Le prix d’installation de volets en copropriété

Lors de la construction de l’immeuble, des volets devront être installés aux fenêtres des appartements du bâtiment. En copropriété, le choix initial de la couleur, de la forme et du type de volet choisi aura toute son importance, puisqu’il fixera les possibilités futures des copropriétaires souhaitant changer leurs volets.

Le prix d’installation de volets en copropriété

Autorisations nécessaires en copropriété

En effet, le règlement de copropriété prévoit généralement le type de volets que les copropriétaires ont le droit d’installer pour remplacer les leurs. Il en fixe ainsi la couleur, la forme, la taille, etc. En copropriété, tous les éléments touchant à l’apparence extérieure du bâtiment sont soumis à décision générale de l’assemblée des copropriétaires.

 

Autorisation préalable de travaux

De plus, les municipalités peuvent également imposer des règles. Il est donc bon de se rapprocher du service urbain de votre mairie afin de pouvoir consulter l’éventuel PLU (Plan local d’urbanisme) de la ville. Tout comme le règlement de copropriété, la municipalité peut imposer un style à respecter pour l’harmonie visuelle de la commune, raison pour laquelle une autorisation préalable de travaux devra être faite auprès de la mairie. En copropriété ce sera au syndic de s’en charger si l’ensemble des copropriétaires participent au changement de leurs volets, si le projet est à l’initiative d’un seul copropriétaire et qu’il s’agit simplement de son logement, alors ce sera à lui de s’occuper des procédures.

Pour la réponse, le délai est d’un mois. Une fois écoulé, si la mairie n’a pas répondu, cela signifie que la réponse est positive. Il est toutefois possible de réclamer une attestation de non opposition pour plus de sécurité.

Suite à cet aval, les travaux pourront être engagés dans une période de deux ans.

 

Autorisation de l’assemblée générale

Si le projet n’est pas collectif mais provient d’un seul copropriétaire, il lui faudra également demander l’aval des copropriétaires lors d’une assemblée générale. Pour cela, adressez une lettre au syndic, afin qu’il mette le point au prochain ordre du jour. Le dossier de votre projet sera ainsi soumis au vote des copropriétaires. La majorité des voix de tous les copropriétaires sera nécessaire.

 

Souscrire à une assurance spéciale dommages-ouvrages

Puisque les travaux envisagés affectent l’apparence du bâtiment, l’assemblée des copropriétaires sera en droit de demander au copropriétaire de prendre une assurance dommages-ouvrages pour le remplacement de ses volets.

 


Volets à vantaux : modèles et prix

La forme classique des volets prend la forme de 1 ou 2 vantaux. Ils existent aujourd’hui dans divers matériaux que sont le bois, l’aluminium et le PVC.

 

Volets en bois

Largement utilisé en France pour l’installation de volets, le bois est reconnu pour ses performances élevées en termes d’isolation. Son esthétisme authentique en fait le matériau idéal pour des volets à vantaux.

 

Volets en bois classiques

Nombre de vantaux

Essence de bois

Prix du volet

Prix de pose

1

classique

80 à 170 €

50 à 80 €

exotique

130 à 300 €

40 à 70 €

mélèze

100 à 250 €

50 à 100 €

2

classique

150 à 300 €

100 à 150 €

exotique

250 à 500 €

50 à 100 €

mélèze

200 à 450 €

100 à 150 €

Volets en bois persiennés

Nombre de vantaux

Essence de bois

Prix du volet

Prix de pose

1

classique

100 à 350 €

50 à 100 €

2

classique

250 à 700 €

50 à 150 €

Volets en bois coulissants

Nombre de vantaux

Essence de bois

Prix du volet

Prix de pose

1

exotique

250 à 350 €

50 à 100 €

mélèze

300 à 450 €

2

mélèze

550 à 700 €

100 à 200 €

 

Volets en aluminium

L’aluminium propose d’excellentes capacités en termes d’isolation, toutefois la qualité du matériau choisi a des conséquences directes sur ces performances.

