Qualité d’air intérieure et ventilation : pas de travaux de rénovation et d’isolation sans ventilation

Savez-vous que nous passons 80 à 90% de notre temps dans des espaces clos ? Logement, bureau, école, transport, commerce… Pourtant ces lieux sont parfois plus pollués que l’extérieur.

Qualité d’air intérieure et ventilation : pas de travaux de rénovation et d’isolation sans ventilation

En effet, nous sommes exposés à de multiples « polluants » présents dans l’air intérieur :


- particules, composés organiques volatils (COV),
- moisissures,
- acariens
- etc.


Leurs sources sont multiples (l’activité humaine, produits ménagers…).


Ces différents polluants ont des effets sur la santé plus ou moins importants (problèmes respiratoires, allergies, asthme…) qu’il faut considérer afin de limiter leurs impacts.


Garantir une bonne qualité d’air intérieur (QAI) dans les logements et les espaces publics est devenue, ces dernières années,
un enjeu prioritaire des citoyens et du gouvernement.


Une bonne qualité d’air intérieure c’est à la fois réduire les émissions de polluants et assurer un bon renouvellement d’air dans les espaces de vie. Elle dépend des caractéristiques du bâtiment et du comportement de chacun.


La ventilation a un rôle clé à jouer !


La ventilation est essentielle pour assurer un air de qualité dans les logements et les espaces qui accueillent du public. Elle a pour objectif de remplacer l’air « vicié » par de l’air « neuf » supposé exempt de polluant. L’air doit circuler des pièces principales vers les pièces humides puis être extrait en toiture. Trois composants constituent un système de ventilation :


- Les
entrées d’air situées dans les pièces dites sèches (chambre, séjour…)
- Les
bouches d’extraction situées dans les pièces dites humides (cuisine, salle de bain, WC …)
- Les
ventilateurs ou caissons de ventilation situés en toiture ou en comble


La ventilation participe à la préservation du bâtiment mais aussi
et surtout au bien-être et au confort des occupants.


RAPPEL : La ventilation est obligatoire dans les logements construits depuis 1969.


Des espaces de vie correctement ventilé permettent :
- De traiter les polluants
- D’éviter les moisissures et problèmes respiratoires
- De lutter efficacement contre l’humidité
- …

 


Les différentes solutions de ventilation


La ventilation naturelle


Si le fonctionnement de la ventilation mécanique est bien connu des professionnels du bâtiment, nombre d’entre eux ignorent comment fonctionne la ventilation naturelle.


Deux « moteurs » l’animent : le tirage thermique et le vent. Sans assistance mécanique, la ventilation naturelle est économique, compétitive et simple. Elle assure un confort et une qualité d’air optimum même en période hivernale.


La ventilation hybride


La ventilation hybride, appelé communément ventilation naturelle assistée reprend un système de ventilation naturelle et optimise l’exploitation des forces motrices naturelles, en les associant à une assistance mécanique basse pression. Cette solution haut de gamme combine performance aéraulique et efficacité énergétique, confort et qualité d’air intérieure.


La ventilation mécanique basse pression


La ventilation mécanique basse pression offre une alternative parfaite à la VMC sur les bâtiments existants, dotés de conduits maçonnés. Elle diffère de la VMC par une pression de fonctionnement des bouches plus faible. Cette solution allie efficacement performances aérauliques et thermiques afin d’apporter un meilleur confort dans les logements et une maîtrise des charges.


Tous les systèmes de ventilation Acthys sont hygroréglables, ainsi il module les débits de ventilation en fonction du taux d’humidité dans le logement. Pour faire simple, ils s’adaptent au besoin de ventilation du logement.


Ils garantissent en permanence le confort thermique et la qualité d’air intérieur: 2 facteurs contribuant à l’hygiène et la bonne santé des occupants.


Efficacité prouvée, la ventilation hygroréglable est considérée comme un système de référence.


A lire aussi

Domaine d’application


Les systèmes de ventilation naturelle, hybride et mécanique basse pression sont destinés à la réhabilitation de la ventilation des bâtiments :


- d’habitat collectif construits avant 1982,
- équipés de conduits de ventilation ou de conduits de fumées à tirage naturel, individuels
- ou collectifs de type Shunt ou de type Alsace.


Ces systèmes de ventilation fonctionnent à un niveau de pression compatible avec les conduits de ventilation naturelle existants, cela permets de les réutiliser en l’état et d’ainsi limiter les travaux et interventions en milieu habité.

Facilité de mise en œuvre, gain de temps, coûts maîtrisés, qualité d’air intérieur optimum, sont les nombreux avantages à choisir une ventilation naturelle, hybride ou mécanique basse pression pour votre copropriété.

Pensez à la ventilation lors de vos travaux de rénovation!

Je note le guide

ASSISTANCE

Vous souhaitez avoir plus d’informations sur ACTHYS VENTILATION et ses produits ?

Votre besoin*
Vos coordonnées
Votre copropriété

* Champs obligatoires

Envoyer votre demande