Des travaux dans mon immeuble
Demande de devis

Peintures extérieures : solution, prix et sur crépis

Lors d’un ravalement de façade en rénovation, mais aussi lors de travaux de construction, il est nécessaire de connaître les caractéristiques, les prix, ainsi que les modes d'application des différentes peintures extérieures afin de choisir celle adaptée à l’apparence esthétique souhaitée pour la copropriété.

Peintures extérieures : solution, prix et sur crépis
Peintures extérieures : solution, prix et sur crépis

Les peintures extérieures en copropriété

L’aspect des murs extérieurs de l’immeuble apporte une véritable plus-value visuelle au bâtiment. Il est, pour cette raison, important de l’entretenir pour ne pas dévaloriser les appartements, en cas de vente ou de location du bien, mais également pour des raisons réglementaires, les mairies rendant généralement obligatoire la réalisation d’un ravalement de façade tous les 10 ans dans les centres-villes.

 

L’aspect visuel n’est pas la seule raison pour laquelle une façade d’immeuble doit être repeinte. En effet, outre l’aspect esthétique, les peintures extérieures protègent les murs du bâtiment, certaines grâces à des caractéristiques isolantes, d’autres contre les infiltrations. Une peinture en bon état ne laisse pas de place aux fissures. Lors d’un ravalement de façade, elles sont en effet rebouchées, ce qui permet de consolider la structure du bâtiment.

 


Choisir une peinture extérieure

Voici un tableau comparatif des différentes caractéristiques des peintures extérieures compatible avec la façade de votre immeuble :

 

Les différents types de peintures extérieures

État du mur

Exposition aux intempéries

Les peintures acryliques

Compatibles avec un mur neuf ou un mur en parfait état

Ne doivent pas être exposées à un contact direct avec les intempéries

Les peintures siloxanes

A privilégier en ville et en bord de mer

Compatibles avec une zone humide et avec une zone polluée

Les peintures pliolites

Compatibles avec tout type de mur en bon état

Compatibles avec une orientation exposée aux intempéries

 

Avant d’appliquer une peinture extérieure sur un mur de façade de la copropriété, il est primordial de préparer le support afin que la peinture adhère de manière homogène. Il sera notamment nécessaire de nettoyer la façade et d’appliquer un traitement anti-mousse pour protéger le mur. Il sera également nécessaire d’appliquer une sous-couche ou un enduit afin d’améliorer les performances d’adhérence de la peinture, mais aussi de gommer tous les défauts du mur.

 

Les peintures acryliques

Une peinture acrylique est à base d’eau. En construction comme en rénovation, c’est une solution que la copropriété peut choisir puisque la peinture acrylique peut être appliquée sur de nombreux supports :

  • murs en ciment ;
  • murs en briques ;
  • murs en béton ;
  • murs en parpaings, etc.

 

Attention toutefois, en rénovation, il est impératif que la façade préparée soit parfaitement lisse et propre. Ainsi, nous vous déconseillons d’appliquer de la peinture acrylique sur un mur dégradé. De nombreux coloris peuvent être choisis par la copropriété, dans le respect du règlement de copropriété et éventuellement du Plan Local d’Urbanisme de la ville.

 

Avantages

Inconvénients

  • l’odeur lors de l’application est relativement peu importante ;
  • ce type de peinture sèche rapidement :
  • résiste bien face aux UV ;
  • facile à appliquer ;
  • n’empêche pas les murs d’évacuer le surplus d’humidité
  • prix
  • résiste moins bien aux intempéries que d’autres peintures
  • ne supporte pas très bien :

○     les grands écarts de température ;

○     les chaleurs importantes ;

  • non compatible avec un mur en mauvais état

 

En termes de coût, il faut compter entre 3 et 10 € TTC par L pour l’achat de peinture acrylique adaptée à des murs extérieurs.

 

Les peintures siloxanes

Pour tous les immeubles situés en bord de mer, c’est-à-dire dans une zone particulièrement humide, une peinture de type siloxane est à privilégier. Ce type de peinture est également le mieux adapté dans une ville où l’air est particulièrement pollué, cela permettra à la peinture de rester plus résistante plus longtemps. Il s’agit d’une peinture microporeuse qui laisse le mur respirer et évacuer l’humidité. Il existe même certaines peintures siloxanes permettant de limiter l’encrassement de la façade grâce à un agent chimique ajouté lors de la phase de fabrication.

