Des travaux dans mon immeuble
Demande de devis

Le relamping

De nombreuses copropriétés choisissent aujourd’hui de mettre en place de nouveaux systèmes plus respectueux pour l’environnement. Le relamping est un concept dont l’objectif est de moderniser un système d’éclairage afin de remplacer l’ensemble des sources lumineuses consommant trop d’énergie dans l’ensemble d’un bâtiment.

Le relamping
Le relamping

De nombreuses copropriétés choisissent aujourd’hui de mettre en place de nouveaux systèmes plus respectueux pour l’environnement. Le relamping est un concept dont l’objectif est de moderniser un système d’éclairage afin de remplacer l’ensemble des sources lumineuses consommant trop d’énergie dans l’ensemble d’un bâtiment.

 

Qu’est-ce que le relamping ?

Depuis le 1er septembre 2018, les ampoules halogènes sont interdites à la vente, tout comme les ampoules à incandescence, qui ont connu le même sort en début 2013. Si ces ampoules polluantes et énergivores sont désormais interdites à la vente, cela ne signifie pas pour autant qu’elles ont disparu des maisons, des immeubles et autres bâtiments dotés d’un système d’éclairage.

 

Le relamping, également appelé relampage LED, consiste à identifier dans un appartement, dans les parties communes ou dans un immeuble entier l’ensemble des ampoules obsolètes et inappropriées dans le cadre d’une consommation respectueuse de l’environnement. Un recyclage approprié de ces sources lumineuses est à prévoir. Une fois retirées, des systèmes d’éclairage LED moins énergivores et plus respectueux de l’environnement seront installés.

 

Les copropriétés cherchent de plus en plus des moyens pour réduire les charges communes de la copropriété afin de pouvoir utiliser certains budgets pour faire des travaux de rénovation et d’entretien de l’immeuble, par exemple. En copropriété, les charges correspondant à l’usage de la lumière dans l’immeuble peuvent être très importantes, notamment lorsque les couloirs, non équipés d’une minuterie, restent allumés nuits et jours, mais aussi tout simplement du fait du nombre important de sources lumineuses présentes dans l’immeuble : éclairages extérieurs du parking et de l’entrée, éclairages intérieurs comme les couloirs, les escaliers, les ascenseurs, les bornes de sécurité, mais aussi toutes les sources lumineuses présentes à l’intérieur des appartements des copropriétaires.

 

Les possibilités d’amortissement de la consommation électrique liée aux éclairages sont à ce titre très importantes. De plus, des dalles LED ou des tubes LED pourront être installés dans les parties communes de la copropriété pour une luminosité plus homogène et moins éblouissante. Ainsi, le relamping permet aux copropriétés :

  • de réduire leur consommation énergétique ;
  • de limiter leur empreinte carbone ;
  • de diminuer la facture d’électricité.

 

L’éclairage LED permet aussi de réduire les coûts de maintenance du système d’éclairage, puisque des ampoules LED bénéficient d’une durée de vie bien plus longue que toute autre solution d’éclairage.

 


La transition énergétique

Depuis la mise en place du Grenelle de l’Environnement, en 2009, de nombreuses dispositions sont déployées dans le cadre de la transition énergétique pour construire des bâtiments plus propres pour l’environnement et pour en limiter la consommation énergétique. Différentes lois et réglementations sont venues, depuis, soutenir ce type de démarche, il est notamment question des labels basse consommation :

  • label BBC (bâtiment basse consommation) ;
  • RT 2012 (réglementation thermique 2012) ;
  • RT 2020 (réglementation thermique 2020), etc.

 

Différentes aides financières et subventions ont d’ailleurs été mises en place afin de favoriser ce type de démarches comme :

  • le crédit d’impôt sur la transition énergétique ;
  • les Primes Énergie ;
  • et divers autres bonus écologiques.

 

Le relamping est une démarche volontaire qui consiste à ne pas attendre la fin de vie des différentes sources d’éclairage énergivores et de procéder à leur remplacement groupé. Simple à mettre en place, cette démarche consiste simplement au changement des ampoules, sans que l’installation électrique de l’appartement ou de l’immeuble n’ait à être modifiée.

