Des travaux dans mon immeuble
Demande de devis

Paver une allée extérieure d’immeuble : les solutions et les prix

La pose de pavés peut servir pour la création d’une allée extérieure en copropriété. Avant de choisir un modèle en particulier, il est nécessaire de déterminer l’usage qui incombe à cette voie afin d’opter pour les blocs et la technique de pose qui sont en adéquation avec le projet.

Paver une allée extérieure d’immeuble : les solutions et les prix
Paver une allée extérieure d’immeuble : les solutions et les prix

La pose de pavés peut servir pour la création d’une allée extérieure en copropriété. Avant de choisir un modèle en particulier, il est nécessaire de déterminer l’usage qui incombe à cette voie afin d’opter pour les blocs et la technique de pose qui sont en adéquation avec le projet.

 

Les différents usages d’une allée extérieure pavée

Les pavés ont de nombreuses utilisations. Parmi elles, et celle à laquelle nous nous intéressons dans ce guide, il y a l’allée extérieure pavée. Il existe principalement 2 types d’allées extérieures qu’il est important de distinguer selon leur vocation :

 

  • l’allée carrossable : ce type d’allée permet la circulation de véhicules. Pour être carrossable, un pavé doit avoir une épaisseur minimale de 8 cm pour endurer le passage de véhicules lourds. Pour des véhicules légers, une épaisseur comprise entre 6 et 8 cm suffit. En deçà, les pavés ne seront pas adéquats au trafic automobile mais pourront largement être utilisables pour la création d’une allée pour piétons.

Le coût d’une allée carrossable sera compris entre 100 et 120 € le m² en pose et fourniture.

  • l’allée piétonne : comme son nom l’indique, une allée piétonne ne permet pas le trafic de véhicules du fait de son épaisseur qui est moindre par rapport à un pavé spécifiquement carrossable.

Pour la création d’une allée piétonne, le budget est inférieur et est compris entre 80 et 90 € le m² en pose et fourniture.

 

Selon leur usage, la création d’une allée en pavés doit respecter quelques critères :

 

Allée carrossable

Allée piétonne

  • l’alignement des pavés doit créer une allée la plus droite possible
  • élargissement conseillé : 3 m
  • un mètre de large si aucun obstacle ne vient entraver cette dernière
  • si l’allée se situe aux abords de l’immeuble ou d’un bâtiment quelconque (local poubelle, garage, local boîtes aux lettres…) ou bien si elle est longée par des massifs, il est plutôt indiqué de créer une allée d’1m50 de large
 

 

A titre d’exemple, pour faire paver une allée carrossable de 20 m de long par 3 m de large, il faudra compter un budget compris entre 6.000 et 7.200 €.

 

Il faut savoir que ce type d’allée requiert un entretien régulier afin de pouvoir en assurer sa durée de vie et sa conservation au fil des années.

Cet entretien passe donc par un nettoyage de toute la surface pavée avec une machine de type nettoyeur haute pression par exemple. En effectuant ce procédé, il faut tout de même veiller à faire attention aux joints de sable.

 

Il est préconisé de le faire une fois de l’an. En revanche, le désherbage se fait de manière plus régulière car malgré la pose d’un géotextile comme il sera vu par la suite dans cet article, les mauvaises herbes arrivent toujours à se frayer un chemin.


Les avantages et inconvénients

La pose de pavés en allée carrossable ou piétonne confère un certain nombre de points positifs. Toutefois, comme tout matériau, les pavés ont aussi leurs points faibles.

 

Avantages

Inconvénients

  • esthétique
  • selon le pavé, peut être carrossable ou piéton
  • nombreux matériaux et coloris
  • matériaux résistants, solution pérenne
  • facilité de pose
  • possibilité de créer des décors au sol
  • perméable, évite la stagnation de flaques d’eau ou de plaques de verglas
  • onéreux selon le modèle
  • entretien régulier de nettoyage, démoussage et désherbage
 

 


Les types de pavés

Selon le projet envisagé, il faudra que le choix des pavés se porte sur ceux qui seront le plus adaptés aux besoins de la copropriété.

 

Les pavés standards

On recense principalement 2 grandes familles de pavés qui sont les plus utilisées pour paver une surface telle une allée extérieure.

 

Pavés de type béton

Ces modèles se déclinent sous différentes formes et coloris. Cette grande variété de choix ainsi que le bon rapport qualité/prix de ce produit font de lui un choix de taille pour de nombreuses créations.

 

On retrouve 3 catégories de pavés béton :

  • pavés classiques : permettant le passage fréquent de véhicules, ce modèle de pavés s’avère être assez compliqué à mettre en place.
  • pavés autobloquants : la pose de ce type de pavé s’effectue par emboîtement des pavés les uns dans les autres. La pose sur couche de sable ou sur mortier en est donc grandement facilitée. De plus, les pavés autobloquants peuvent être utilisés pour la réalisation d’allées carrossables du fait de leur grande résistance au trafic. Ils se déclinent sous différentes formes (en I, H, S…) et sous diverses teintes (blanc, gris, rose, ocre, vert…).
  • pavés moulés : la faible épaisseur de ces pavés en font un modèle non carrossable. Toutefois, il convient parfaitement à la réalisation d’allée piétonne.

