Prix d'une toiture : entretien, isolation, décision en AG

Dans un immeuble en copropriété, le prix des travaux concernant les parties communes de la copropriété concerne généralement l’ensemble des copropriétaires entre lesquels les frais sont divisés en considération de leurs tantièmes possédés dans l’immeuble. Toutefois, il est important de consulter la rubrique concernant la répartition des charges dans le règlement de copropriété, puisque dans certains cas, tous les copropriétaires n’ont pas besoin de participer. C’est notamment le cas lorsqu’un ou plusieurs copropriétaires disposent d’un droit de jouissance exclusif. Voici un compte-rendu détaillé de tous les prix de toiture qui pourraient vous intéresser.

Prix d'une toiture : entretien, isolation, décision en AG

Une décision collective

Pour conserver la salubrité du bâtiment ainsi que l’étanchéité de celui-ci, le bon état d’une toiture est indispensable. Lorsque les travaux concernant la toiture sont considérés comme des travaux d’entretien - c’est le cas en rénovation - pour que le projet puisse commencer, un vote devra être organisé lors d’une assemblée générale. Le projet devra obtenir la majorité simple pour être validé.

Il faudra toutefois obtenir les ⅔ des voix pour des travaux d’amélioration de la toiture. Dans le cas où un emprunt sera nécessaire, il faudra obtenir l’unanimité des voix.

 

Enfin, dans le cas d’une réfection de toiture, l’urgence des travaux nécessite qu’une assemblée extraordinaire soit réunie. Toutefois, l’accord des copropriétaires sera alors obtenu a posteriori du lancement des travaux.

Dans le cas d’une construction, c’est généralement au promoteur immobilier de définir le type de toiture qu’il souhaite.        

 


Les différents types de toiture

Pour établir un devis pour le prix des travaux concernant la toiture, un couvreur ou tout autre professionnel du BTP intervenant prend plusieurs points en compte, dont, notamment la forme de la toiture. Ainsi, les autres critères incluent : la surface du toit, le type de charpente souhaitée, les besoins en isolation, le nombre de fenêtres de toit, le type d’isolation, l’inclinaison du toit, la mise en place d’une sous-toiture, le système d'évacuation des eaux pluviales, etc.

 

La toiture en pente

Si les toitures plates commencent à se faire de plus en plus nombreuses parmi les maisons neuves, la toiture en pente reste globalement le style le plus présent en France. Elle est particulièrement bien adaptée à la bonne évacuation de la pluie et de la neige, raison pour laquelle, la pente du toit est davantage inclinée dans les régions fortement exposées.

Un professionnel pourra vous conseiller sur la pente adaptée à la situation de votre immeuble et à son environnement.

Si elle reste le type de toiture le moins cher sur le marché, la configuration de l’immeuble peut induire un nombre de pans qui augmente le prix de la facture.

 

La toiture-terrasse

Le toit plat, ou la toiture-terrasse, est le type de toit le plat le plus présent pour les immeubles de copropriété verticale, il commence toutefois à être utilisé pour des maisons individuelles, qu’il s’agisse de copropriété horizontale ou de particuliers. Accessible ou inaccessible, elle peut avoir plusieurs fonctions, puisqu’elle peut notamment être équipée de panneaux photovoltaïques, d’un jardin, ou d’une surface végétalisée.

Contrairement aux autres types de toitures, un toit plat est exempt de charpente. Celle-ci est remplacée par une structure porteuse qui peut être conçue en béton, en bois ou en métal.

Une toiture végétalisée apporte un confort thermique appréciable en été comme en hiver.

 

La toiture arrondie

Afin de limiter les déperditions énergétiques, la toiture arrondie est une bonne solution. Les combles de l’immeuble peuvent être aménagés et accueillir un logement supplémentaire, ce qui peut éventuellement permettre de créer un nouveau lot selon la configuration actuelle de la copropriété. Solution écologique et esthétique, la toiture arrondie est assez souple en termes de possibilité de forme : dôme, cône, etc.

 


L’entretien d’une toiture

L’entretien de la toiture comprend un certain nombre de traitements qu’il convient de passer afin d’en conserver les performances et l’esthétique, mais également de limiter les besoins en rénovation. La toiture protège l’ensemble du bâtiment et est exposée aux intempéries au quotidien. Pour cela, il convient de procéder à :

  • un traitement anti-mousse ;
  • un traitement fongicide (contre les bactéries) ;
  • un traitement hydrofuge (contre les infiltrations) ;
  • un traitement algicide (contre les algues unicellulaires).

 

Prix d’un diagnostic de toiture

Pour connaître l’état d’une toiture, en cas de vente ou tout simplement si vous projetez de faire réaliser des travaux, faire réaliser un diagnostic de toiture vous permettra d’identifier les faiblesses du toit de l’immeuble collectif. Comptez entre 700 et 1 300 € pour la réalisation d’un diagnostic de toiture. En copropriété, il est conseillé que cette intervention soit réalisée une fois par an ou tous les deux ans.

Grâce à la technique infrarouge, il est possible de déterminer les défauts présents dans l’isolation de la toiture.

 


Prix de l'installation d’une toiture

Selon le type d’installation, avec ou sans charpente, mais aussi le type de revêtement, voici le budget à prévoir pour l’installation d’une toiture en copropriété.