 


Les avantages et les inconvénients du relamping

La majeure partie des copropriétés sont encore équipées de systèmes d’éclairage énergivores, qu’il s’agisse des parties communes ou des parties privatives de l’immeuble. Pourtant, procéder au relamping d’un immeuble permet de bénéficier de nombreux avantages parmi lesquels :

 

Avantages

Inconvénients

  • bénéfices économiques immédiats avec une réduction de la consommation électrique
  • réduction des coûts de maintenance pour le changement des ampoules
  • impact direct sur le bien-être des résidents
  • modernisation du système d’éclairage
  • plus value pour la copropriété
  • démarche éco-responsable
  • la plupart des ampoules changées sont en bon état de fonctionnement, malgré le fait qu’elles sont énergivores
 

 

Le relamping permet d’optimiser une ambiance lumineuse adaptée aux besoins de chaque pièce ce qui permet aux résidents de bénéficier de conditions favorables. Sachez qu’une ampoule LED consomme entre 2 et 5 fois moins que les autres ampoules. De plus, sa durée de vie est bien plus longue. Une ampoule LED fonctionne environ pendant 50 000 heures, ce qui correspond en moyenne à 7 ans.

 

La réduction de la consommation électrique

Les ampoules LED, tout comme les ampoules basse consommation, consomment beaucoup moins que les ampoules halogènes et les ampoules à incandescence, raison pour laquelle ces deux derniers types d’éclairage ont récemment été interdits à la vente. Il faut savoir que la consommation d’une ampoule LED est 60 à 90 % inférieure à celle d’une ampoule à incandescence, par exemple, tout en fournissant une lumière plus agréable.

 

Type de solution d’éclairage

Niveau de consommation en watts (W) pour un même éclairage

Ampoule LED

10 W

Ampoule basse consommation

15 W

Ampoule halogène (interdite à la vente depuis 2018)

75 W

Ampoule à incandescence (interdite à la vente depuis 2013)

75 W

 

La réduction des coûts de maintenance

Les anciennes ampoules s’abîmaient plus rapidement lorsqu’elles étaient constamment allumées et éteintes, notamment dans les couloirs et les halls d’entrée d’immeuble, toutefois, les nouvelles technologies ont permis de mettre en place des ampoules basse consommation et des ampoules LED beaucoup moins sensibles aux extinctions répétées.

 

Comme nous l’avons précédemment dit, une LED dispose d’une durée de vie de 50 000 heures environ, ce qui éloigne dans le temps les besoins en maintenance pour leur remplacement.

 

Une meilleure optimisation de la qualité de l'éclairage

Le relamping est le moment adapté pour repenser son éclairage afin d’améliorer le confort des résidents au quotidien. En effet, l’efficacité lumineuse d’un éclairage, mais aussi le choix de température, de couleurs ont un véritable impact dans le confort des résidents et même dans la productivité des salariés lorsque le relamping est effectué dans des entreprises.

 

De plus, des détecteurs de présence et des détecteurs de luminosité naturelle peuvent permettre d’optimiser la puissance de l’éclairage, ce qui permet encore une fois de faire des réductions de consommation d’électricité, mais également d’augmenter la durée de vie des nouvelles ampoules. On parle, dans ce contexte-là, d’éclairage intelligent.

 

Réalisation d’un relamping en copropriété

1)    Faire réaliser un audit des lieux

L’étude des lieux permet au professionnel de mieux cerner la solution d’éclairage adéquate afin qu’il puisse proposer une solution respectant les normes actuellement en vigueur.

 

2)    Faire réaliser une étude du système d'éclairage actuellement en place

L’étude du système d’éclairage permet au professionnel d’identifier les caractéristiques de l’installation électrique du bâtiment et de déterminer tous les systèmes d’éclairage devant être changés. Le professionnel aura notamment besoin de savoir :

  • le temps de fonctionnement annuel des systèmes d’éclairage ;
  • le nombre de sources lumineuses que compte la copropriété ;
  • le nombre d’heures de fonctionnement par jour, etc.

