nettoyage sont évalués être entre 2 000 et 5 000 € TTC. Pour plus de détails, prévoyez un prix compris entre 15 et 25 € TTC le m² pour le passage d’un traitement anti-mousse ou d’un traitement hydrofuge. Comptez un tarif compris entre 7 et 15 € TTC le m² pour une opération de nettoyage simple comprenant le démoussage de la toiture de la copropriété sans l’application de traitements.

Le nettoyage des gouttières est une prestation facturée sous forme d’un forfait généralement compris entre 50 et 200 € TTC.

 

Nettoyage d’une toiture d’immeuble de 350 m²

Prix TTC moyen

Coût maximal global

5 000 €

Lavage de tuile

800 €

Démoussage

2 800 €

Traitement anti-mousse

3 200 €

Traitement hydrofuge

3 000 €

Traitement fongicide

3 500 €

Traitement algicide

3 400 €

Nettoyage des gouttières

150 €

 

Répartition des frais entre les copropriétaires

Le syndic de copropriété doit se charger de porter le sujet à l’ordre du jour d’une assemblée générale lorsqu’il estime que l’entretien de la toiture est nécessaire ou à la suite d’une demande exprimée par l’un des copropriétaires. Il appartient également au syndic de copropriété de demander des devis à différents professionnels afin qu’il puisse ensuite les soumettre à l’appréciation des copropriétaires.

 

Lors de l’assemblée générale, les copropriétaires doivent débattre et voter la réalisation des travaux. Les frais d’entretien de la toiture seront en effet à leur frais. La répartition de la facture globale se fait en fonction des tantièmes de chacun au sein de la copropriété. Si la motion obtient le nombre de votes suffisant, l’entretien de la toiture sera effectué avec l’entreprise choisie par les copropriétaires parmi les devis proposés par le syndic de copropriété.

Je note le guide

Devis et information

Travaux, aménagement ou rénovation dans votre copropriété ?

Vos coordonnées
Votre copropriété
Envoyer votre demande

* Champs obligatoires

A lire aussi