 

Avantages

Inconvénients

  • peinture facile à appliquer
  • résistante très bien aux intempéries et à l’humidité
  • prix élevé
 

 

Une peinture siloxane est compatible avec tout type de support. Il faut compter entre 7 et 20 € TTC par L, soit entre 30 et 90 € par m² en moyenne.

 

Les peintures pliolites

Relativement similaires aux peintures acryliques, les peintures pliolites permettent d’obtenir de belles finitions. Contrairement aux peintures acryliques, les peintures pliolites résistent bien aux intempéries de manière durable. Microporeuses, elles laissent les murs respirer et évacuer leur humidité. Il existe deux types de peinture pliolite :

  • les peintures avec solvant :
  • et les peintures hydropliolites.

 

Leur différence principale consiste en leur composition. Ainsi, les peintures hydropliolites sont composées d’une faible dose de solvant et contiennent ainsi une grande quantité d’eau.

 

Avantages

Inconvénients

  • la peinture hydropliolite est une excellente alternative pour limiter les nuisances olfactives pendant l’application
  • l’odeur des peintures pliolites avec solvant est particulièrement désagréable
 

 

Comptez entre 5 et 10 € TTC par L pour une peinture pliolite avec solvant et entre 10 et 20 € TTC par L pour une peinture hydropliolite.

 


Peindre sur un crépi

Lors de la rénovation des façades de votre copropriété, il n’est pas rare que vous deviez peindre sur un crépi déjà existant. Toutefois, afin d’obtenir un résultat de qualité, il est indispensable de mettre en place les bonnes étapes. Voici comme peindre sur un crépi :

  • 1ère étape :

○     La préparation du matériel nécessite de regrouper des lunettes de protection, des gants, ainsi qu’une combinaison.

○     Pour préparer et peindre les murs, le professionnel devra également prévoir suffisamment de peinture, une échelle ou un échafaudage, des pinceaux, une taloche, un rouleau, etc.

  • 2ème étape :

○     Afin d’éviter les projections sur les fenêtres, les volets, les portes et toute autre surface environnante ne devant pas être peint, il est nécessaire que l’entreprise sélectionnée protège les zones à ne pas peindre avec des bâches et du ruban adhésif.

  • 3ème étape :

○     Le crépi déjà présent sur la façade doit minutieusement être inspecté afin de que tous les défauts soient traités.

○     Il faut pour cela le dépoussiérer et boucher les fissures, mais aussi s’assurer qu’il soit bien propre. Pour cela, un nettoyage avec un nettoyeur à haute pression est nécessaire. Il peut également être effectué avec de l’eau et une brosse.

○     Il faut ensuite attendre que le support du mur soit parfaitement sec pour pouvoir appliquer la peinture.

  • 4ème étape :

○     Une fois toutes ces étapes de préparation effectuées, le crépi peut être peint.

○     La méthode la plus adaptée consiste à prendre un pinceau pour peindre toutes les arêtes et les coins (cela concerne également les zones attenantes aux portes et aux fenêtres).

○     Ensuite, il est conseillé de peindre le reste du mur avec un rouleau. Un mouvement du haut vers le bas est ensuite le plus adapté. Selon la peinture utilisée, il pourra être nécessaire de passer plusieurs couches.

 

Les contraintes d’urbanisme

Plusieurs contraintes dans le choix du coloris et dans l’aspect des finitions devront être respectées en copropriété. Ces exigences peuvent être fixées par le règlement de copropriété. Le syndic de copropriété doit donc vérifier ce qui est mentionné dans le règlement de copropriété avant la tenue de l’assemblée générale afin de rappeler aux copropriétaires les limites de leur choix.

 

Mais le syndic de copropriété ne doit pas s’arrêter là, puisque d’autres contraintes d’urbanisme peuvent également être fixées par la commune. Pour en savoir davantage, il devra se rapprocher du service d’urbanisme de la mairie afin de connaître l’existence d’un PLU (Plan Local d’Urbanisme) au sein de la ville. La teinte comme l’aspect des finitions pourront ainsi être imposés par la mairie.

