Stores en copropriété : règles, installation, entretien et modèles

Pour profiter d’une lumière tamisée à l’intérieur d’un logement, les volets ne conviennent pas et il vaut mieux favoriser les stores. Toutefois, est-il possible d’en installer en copropriété ? Ce guide vous informe sur les règles à respecter, sur les modèles existants, sur les techniques d’installation et sur leur entretien.

Stores en copropriété : règles, installation, entretien et modèles

Les stores extérieurs

Pour se protéger de la chaleur et des rayonnements du soleil, il est possible d’installer des stores en copropriété. Il existe des modèles fixes et des modèles mobiles. Afin d’optimiser la protection solaire de votre logement, le mieux est de pouvoir installer les stores à l'extérieur de votre logement, ce qui n’est toutefois pas toujours possible en copropriété. Ce procédé permet en effet de bloquer les rayonnements solaires de manière plus efficace.

 

Modèles mobiles

En extérieur, ce sont les stores mobiles qui sont les plus répandus et notamment le store banne. La toile est le matériau unique de tous ces équipements, excepté pour les brise-soleil. En fonction des intempéries et des conditions climatiques, ce type de modèle peut être ouvert ou fermé grâce à une armature mobile. Ainsi, en cas de fort ensoleillement ou de grande chaleur, il est possible de le baisser et de bénéficier d’une ombre et d’une fraîcheur qui laisse quand même passer une lumière tamisée. En hiver ou lors d’une journée pluvieuse en toute saison, le store se remonte manuellement ou grâce à un mécanisme motorisé.

Les stores mobiles jouent essentiellement le rôle de protection solaire.

 

Type de store

Caractéristiques

Format*

Prix TTC

(hors pose)

Store à projection à l’italienne

convient pour des fenêtres et des balcons

1 x 1,2 m

250 à 450 €

Parasol mural

convient pour une terrasse de petite taille

2 x 2 m

250 à 400 €

Store brise soleil

très robuste

2 x 2 m

300 à 550 €

Store brise soleil orientable (BSO)

les lames sont orientables, ce qui permet de contrôler la lumière entrant dans le logement, ce type de store convient très bien dans les habitations passives et bioclimatiques

1,2 x 2,1 m

800 à 1 500 €

Store vertical manuel

esthétique et design

1 x 2 m

240 à 420 €

Store banne

permet d’obtenir de l’ombre sur une terrasse ou un balcon et de la fraîcheur à l’intérieur du logement

4 x 2,5 m

1 000 à 3 000 €

*D’autres formats existent, ceux choisis dans ce tableau permettent de donner un ordre de prix précis en fonction d’une certaine taille.

 

Modèles fixes

Quant aux modèles fixes, il n’est jamais possible de les remonter, ils restent ouverts en permanence. Ils jouent donc le rôle de protection solaire et d’élément décoratif.

Les stores corbeille et dais et les stores en toile tendue fixe sont installés au-dessus des fenêtres et baies vitrées et conviennent plus particulièrement aux cafés et brasseries. En copropriété, ils pourront donc être choisis par un commerce au rez-de-chaussée. Ils proposent une excellente résistance contre les intempéries. Différentes formes sont disponibles (trapèze, arc de cercle, accordéon) et l’entretien est facile (lavage à l’eau).

 

Comptez entre 350 et 1 000 € TTC (hors prix de pose).

 


Les stores intérieurs

En copropriété, comme nous le verrons plus loin dans cet article, il n’est pas toujours possible pour un copropriétaire d’installer, en extérieur, les stores qu’il souhaite. Pour cela, une alternative intéressante sera d’opter pour les stores intérieurs qui se fixent aux murs ou au plafond.

 

Le store screen

Ce type de store intérieur permet au résident de bénéficier de vitres transparentes mais aux personnes à l’extérieur du logement de ne pas pouvoir voir au travers des vitres. Il a donc l’avantage de protéger l’intimité des habitants sans limiter leur visibilité sur l’extérieur. Il s’agit d’un store vertical qui fournit une protection contre les rayonnements du soleil sans prendre beaucoup de place.

Avec un store screen, la lumière pénètre dans l’appartement et vous permet de bénéficier d’une luminosité agréable, toutefois, la chaleur, elle, ne passe pas, et votre logement reste frais, même en été.

Un store screen est doté d’une manivelle ou d’un cordon pour une utilisation manuelle et/ou d’un mécanisme motorisé.

Comptez entre 50 et 100 € (hors prix de pose) pour un modèle de 150 x 190 cm.