 

Volets en aluminium à pentures

Nombre de vantaux

Prix du volet

Prix de pose

1

150 à 350 €

50 à 100 €

2

300 à 650 €

Volets en aluminium coulissants

Nombre de vantaux

Prix du volet

Prix de pose

1

300 à 850 €

50 à 150 €

 

Volets en PVC

Privilégiés pour leurs capacités d’isolation, les volets en PVC demandent moins d’entretien que le bois tout en proposant des prix plus ou moins équivalents.

 

Volets en PVC à pentures

Nombre de vantaux

Prix du volet

Prix de pose

1

100 à 250 €

50 €

2

200 à 400 €

100 à 150 €

 


Volets roulants : modèles et prix

En termes de sécurité et d’isolation, les volets roulants proposent des performances intéressantes qui pourront convenir à une copropriété. Leur fonctionnement peut être manuel ou motorisé.

 

Type de volet

Avantages

Inconvénients

Prix

pour un modèle de 120 x 120 cm (hors prix de pose)

Volet roulant en PVC

  • matériau le moins cher
  • le plus facile à installer
  • bonne isolation
  • plus fragile que d’autres modèles
  • possibilité de déformation lors des grandes chaleurs
 

100 à 500 €

Volet roulant composite

  • gamme intermédiaire
  • mélange de PVC et d’alu (combinaison de leurs avantages)
  • plus rare sur le marché
  • moins de propositions de modèles
 

150 à 600 €

Volet roulant en alu

  • modèle haut de gamme
  • très résistant aux intempéries et aux effractions
  • bonne isolation (pour modèles doubles parois)
  • matériau le plus cher
 

250 à 600 €

 

Les modèles manuels

Il existe 3 types de fonctionnement manuel. Le plus connu est celui de la manivelle, mais des solutions à sangle et à tirage existent également.

 

Le système de la manivelle

Quel que soit le matériau choisi, le volet roulant pourra être manuel et sera ainsi équipé d’une manivelle. Ce système plaira à la copropriété pour sa fiabilité et pour des frais moins élevés à l’installation puis à l’usage. Le fonctionnement à manivelle est relativement simple, la rotation à la main de celle-ci permet d’enclencher un mécanisme d’enroulement et de déroulement du volet dans ou hors du coffre.

Blanche, la manivelle reste relativement discrète. Les prix des volets roulants sont alors les plus bas, comptez autour de 100 € (hors pose).

 

Avantages

Inconvénients

  • prix très compétitif
  • installation simplifiée (inutile d’ouvrir les cloisons pour installer le raccordement électrique)
  • absence de système de fermeture centralisé
  • graissage régulier des manivelles nécessaires sinon elles grincent et forcent
 

 

Toutefois, lorsque vous installez un volet roulant manuel, il sera possible d’en modifier le fonctionnement plus tard puisqu’ils seront compatibles avec un système électrique. Pour cela, un professionnel intégrera la motorisation au coffret de l’enrouleur actuellement en place. Cependant les gaines devront être encastrées dans les murs. Ainsi, pour motoriser un système manuel, mieux vaut attendre la rénovation d’une pièce.

 

Les modèles à sangle

On retrouve peu ce type de fonctionnement dans les copropriétés et davantage dans les établissements publics. Il s’agit d’un système manuel peu onéreux. La sangle est reliée au mécanisme d’enroulement et de déroulement du volet roulant. Il suffit de tirer dans un sens ou dans l’autre pour actionner le volet. Toutefois, l’usure de la sangle est assez rapide. Comptez entre 20 et 70 € pour vous en équiper.

 

Les modèles à tirage

Le système à tirage est conseillé pour de petites fenêtres pour lesquelles le volet n’est pas souvent ouvert ou fermé. La méthode en elle-même est gratuite puisque la poignée qui permet d’actionner le tirage du volet y est directement intégrée. En copropriété, ce type de volet pourra éventuellement convenir pour les toilettes.