 

Lorsque l’immeuble est situé dans une zone classée ou dans un secteur protégé, les contraintes seront encore plus strictes afin que le lieu ne soit pas dénaturé par les peintures extérieures de votre immeuble. Les restrictions seront alors fixées par un ABF (Architecte des Bâtiments de France).

 


Le prix des peintures extérieures

Voici un tableau récapitulatif des différents prix à prévoir selon le type de peinture extérieure choisi pour la rénovation des façades extérieures de l’immeuble. S’agissant d’une partie commune, de tels travaux seront répartis entre l’ensemble des copropriétaires en fonction de leurs tantièmes au sein de la copropriété. Une assemblée générale devra être organisée par le syndic de copropriété afin que tous les éléments du projet soient votés (choix de la peinture, choix du professionnel, échéancier du budget à prévoir, etc.).

 

Type de peinture extérieure

Prix TTC

Peinture siloxane

entre 7 et 20 € par L

Peinture à base d’acrylique pure

entre 3 et 5 € par L

Peinture pliolite avec solvant

entre 5 et 10 € par L

Peinture hydropliolite

entre 10 et 20 € par L

Peinture acrylique épaisse*

entre 4 et 10 € par L

 

*Une peinture acrylique épaisse permet de bénéficier d’une alternative pour les murs légèrement abîmés. En effet, si une peinture acrylique classique accentuerait les défauts du support, ce n’est pas le cas de cette solution plus épaisse, à privilégier, donc, pour les murs de plus de 10 ans.

 

Le prix de la main d’oeuvre

Afin de repeindre les murs extérieurs d’un immeuble, nous vous conseillons de faire appel à un professionnel spécialisé, c’est-à-dire un peintre en bâtiment ou un façadier pour :

  • des raisons de sécurité (travail en hauteur, sur échafaudage) ;
  • la qualité du résultat ;
  • bénéficier d’aides financières comme le taux de TVA intermédiaire, etc.

 

Le prix de la main d’oeuvre pour les peintures extérieures d’un immeuble prend en compte la surface à traiter, ainsi que la complexité du chantier. En effet, un immeuble est plus compliqué à peindre et à repeindre qu’une maison. Le nombre d’étages, la présence de balcon et l’état des murs peuvent également complexifier l’intervention du professionnel.

 

Enfin, en fonction de la peinture choisie, la technique de travail ou le nombre de couches à appliquer peut varier et ainsi avoir une incidence sur le prix de la main d’oeuvre. Voici un tableau explicatif du tarif d’intervention d’un peintre en bâtiment ou d’un façadier :

 

Main d’oeuvre

Type de peinture

Prix TTC

Prix de l’intervention (fourniture et main d’oeuvre comprise)

peinture classique

20 à 50 € par m²

peinture haut de gamme (plus performante)

jusqu’à 80 € par m²

peinture avec des caractéristiques isolantes

jusqu’à 100 € par m²

 

Comment bénéficier d’un taux de TVA réduit ?

Afin de faire des économies lors de la réalisation du ravalement de façade de la copropriété, sachez qu’il est possible, uniquement en rénovation, de bénéficier d’un taux de TVA réduit pour refaire les peintures extérieures de la copropriété. Si le taux de TVA classique est de 20 %, lors des travaux de rénovation de vos peintures extérieures, il vous est possible de bénéficier du taux de TVA intermédiaire de 10 %.

 

Pour cela, votre projet doit respecter les critères suivants :

  • les travaux doivent être réalisés par un professionnel ;
  • les fournitures (peinture et matériel) doivent être achetées via ce professionnel également ;
  • la date de construction de l’immeuble doit dater d’au moins 2 ans ;
  • les appartements peuvent être la résidence principale ou secondaire des copropriétaires.

 

Pour bénéficier du taux intermédiaire de 10 % de TVA, aucune condition de ressources n’est spécifiée. Veuillez noter que ce taux est applicable aussi bien sur le prix des fournitures que sur le prix de la main d’oeuvre, dès lors que tous les critères précédemment cités sont respectés.

Je note le guide

Devis et information

Travaux, aménagement ou rénovation dans votre copropriété ?

Vos coordonnées
Votre copropriété
Envoyer votre demande

* Champs obligatoires

A lire aussi