 

Les autres types de stores intérieurs

 

Type de store

Caractéristiques

Format

Prix TTC

(hors pose)

Store enrouleur

  • protection contre la luminosité et les UV
  • bonnes performances en termes d’isolation thermique
  • sa présence reste discrète

0,6 × 1,2 m

60 à 120 €

Store bateau

  • protection contre la chaleur
  • permet d’atténuer la luminosité
  • apparence raffinée

1,2 × 1,6 m

150 à 250 €

Store japonais

  • protection contre la luminosité et les regards extérieurs
  • très tendance

1 × 2,5 m

220 à 320 €

Store plissé

  • protection contre la chaleur
  • permet d’atténuer la luminosité
  • à la fois élégant et discret

0,6 × 1,2 m

80 à 100 €

Store à bandes verticales

  • protection contre la luminosité, la chaleur et les regards extérieurs
  • style classique

1 × 1,6 m

130 à 180 €

Store vénitien en alu

  • protection contre les rayonnements du soleil, la chaleur et les regards extérieurs
  • style classique

0,6 × 1,2 m

20 à 100 €

Store vénitien en PVC

0,6 × 1,75 m

5 à 30 €

Store vénitien en bois

2 × 2 m

200 à 1 200 €

 


Les modèles manuels

Les stores les moins chers et au fonctionnement le plus classique sont ceux disposant d’un système d’ouverture et de fermeture manuel. Celui-ci peut fonctionner à l’aide d’un cordon, d’une manivelle ou encore d’un treuil, aussi bien pour les stores intérieurs que pour les stores extérieurs.

Ce type de mécanisme convient davantage pour les petits stores de fenêtres que pour les grands stores extérieurs. La manivelle en question nécessite en effet environ 90 tours pour pouvoir remonter un store de 3 m.

 

Les modèles motorisés

D’autres stores sont équipés d’un automatisme qui peut venir accompagner une méthode d’ouverture et de fermeture manuelle ou être le seul système. Il existe un certain nombre de stores motorisés avec commande murale ou filaire dont le moteur est installé à l’intérieur même du store, au-dessus de la fenêtre ou de la baie vitrée. Ce type de mécanisme permet une ouverture sans effort. Le store aura une durée de vie plus longue puisque son ouverture et sa fermeture se fera de manière plus douce et homogène.

Si le store motorisé peut sembler moins économique, il s’agit d’un procédé à la fois pratique et confortable qui permet tout de même de faire des économies d’énergie, puisqu’il permet d’optimiser votre système de protection solaire en fonction des conditions climatiques extérieures.

 

Les différents types de stores motorisés

Vous munir d’une commande motorisée fonctionnant à l’aide d’un capteur solaire sera une solution qui vous permettra de faire des économies d’énergie. Les capteurs solaires seront alors fixés au niveau de la façade. Ils permettront également de déclencher l’ouverture et la fermeture des stores en fonction de l’intensité des rayonnements perçus.

Un équipement radio s’installe facilement et vous permet de contrôler votre store grâce à une télécommande qui permet d’actionner l’ouverture ou la fermeture à distance.

 

Troisième possibilité, le store peut être doté d’une commande murale ou filaire. Bien que très pratique, ce système nécessite des travaux plus importants, puisqu’un raccordement sera nécessaire et que des saignées devront être faites dans les murs. Un interrupteur installé sur le mur permet d’ouvrir et de fermer le store de la même manière que vous allumez et éteignez vos lumières. Dans le mur, les câbles électriques font le lien entre les interrupteurs et les stores.

 

Les différentes options pour un store motorisé

Ces différents types de stores motorisés peuvent être accessoirisés de diverses options qui permettent au store de se replier de manière automatique en fonction de diverses mesures et programmation :

  • un capteur de pluie permettra la fermeture automatique du store en cas de pluie ;
  • un capteur de vent permettra, à l’aide d’un anémomètre, la fermeture automatique du store dès lors que l’outil de mesure perçoit que la vitesse de vent devient trop élevée ;
  • un outil de programmation permettra le réglage horaire du store pour qu’il s’ouvre et se ferme à certaines heures de la journée.

Ces options protègent votre store des intempéries même si vous vous êtes absentés sans penser à le fermer.

 


Les accessoires

D’autres accessoires permettent de compléter vos stores, comme les lambrequins. Il s’agit d’une bande décorative qui permet d’agrémenter le store extérieur et est idéal pour protéger le logement des rayonnements du soleil au moment où il se couche. Les lambrequins peuvent prendre différentes formes. Tantôt à petites vagues, tantôt à grandes vagues, ils existent aussi sous une forme droite.

 

La joue est un accessoire translucide qui, plutôt que de protéger du soleil, permet de protéger les résidents contre le vent, la pluie et autres intempéries. Le cloisonnement ainsi créé en dessous du store permet d’agrandir le logement d’une pièce extérieure couverte.