 


Les modèles motorisés

Le volet roulant pourra également être électrique et sera actionné par une télécommande ou par un interrupteur. La commande envoyée contrôle alors l’action de motorisation électrique du volet. Elle permet de gagner du temps et de ne pas avoir à forcer comme pour une manivelle. De plus, le mécanisme s'abîme moins car l’ouverture et la fermeture sont plus fluides qu’à la main. De plus, il est possible de programmer l’ouverture et la fermeture des volets au quotidien pour ne plus avoir à s’en occuper. Ce système plaira à la copropriété pour son confort.

Comptez entre 60 et 200 € (hors prix de pose) en sus du volet pour obtenir un équipement motorisé.

 

Avantages

Inconvénients

  • système de fermeture centralisé qui facilite l’usage des volets au quotidien
  • amélioration des performances en termes de sécurité puisque tous les volets se ferment tous les soirs, même quand vous êtes absent
  • prix élevé
  • installation d’un réseau électrique nécessaire pour relier les volets au système de commande
 

 

La motorisation des volets roulants manuels en copropriété pourra se faire de manière idéale lors de la rénovation de l’isolation thermique et phonique de l’immeuble. En effet, installer des systèmes motorisés sur des volets roulants existants ou sur de nouveaux implique de lourds travaux qui nécessitent d’ouvrir les cloisons. Mieux vaut globaliser les travaux.

 

Les modèles électriques sans fil

Selon le standing de la copropriété et du budget alloué au projet, il sera possible d’opter pour un fonctionnement électrique sans fil, il s’agira bien entendu de volets haut de gamme, vous devrez donc compter un minimum de 250 € en plus en fourniture pour votre volet (hors pose).

Le système sans fil pourra être déclenché par une commande radio.

 

Les modèles électriques filaires

Il s’agit du modèle le plus fréquemment installé par les professionnels. Un réseau électrique spécifique vient alimenter le moteur de l’enrouleur du volet qui est commandé par un interrupteur encastré dans un mur avec ceux permettant d’actionner la lumière.

Comptez un minimum de 150 € en plus en fourniture pour votre volet (hors pose).

 

Les modèles électriques automatiques

L’automatisme total des volets roulants est une solution ultra perfectionnée mais également extrêmement coûteuse. Pour ces modèles, un capteur solaire est positionné à l’extérieur du logement et s’occupe automatiquement d’ouvrir et de fermer vos volets en fonction de la détection du lever et du coucher du soleil.

Comptez un minimum de 400 € en sus, en fourniture, pour votre volet (hors pose).

 

Volets roulants solaires : modèles et prix

Des modèles entièrement solaires sont désormais présents sur le marché. Pour fonctionner, le volet roulant solaire est accompagné d’un petit panneau solaire positionné au niveau du coffre d’enroulement. Relativement discret, il permet de mettre un système d’autoconsommation en place et d’éviter de consommer de l’électricité pour actionner son volet roulant.

Ce système plaira en copropriété pour la plus-value des bâtiments disposant d’équipements favorables à l’environnement. De plus, il s’agit d’une solution pratique en rénovation puisqu’elle permet aux résidents de bénéficier d’une installation motorisée sans que les travaux ne soient complexifiés par l’installation de câbles électriques.

 

Avantages

Inconvénients

  • aucune alimentation électrique nécessaire
  • convient parfaitement en rénovation
  • réduction des risques d’infraction
  • le montant de la facture d’électricité ne changera pas vraiment puisque les volets électriques fonctionnent très peu de temps dans la journée
  • installation plus complexe (notamment en termes d’étanchéité)
 

 

Volets roulants pour vélux : modèles et prix

Plus spécifique, le volet roulant pour vélux convient pour les appartements du dernier étage construits dans des combles aménagés. Pour gagner de l’espace dans un logement, il est en effet fréquent de l’agrandir en fusionnant 2 étages en un duplex. Le vélux permet de laisser entrer davantage de lumière, il est donc important d’installer des volets adaptés.

