Des travaux dans mon immeuble
Demande de devis

Installer un Vigik

Sécuriser les halls d’entrée tout en proposant un accès facile aux résidents et aux prestataires de services est la problématique à laquelle doivent faire face tous les immeubles en copropriété. Le système Vigik répond à ces deux besoins : comment cette solution fonctionne-t-elle, quels en sont les avantages et comment en bénéficier ?

Installer un Vigik
Installer un Vigik

 Vigik : principe de fonctionnement

Système de fermeture électronique, le Vigik se présente comme une alternative au digicode en proposant un contrôle d’accès sans pour autant nécessiter de mémoriser un code, ni laisser la possibilité de se faire ouvrir la porte par un tiers.

 

Conçu par la Poste pour permettre aux facteurs de pénétrer dans tous les immeubles pour la distribution du courrier en boite, le système Vigik consiste à sécuriser les halls d’immeuble tout en les rendant accessibles aux occupants comme aux prestataires de services habilités.

 

La volonté de la Poste en créant le Vigik était de remplacer la serrure T25 et la clé plate mécanique PTT ou « Pass PTT » qui ne présentaient plus les garanties de sécurité nécessaires en raison du grand nombre de copies réalisées dans toute la France.

 


Le système Vigik en pratique

La solution retenue repose sur un système électronique avec serrure et clé infalsifiable qui permet d’obtenir le niveau de sécurité souhaité.

Le système Vigik consiste en effet en une clé électronique sans contact se présentant sous la forme d’un badge qui permet d’ouvrir une porte équipée d’une serrure électronique. Pour que la clé électronique ouvre l’accès, il suffit de la passer devant le lecteur. Celui-ci est relié à une centrale qui traite les informations présentes sur le badge et déclenche alors l’ouverture.

 

Différents types de centrales existent, proposant selon les cas la programmation de badge sur place ou à distance, et permettant le contrôle d’une ou plusieurs portes.

 

Avec le système Vigik, seules les personnes préalablement autorisées peuvent pénétrer dans l’immeuble :

-  Les résidents,

-  Les prestataires habilités.

 


Un badge pour chaque résident

Le système Vigik peut proposer une solution d’accès aux résidents de l’immeuble, qui vient se rajouter à la fonction première de gestion des accès pour les prestataires.

Dans ce cas, la serrure électronique Vigik intègre différents types de contrôle d’accès.

 

Un système d’accès à double niveau pour les prestataires

Si le système Vigik a été conçu par et pour la Poste, cette dernière en fait également bénéficier d’autres prestataires pour préserver un niveau de concurrence équitable.

L’accès à l’immeuble pour ces autres prestataires s’appuie sur un double niveau de sécurité.

Ne peuvent ainsi entrer dans les parties communes de la copropriété que les prestataires disposant d’un code service valide.

 

Le choix des prestataires

Il appartient au syndic de choisir quels sont les prestataires de service autorisés à pénétrer dans les parties communes de l’immeuble.

Les autorisations sont gérées indépendamment les unes des autres : l’arrêt d’une autorisation d’accès pour l’un n’invalide pas l’accès pour les autres .

Parmi les prestataires de services pouvant être autorisés à entrer se trouvent :

- les agents de La Poste ou d’autres distributeurs du courrier,

- les entreprises gérant les installations de gaz et d’électricité : EDF et GDF,

- Les entreprises gestionnaires d’eau,

- les opérateurs en téléphonie dont France Telecom,

- Les fournisseurs d’accès Internet,

- Les ascensoristes,

- les porteurs de journaux,

- Les prestataires de service de nettoyage,

- etc.

 

Un double système de code

Pour qu’un prestataire de services puisse accéder à l’immeuble, il doit :

-  disposer d’un code service préenregistré dans la serrure, et que ce code soit actif ;

- disposer d’un badge préalablement enregistré sur une borne, pour une durée limitée dans le temps. Les badges doivent ainsi être rechargés en permanence pour pouvoir être actifs.

 

Des codes services répartis en deux groupes 

-  Les codes service natifs : seuls quelques prestataires comme EDF, France Telecom, La Poste, bénéficient de ces codes préenregistrés lors de la fabrication du Vigik.

Les services d’urgence bénéficient également des codes service natifs.

-  Les codes service non natifs : les codes sont alors programmés dans la serrure après installation. Pour cela une autorisation doit être demandée au syndic de la copropriété.

 

Qu’il s’agisse de codes natifs ou non natifs, ils peuvent être à tout moment retirés ou rajoutés sur décision de la copropriété.

 


Les différents systèmes Vigik

Plusieurs types de centrales peuvent être installées dans le cadre d’un système Vigik :

Les centrales autonomes

Elles ne peuvent convenir que pour un accès monoporte mais constituent une solution économique dans les plus petites copropriétés.

Elles permettent de gérer les prestataires extérieurs, mais aussi les résidents en enregistrant leur badge, soit directement via le lecteur et un badge maitre, soit par encodage à l’aide d’un terminal électronique.

Leurs avantages : leur coût modique, leur facilité d’installation,

Leur inconvénient : 3000 badges maximum pour un encodage par badge maitre et pas de possibilité d’annulation de badge ou annulation d’un badge par son numéro dans le cas d’un encodage par centrale mais avec l’obligation de se déplacer sur site.

Les centrales classiques

Elles peuvent gérer un accès à plusieurs portes et gérer des horaires.

Les badges peuvent être encodés et gérés à distance. En cas de perte d’un badge par un résident, le passage du nouveau badge qui lui est attribué annule automatiquement le précèdent.

Leurs avantages : plus de possibilités offertes, une meilleure gestion des autorisations/annulations permettant de renforcer la sécurité,

Leur Inconvénient : plus chères que les centrales autonomes.

 

Les avantages du système Vigik

 

Les avantages du système Vigil sont nombreux, les principaux étant :

Le haut niveau de sécurité 

La sécurité est bien évidemment le point fort du système Vigik . En effet, il ne présente aucun risque d’utilisation frauduleuse grâce aux badges équipés d’un système de cryptage qui ne peuvent pas être copiés.

Par ailleurs, le système d’autorisation à durée limitée renforce cette sécurité : en cas de perte, le badge n’est actif que pour quelques heures et 3 jours au maximum.

Pour les résidents, la validité des badges dure tant que ces derniers restent occupants légitimes de l’immeuble, sans besoin de rechargement de leurs droits d’accès. A leur départ, le badge peut être invalidé.

La facilité d’accès 

Une simple présentation du badge devant le lecteur permet d’actionner l’ouverture de la porte, ce qui permet de ne plus avoir de code à retenir. En cas de présence de plusieurs portes d’accès, le gain de temps réalisé pour entrer dans l’immeuble est significatif.

La simplicité de gestion

Le système de validation/d’invalidation de l’accès est très facile, ce qui rend la gestion du système très simple.

 

Quel prix pour un Vigik ?

Pour équiper une copropriété avec un système Vigik, il suffit de contacter un fabricant agréé disposant de la licence Vigik.

 

Le prix du Vigik est composé :

-  du coût de l’installation elle-même du système (centrale et serrure) : de 1000 à 2000 euros selon le nombre de centrales et de têtes de lecture

-  du coût unitaire des badges : plus de 20€ pièce, ce prix est dégressif en fonction des quantités commandées. Il faut lui ajouter le prix de la programmation.

Je note le guide

Devis et information

Travaux, aménagement ou rénovation dans votre copropriété ?

Vos coordonnées
Votre copropriété
Envoyer votre demande

* Champs obligatoires

A lire aussi