 

Autre possibilité : le bras lumineux. Il s’agit là d’intégrer aux bras du store des spots qui serviront de lumière lorsqu’il fait nuit, idéal pour un balcon aménagé ou une terrasse.

 

Les avantages d’un store

Les stores sont des éléments de décoration au même titre que les rideaux puisqu’ils viennent habiller les fenêtres d’un logement. De plus, si vous êtes placé en vis-à-vis d’un autre immeuble ou au rez-de-chaussée ils permettront de vous protéger des regards pour que vous puissiez conserver votre intimité.

 

L’installation de stores en copropriété

S’il est possible de changer la couleur des murs intérieurs de votre logement, de changer le style de votre cuisine ou encore d’aménager votre appartement, tout ce qui touche à l’apparence extérieure de la copropriété est un sujet bien plus délicat, puisqu’un copropriétaire doit d’abord obtenir les autorisations nécessaires.

 

L’aval des copropriétaires

Si un copropriétaire projette de faire poser des stores sur les fenêtres de son logement pour se protéger de la chaleur en été, il faudra qu’il soumette son projet au syndic de copropriété et que celui-ci réunisse une assemblée générale en procédant à une convocation accompagnée de l’ordre du jour de la réunion au cours de laquelle le projet de poser des stores sera évoqué et soumis au vote des copropriétaires présents.

La pose de store à l'extérieur de votre logement, c’est-à-dire sur la façade de l’immeuble fait partie des travaux affectant les parties communes et soumis à un vote à la majorité de l’article 25.

 

Lors de l’assemblée générale, seront définis :

  • le ou les coloris possibles pour la toile ;
  • le ou les coloris possibles pour l’armature ;
  • les dimensions ;
  • le type de store autorisé ;
  • la technique de fixation ;
  • l’avancée maximale autorisée pour le store (débordement).

 

Projet individuel

Lorsque les autres appartements de l’immeuble ne disposent pas de stores, il est possible que les copropriétaires s’opposent à votre projet. Toutefois, le règlement intérieur peut lui-même autoriser ou interdire l’installation de ce genre d’équipements. Si les stores sont autorisés, le règlement de copropriété précisera généralement les caractéristiques que ceux-ci doivent respecter. Si aucune mention n’est faite sur le sujet, ce seront les copropriétaires qui décideront.

Le locataire devra soumettre la proposition au propriétaire s’il souhaite qu’un store soit posé car il souffre de la chaleur en été. Si le copropriétaire se charge d’en parler aux autres copropriétaires, les frais d’installation peuvent toutefois être à la charge du locataire.

 

Projet collectif

Dans le cadre d’un projet collectif, il est beaucoup plus simple de pouvoir installer des stores en copropriété. Toutefois, pour respecter l’harmonie de la façade, tous les propriétaires devront s’accorder sur un style cohérent. Les travaux d’installation seront alors gérés par le syndic de copropriété qui se chargera de trouver un prestataire extérieur qui réalisera l’ensemble des installations. Cela aura le bénéfice de le faire se déplacer une seule fois pour l’ensemble des copropriétaires, ce qui permet généralement de faire des économies.

 

Le PLU de la commune

Avant de soumettre son projet face à l’assemblée générale, il est primordial que le copropriétaire souhaitant se lancer dans un projet individuel consulte les services urbains de la commune pour vérifier les restrictions éventuelles concernant les façades d’immeuble. Dans le cadre d’un projet collectif, ce sera le syndic qui se renseignera sur ce point.

 


L’entretien de vos stores

Pour optimiser la durée de vie de vos stores et leurs performances, il est indispensable de bien les entretenir. La matière choisie a ainsi toute son importance puisqu’une toile acrylique sera bien plus résistante que d’autres, mais aussi bien plus simple à entretenir.

Lors de la saison froide, il sera conseillé de le conserver dans un coffre ou dans une housse spécifique pour qu’il s’abîme moins.

 

Un entretien régulier consistera à le dépoussiérer. Vous pouvez le faire aisément avec une brosse souple. Un lavage à l’eau puis un traitement avec un produit imperméabilisant dès que la toile est sèche seront à prévoir. Observez une fréquence d’une fois par an pour ce type d’entretien. L’imperméabilisant doit idéalement être passé au printemps.

 

En cas de tâches, utilisez un savon doux pour le nettoyage. Assurez-vous de bien rincer la toile.

Je note le guide

Devis et information

Travaux, aménagement ou rénovation dans votre copropriété ?

Vos coordonnées
Votre copropriété
Envoyer votre demande

* Champs obligatoires

A lire aussi