 

Volets roulant pour vélux

Mécanisme d’ouverture

Prix du volet (hors pose)

manuel

100 à 400 €

motorisation électrique

300 à 500 €

solaire

400 à 700 €

 

Un système motorisé sera davantage adapté puisqu’il n’est pas toujours possible d’accéder au vélux à la main.

 

Avantages

Inconvénients

  • réduction des risques d’infraction
  • permet de diminuer significativement la chaleur dans la pièce en été
  • installation plus complexe (notamment en termes d’étanchéité)
 

 

Mieux vaut que le coffre de l’enrouleur soit à l’extérieur de la fenêtre de toit. De plus, en installant un système solaire, il sera possible de faciliter l’installation en évitant les câbles électriques, ce qui sera la solution la plus simple pour limiter les risques d’infiltration.

 

Système autonome

Il s’agit d’un système sans fil qui dispose des capacités nécessaires pour mesurer le niveau d’ensoleillement. La programmation du mécanisme permet l’ouverture et la fermeture automatique du vélux en fonction de cette information et de l’heure qu’il est. Ainsi, il ne risque pas de s’ouvrir malencontreusement la nuit.

Comptez entre 500 et 800 € (hors prix de pose).

 

Système avec télécommande

Il s’agit des modèles les plus courants. Une télécommande radio ou infrarouge permet de déclencher l’ouverture et la fermeture d’un ou de plusieurs volets roulants pour vélux.

Comptez entre 350 et 800 € (hors prix de pose).

 


La domotique : pour aller plus loin

Si les copropriétaires souhaitent aller plus loin dans leur recherche de confort, en plus d’une solution motorisée, il est possible de songer à la domotique, puisque les volets roulants électriques y sont tout à fait compatibles. Les résidents pourront alors déclencher le mécanisme d’ouverture et de fermeture de leurs volets depuis leur ordinateur ou leur smartphone, ce qui est pratique quand vous vous absentez de chez vous pendant plusieurs jours, par exemple.

En copropriété, c’est une solution à envisager pour lutter efficacement contre les cambriolages.

 

A lire aussi

Prix de pose d’un volet roulant

Pour procéder à la pose de volets roulants dans la copropriété, le professionnel devra installer un coffret dans lequel le volet viendra s’enrouler une fois ouvert. Pour cela :

  • Il aura la possibilité d’intégrer dans la cloison le coffret en le positionnant au-dessus de la fenêtre. Cette solution est plus simple à mettre en place lors de la construction de l’immeuble de copropriété puisqu’en rénovation, il sera possible que la place manque au professionnel pour pouvoir positionner le coffret ainsi.
  • Il aura la possibilité de le positionner de manière apparente au-dessus d’une fenêtre, à l’intérieur ou à l’extérieur de l’appartement. S’il s’agit de la technique de pose la plus simple dans le cadre de travaux de rénovation, il ne s’agit toutefois pas de la solution la plus esthétique.

 

Sachez que pour installer des volets roulants motorisé, le professionnel devra :

  • installer des interrupteurs ;
  • s’occuper du raccordement électrique des installations, etc.

 

Ainsi, pour un volet roulant, le tarif de pose pour un modèle manuel est compris entre 100 et 140 € (hors fourniture) et entre 130 et 200 € (hors fourniture) pour un modèle motorisé. Le professionnel s’occupera également de la dépose de l’existant.

Comptez entre 200 et 400 € pour la pose d’un volet roulant pour velux et entre 110 et 150 € (hors fourniture) pour un volet roulant solaire.

 

Je note le guide

ASSISTANCE

Plus d'informations sur les produits et solutions techniques

Votre besoin*
Vos coordonnées
Votre copropriété

* Champs obligatoires

Envoyer votre demande