 

Familles de pavés

Modèles

Prix au m²

pavés béton

classiques

15 à 50 €

autobloquants

10 à 30 €

moulés

30 à 50 €

 

Pavés en pierre

Les pavés en pierre proviennent de nature de roches diverses offrant toutes une certaine résistance permettant ainsi une grande longévité de ces matériaux face aux aléas climatiques dans un premier temps, mais aussi face aux chocs et à la charge des véhicules, notamment dans le cas d’une allée carrossable.

 

Les blocs de pierre peuvent être issus de :

  • pierre reconstituée : offre l’aspect visuel de la pierre sans en être réellement. Elle est constituée à partir de poudre de pierre et de résine. Elle n’offre cependant pas les mêmes capacités de résistance qu’une pierre naturelle d’où son prix moins élevé.
  • quartzite : bonne résistance, effet brillant.
  • granit : ultra-résistant, il existe sous différentes teintes.
  • grès : matériau robuste et très perméable.
  • porphyre : souvent de couleur rouge ou verte, c’est une roche qui offre une très bonne résistance.
  • pierre bleue : de même que les modèles précédents, la pierre bleue est elle aussi d’une grande résistance et a le pouvoir de s’améliorer au fil du temps sur le plan esthétique.

 

Familles de pavés

Modèles

Prix de fourniture au m²

pavés en pierre

pierre reconstituée

40 à 70 €

quartzite

20 à 50 €

granit

30 à 50 €

grès

30 à 60 €

porphyre

40 à 70 €

pierre bleue

50 à 70 €

 

Pavés plus caractéristiques

Toutefois, il est aussi possible de trouver des pavés moins communs afin de concevoir une allée plus originale.

  • décoratifs : comme leur nom l’indique, ces pavés ont une fonction esthétique de par leur forme, leur coloris et leur originalité.
  • drainants : le pavé drainant laisse l’eau s’infiltrer dans le sol et permet également la pousse d’herbe entre les alvéoles.
  • verre : le pavé de verre reste faiblement utilisé. C’est un modèle très esthétique laissant passer la luminosité. Il est donc possible d’installer sous les pavés un système d’éclairage qui traversera le bloc de verre. Cela peut être une solution particulièrement intéressante pour la construction d’une allée lumineuse par exemple. Ils sont disponibles en version transparente ou colorée. En revanche, les pavés de verre ne sont pas conseillés pour une utilisation carrossable et sont particulièrement glissants d’où cette utilisation restreinte au sol et préférée aux murs.
  • portugais : de par son nom, il est issu du Portugal et a pour vocation une application design, architecturale. Constitué de granit, ces pavés permettent la création de décors lors de leur application.
  • pavés bordures : ce modèle de pavé permet de délimiter l’allée d’une surface divergente comme une partie en gazon. Ils permettent aussi de stabiliser les pavés posés dans l’allée et sont utilisés en guise de finition.

 

Familles de pavés

Modèles

Prix de fourniture au m²

autres pavés

décoratifs

lumineux électriques

15 à 150 €

lumineux solaires

15 à 300 €

en résine

40 à 60 €

en terre cuite

20 à 50 €

en bois rond

30 à 80 €

en bois carré

50 à 110 €

pavés rosace

150 à 300 € pour un diamètre compris entre 1 m et 1m50

drainants

gazon alvéolé

5 à 10 € l’unité

gazon à écarteurs

15 à 40 €

à ouverture

20 à 40 €

poreux

25 à 50 €

verre

verre transparent

de 3 à 5 € le pavé

verre coloré

dès 5 € l’unité

portugais

20 à 70 €

bordures

simple, à emboîtement

1 à 1,30 € l’unité

en béton mouluré

1,40 à 1,60 € l’unité

en béton décoratif

2 à 10 € l’unité

 

Les préparatifs de sol

Avant de commencer l’installation des pavés, il est nécessaire de préparer le sol en préambule. Il faut donc débuter par déterminer si l’allée est carrossable ou non car les préparatifs ne seront pas les mêmes.

 

Ainsi, pour une zone carrossable, il faudra penser à faire des fondations. Cela passe donc par différentes étapes :

 

Postes préparatifs

  • décaissement sur une épaisseur de 30 à 40 cm
  • nivellement du sol
  • mise en place d’une pente pour l’écoulement de l’eau
  • installation sur une dizaine de centimètres de tout-venant ou de grave tels que des graviers, des briques concassées ou encore des pierres, qui seront ensuite damés

 

L’étape de décaissement nécessitera du matériel spécifique comme la présence d’une mini-pelle ou encore d’un rouleau compresseur pour damer le tout-venant. L’évacuation des gravats et terres issus du décaissement est aussi à prévoir dans l’enveloppe budgétaire.

