Des travaux dans mon immeuble
Demande de devis

Le prix d'un abri vélo

Les immeubles anciens manquent souvent de place et la question des vélos et de leur présence fait partie des problèmes récurrents. Ainsi, la majorité des immeubles ne disposent pas de local à vélo, ni même d’un local fermé qui pourrait être transformé à cet effet. Les halls d’entrée leur sont interdits et quand ils ne le sont pas, les poussettes prennent l’avantage. Si beaucoup de résidents se voient encore contraints de monter leur vélo à l’étage et de le stocker au mieux sur leur balcon, au pire dans leur rentrée. En revanche un espace de stationnement pour les vélos est obligatoire dans les bâtiments les plus récents. Quel budget prévoir pour s’en équiper ?

Le prix d'un abri vélo
Le prix d'un abri vélo

Espace de stationnement pour vélo : une obligation légale

La loi Grenelle II rend obligatoire la réalisation d'un espace de stationnement sécurisé pour les vélos dans les constructions neuves disposant d’un parc de stationnement automobile réservé́ aux occupants à partir du 1er juillet 2012.

Cette obligation a été insérée dans le code de la construction et de l'habitation à Article L111-5-2 « I.-Toute personne qui construit : 

1° Un ensemble d'habitations équipé de places de stationnement individuelles couvertes ou d'accès sécurisé ; (…) le dote des infrastructures permettant le stationnement des vélos. »

 


Local vélo ou abri couvert ?

Selon l’article R111-14-4, « Cet espace peut également être réalisé à l'extérieur du bâtiment, à condition qu'il soit couvert, clos et situé sur la même unité foncière que le bâtiment. »

Situé de préférence au rez de chaussée ou à défaut au premier sous-sol et facilement accessible depuis le point d’entrée de l’immeuble, l’abri à vélo peut ainsi être réalisé à l’extérieur. Il doit dans tous les cas disposer d’un certain nombre d’équipements :

-  Un système de fermeture sécurisé ;

-  Des dispositifs permettent d’attacher et de sécuriser les vélos par le cadre ou la roue ;

-  Etre éclairé.

Les dimensions de l’abri et sa capacité de stationnement dépend du nombre de logements et de leurs surfaces :

-  0,75 m2 par logement pour les logements jusqu’à deux pièces principales,

-  1,5 m2 par logement dans les autres cas, avec une superficie minimale de 3 mètres.

 

Par exemple dans une copropriété de 20 logements dont 6 avec deux pièces principales et 14 avec 3 pièces ou plus, la superficie de l’abri devra être de :

(0,75 x 6) + (1,5 x 14) = 4,5 + 21 = 25,5 m2.

 


Quels critères de prix pour un abri de vélo ?

Les matériaux

Il existe des abris à vélos dans tous les matériaux. Ces derniers sont la principale cause de variation du prix de l’abri.

Les abris en aluminium sont très esthétiques et offrent une grande palette de couleur. Ils restent généralement plus onéreux que les abris en métal et PVC ou que les abris en bois. Ces derniers peuvent être végétalisés en servant de support à des plantes grimpantes, mais de véritables toits végétalisés peuvent aussi être isntallés. Les plus solides sont ceux en acier.

De très nombreux abris pour vélo combinent les qualités de différents matériaux pour proposer des solutions au meilleur rapport qualité/prix : armature métal, bardages latéraux en PVC, toit en polycarbonate ou végétalisé etc.

 

Les dimensions de l’abri

Si un minimum est défini par la loi, aucun maximum n’a été fixé. Pour éviter une nouvelle dépense dans quelques années, mieux vaut prévoir un local plus grand dès l’origine afin d’anticiper les nouveaux besoins à venir.

 

Le type de supports

Différents types de racks, râteliers et supports de cycle existent. On distingue généralement les râteliers :

- côte à côte, qui regroupent 3 à 5 vélos ;

- face à face qui permettent de regrouper jusqu’à 20 vélos.

- à 2 niveaux qui offrent un plus grand espace de rangement.

- avec arceaux qui permettent de bénéficier d’un système antivol.

 

Le nombre de places 

Par 3, 6 ou 12 : le nombre de places est modulable en fonction de la capacité de l’espace de stationnement. Les racks peuvent être achetés au fur et à mesure des besoins à conditions de prévoir de la place dès le début.

 

Les différents systèmes de fermeture

S’il s’agit d’un abri fermé, différents systèmes de fermeture peuvent être retenus. La simple clé est la solution la moins chère mais aussi la moins fiable : perte, facilité de reproduction etc. Un système de cadenas à clé ou à code peut également être choisi, ou encore une carte magnétique.

Si l’abri ne comporte qu’un toit, seuls les systèmes d’attache individuel pourront sécuriser les vélos qui y seront stationnés.

 

Les équipements

Certaines sont obligatoires, d’autres complémentaires ; ils peuvent avoir une incidence non négligeable sur le prix de l’abri :

-  L’éclairage,

-  La présence de coffres de rangement pour les casques,

-  La présence de crochets pour suspendre des vélos.

 

Quelle fourchette de prix ?

Pour un abri de 10/12 places, il faut prévoir un budget d’environ 2000 euros à 6000 pour un abri couvert ou fermé :

-  Abri simple avec râtelier : 2000 euros à 3500 euros

-  Abri avec panneaux latéraux : 2500 à 4000 euros

-  Abri avec portes : 3000 à 3800 à 6000 euros

 

A prévoir en option :

-  Fermeture avec cadenas à clé : 150 à 300

-  Fermeture avec cadenas à code : 800 à 1200

-  Eclairage : 500 à 1000

-  Coffre à casques : 1000.

 

Les subventions

De nombreuses mairies offrent des aides, subventions ou primes pour l’installation d’abri à vélos dans les habitations collectives. Ces aides peuvent prendre en charge une partie des dépenses, abaissant ainsi considérablement le coût de l’opération. Par exemple, la ville de Paris dans son plan vélo 2020 accorde une subvention à hauteur de 50% des travaux, dans la limite de 2000 euros. Une occasion pour la copropriété de s’équiper à peu de frais.

Je note le guide

Devis et information

Travaux, aménagement ou rénovation dans votre copropriété ?

Vos coordonnées
Votre copropriété
Envoyer votre demande

* Champs obligatoires

A lire aussi