Lors de cette étape, le professionnel recense l’ensemble des systèmes d’éclairage devant être remplacés. Afin de limiter les besoins de travaux, doivent être pris en considérations les éléments suivants :

  • le nombre d’ampoules ;
  • leur intensité lumineuse respective ;
  • le culot de chacune d’entre elle.

Veuillez noter qu’une démarche complète de relamping inclut également le changement des ampoules des hottes, des réfrigérateurs, etc.

 

3)    Faire réaliser une étude des besoins des résidents

L’étude des besoins des résidents permet au professionnel de trouver une solution adaptée au bâtiment mais aussi, une solution adaptée aux usages des lieux par les résidents de l’immeuble. Cette étape est indispensable dans son choix des éclairages de remplacement.

 

4)    Mener une étude d’éclairement

Une étude d’éclairement permet de comparer le coût énergétique entre le nouveau système d’éclairage et l’ancien afin de connaître le potentiel des économies d’énergie réalisables ainsi que la réduction des frais de maintenance. Grâce à cette étude, il sera possible de mieux optimiser l’efficacité énergétique des nouvelles solutions mises en place tout en prenant en compte le rendu lumineux.

 

5)    Trouver les bons modèles

Avec les informations collectées, le professionnel devra trouver les bons modèles de LED correspondant à la bonne intensité lumineuse, mais également au culot adapté.

 

6)    Remplacer les systèmes d’éclairage

Pour pouvoir procéder au remplacement du système d’éclairage des parties communes et des parties privatives de la copropriété, il convient toujours de commencer par couper l’électricité pour éviter tout risque. Pour cela, il convient de couper l’éclairage au niveau du compteur électrique. Une fois l’ensemble des ampoules changées, il suffit ensuite de remettre l’électricité en route au niveau du compteur électrique.

 

7)    Recycler les anciennes ampoules

Les anciennes ampoules doivent convenablement être recyclées. Ainsi, les ampoules fluocompactes, par exemple, contiennent du mercure, et ne peuvent donc pas être jetées à la poubelle comme n’importe quel objet. Selon le périmètre de sa prestation, le professionnel pourra, ou non, se charger du recyclage des ampoules retirées.

Si cela ne fait pas partie de sa prestation, sachez que des points de collecte sont mis en place :

  • dans les grandes surfaces ;
  • dans les magasins de bricolages ;
  • et dans les déchèteries.

Ces ampoules sont ensuite récupérées par des organismes de revalorisation des déchets se chargeant de leur recyclage.

 

Prix du relamping d’un immeuble

Avant de vous dévoiler le prix du relamping d’un immeuble, nous souhaitons vous communiquer ces chiffres issus du secteur tertiaire où, une opération de relamping permet en moyenne de diminuer la consommation électrique de 750 € par an et par m² de bureau dans une entreprise tout en permettant aux salariés de bénéficier du même niveau d’éclairement au quotidien. Pour ce genre de projet, le retour sur investissement est très intéressant.

 

Pour calculer son retour sur investissement (ROI) pour son projet de remplacement des éclairages, la copropriété doit prendre en compte tous les aspects financiers du projet :

  • le prix de l’étude du projet ;
  • le prix des ampoules LED choisies ;
  • le prix de la consommation électrique annuelle des anciennes et des nouvelles ampoules ;
  • le prix de la maintenance avant et après les travaux ;
  • le prix de la main d'œuvre pour le remplacement des ampoules, etc.

 

Contexte

Facture d’éclairage actuelle

Economies possibles sur la facture d’éclairage après un relamping

Prix du relamping (fournitures et main d’oeuvre inclus)

Pour un appartement de 90 m² où les ampoules à incandescence sont allumées en moyenne 9 heures par jour tous les jours de la semaine.

600 € par an

370 € par an

1 600 € TTC

 

Pour cet appartement, le retour sur investissement se fait sur 4 ans.

Je note le guide

Devis et information

Travaux, aménagement ou rénovation dans votre copropriété ?

Vos coordonnées
Votre copropriété
Envoyer votre demande

* Champs obligatoires

A lire aussi