 

Si l’entreprise choisie ne dispose pas de ce matériel spécifique, il sera nécessaire de le louer. A titre indicatif, le tarif de location d’une mini-pelle pour une journée est compris entre 300 et 500 €.

Les prix de départ pour la location d’engin de chantier de type plaque vibrante ou rouleau compresseur débutent à 50 € par jour et peuvent monter jusqu’à plus de 200 € selon l’outillage.

Les tarifs pour l’évacuation des gravats se situent entre 10 et 15 € le m³.

 

A contrario, si la zone a pour vocation d’être seulement piétonne, un simple mélange de sable et de gravillons sera amplement raisonnable pour cet usage.

 

Que l’espace soit ou non carrossable, il faudra installer un film géotextile par-dessus la strate de grave ou de mélange sable/gravillons afin de limiter la repousse de mauvaises herbes. Ce film coûte entre 1 et 1,5 € par m².

 


Les types de pose

Quelle que soit la vocation de l’allée, il existe principalement 2 types de pose pour la paver :

 

  • sur lit de sable : il s’agit du type de pose le plus simple mais également le moins onéreux. Il est vrai que le sable est le matériau le moins cher. Il faut compter 1 € le m². Il est nécessaire d’installer une épaisseur de 5 cm de sable sur la surface destinée à être pavée, de le niveler puis la pose des pavés peut alors débuter. Il sera nécessaire de laisser un espace d’un centimètre environ entre chaque pavé afin de pouvoir réaliser les joints par la suite, toujours avec du sable.

 

  • sur mortier : cette technique est généralement utilisée lorsqu’une chape béton est déjà en place. La pose de pavés sert donc à recouvrir cette dernière. Les travaux de fondation ne sont donc pas nécessaires dans ce cas. De plus, cette méthode permet une meilleure durabilité de la pose dans le temps que la technique sur lit de sable.

Si la dalle est à réaliser, il faudra compter entre 6 et 40 € le m².

 

Selon la pose choisie, il est possible d’effectuer différents types de joints sans oublier que cela impactera forcément la tarification :

 

Type de pose

Type de joint

Prix en fourniture

sur lit de sable

joint en sable

  • sac de 35 kg : entre 5 et 10 €
  • la tonne livrée : entre 20 et 50 €

sur mortier

joint mortier

  • sac de 25 kg : entre 20 et 40 €

joint en ciment

  • sac de 25 kg : entre 5 et 10 €

joint époxy

  • sac de 25 kg : entre 30 et 40 €

joint en polymère

  • sac de 25 kg : entre 40 et 60 €

 

Le coût de la main d’oeuvre

Il est possible de faire appel à un professionnel du bâtiment tel que l’est le maçon, le carreleur ou encore le paveur, spécialisé dans la pose de ce type de revêtement.

 

Il faut savoir que le prix de pose de pavés comprend bien évidemment le prix des pavés mais il ne faut pas oublier de prendre en considération le coût des matériaux permettant la fixation de ces derniers ainsi que le tarif de la main d’oeuvre.

 

Le prix oscillera donc :

  • Selon le type de pavés :

○     15 à 20 € le m² pour des pavés simples

○     20 à 60 € le m² pour des pavés délicats à installer

 

  • Selon la technique utilisée :

○     sur sable : 20 à 30 € le m²

○     sur mortier : 20 à 60 € le m²

 

Le coût de la main d’oeuvre est également susceptible de varier en fonction du prix que le professionnel applique. De manière générale, il faut compter entre 40 et 60 € du m² pour la pose d’une allée en pavés.

En fourniture et main d’oeuvre, les tarifs appliqués pour la mise en place d’une allée pavée sont compris entre 80 et 120 € le m².

 

A titre indicatif, un professionnel est capable de recouvrir une surface de 5m² par heure. Cela permet de connaître la durée approximative du chantier selon la surface à paver.

 

Le rôle du syndic de copropriété

Avant de débuter tous travaux, il sera nécessaire que cela soit voté lors d’une assemblée générale des copropriétaires.

 

En effet, du fait que cette intervention relève des parties communes de l’immeuble et plus particulièrement de l’extérieur de ce dernier, les frais en lien avec cette mise en place seront supportés par l’ensemble des copropriétaires de l’immeuble.

 

Ils devront donc donner leur avis lors de cette assemblée. Une fois la décision d’entreprendre les travaux de réfection du sol pour la création d’une allée pavée rendue, si cette dernière est positive, il faudra alors que le syndic de copropriété contacte plusieurs entreprises pour faire établir différents devis qui seront ensuite présentés lors d’une nouvelle assemblée générale. Au sein de cette seconde assemblée, les copropriétaires détermineront quel artisan sera en charge de la réalisation des travaux.

Je note le guide

Devis et information

Travaux, aménagement ou rénovation dans votre copropriété ?

Vos coordonnées
Votre copropriété
Envoyer votre demande

* Champs obligatoires

A lire aussi