 

Avec charpente

Lors de la création ou de la rénovation d’une toiture, la mise en place d’une charpente est nécessaire dans la plupart des cas (cf. paragraphe sur la toiture-terrasse). Ce sera le rôle du charpentier que de l’installer.

 

Type de charpente

Prix au m²

(fourniture et pose)

charpente industrielle

140 €

charpente traditionnelle (ou charpente sur-mesure)

180 €

 

Si vous incluez la mise en place de la couverture, de l’isolation et du revêtement, dans le cadre d’une création de toiture, vous pouvez compter un prix de fourniture et pose compris entre 200 et 250 € par m² en moyenne.

 

Sans charpente

Dans ce contexte-là, l’installation de la toiture se compose de la mise en place de la sous-toiture, des systèmes de ventilation, de la couverture, de l’isolation et de l’évacuation des eaux. Comptez 50 € par m² en moyenne.

 

Prix du revêtement de la toiture

Selon la région où la copropriété est située, un type de matériau particulier peut être imposé, pour prendre connaissance de la réglementation dans votre commune, il vous faudra contacter votre mairie. Le couvreur auquel le syndicat des copropriétaires fera appel devrait également être en mesure de vous répondre sur le sujet.

En cas de modification de la toiture, des formalités devront être réalisées par le syndic de la copropriété. Il devra se charger de la déclaration préalable à remettre à la mairie. Si les travaux impliquent de refaire la toiture à l’identique, il ne sera pas nécessaire de passer par cette étape.

 

Travaux d’installation

Caractéristiques

Prix au m² TTC

(fourniture et pose)

Matériaux

et leur prix au m² TTC

d’une toiture en ardoise

  • excellente qualité
  • apparence esthétique
  • durabilité > à 100 ans
  • solution écologique

50 à 200 €

ardoises synthétiques en fibrociment

7 à 20 €

ardoises naturelles

50 à 70 €

Un renforcement de charpente peut être nécessaire en sus.

d'une toiture en tuiles

  • modèle le plus utilisé en France

90 à 250 €*

tuile en terre cuite

10 à 70 €

1 500 €

tuile photovoltaïque

-

*Ce prix inclut le prix de pose de la charpente (entre 50 et 90 € le m²) et le prix de pose de la couverture et de voligeage (entre 30 et 85 € le m²), ainsi que le prix des tuiles en terre cuite.

d’une toiture métallique

  • 10 à 40 % d’économie sur votre facture énergétique
  • entretien très simple
  • durabilité > à 60 ans
  • contient 30 % de matériaux recyclés

tuiles métalliques

40 à 50 €

cuivre

110 à 300 €

aluminium

100 à 150 €

tôle acier

50 à 230 €

zinc

60 à 200 €

bac acier

25 à 70 €

Possibilité de bénéficier du Crédit d’impôt pour la Transition énergétique (CITE) vis-à-vis de 30 % du montant total des travaux (fournitures et main d’oeuvre), si les travaux sont réalisés par un professionnel labellisé RGE.

d'une toiture plate

  • installation complexe
  • durabilité > à 30 ans

80 à 180 €

bitume modifié

15 à 40 €

  • technique la plus classique

revêtement multicouche

20 à 40 €

  • très léger
  • réparation simple
  • durabilité > à 50 ans

membrane EPDM

30 à 40 €

d'une toiture végétalisée

  • performances thermiques et acoustiques excellentes
  • solution écologique
  • aspect esthétique

50 à 100 €

végétalisation intensive (gazon, mousses, arbustes…)

170 €

végétalisation semi-extensive (plantes aromatiques et décoratives, arbustes...)

120 €

végétalisation extensive (mousses, lichens, plantes vivaces...)

60 €

d’une toiture en pierre

  • charme rustique
  • naturellement isolante
  • durable et solide
  • ignifuge
  • difficile à poser
  • difficile à entretenir

60 à 90 €

lauze*

30 à 50 €

*La lauze est une pierre plate d’origine volcanique qui pèse lourd. Une charpente non-adaptée ne sera pas capable d’en supporter le poids.

 

Lorsque le type de couverture de toiture change, le poids de ce revêtement peut également différer, ce qui peut enjoindre la nécessité de procéder au soutènement du toit. Dans ce cas-là, un renforcement de la toiture de l’immeuble pourra s’avérer nécessaire. Selon la surface à modifier et l’état actuel de la charpente, comptez entre 4 000 et 20 000 €.

 

Prix des travaux d’isolation du toit

L’isolation du toit permet non seulement de garantir l’étanchéité du toit mais permet également de réduire les déperditions énergétiques. Ces deux critères permettent d’assurer un meilleur confort dans les logements de l’immeuble tout au long de l’année. L’isolation se place au niveau des combles dans le cas de combles perdus. Dans le cas où les combles sont aménagés en un ou plusieurs logements, l’isolation se fera sous rampants.

 

Les déperditions énergétiques

Selon les statistiques fournies par l’ADEME, un toit mal isolé est la source de 25 à 30 % des déperditions énergétiques. Il s’agit donc d’une réelle solution d’économie financière pour les copropriétaires, avec une rentabilisation effective au bout de quelques années seulement.

 

L’écran de sous-toiture

L’écran de sous-toiture protège la charpente lorsque la couverture est composée de tuiles. La sous-toiture permet également de participer à l’isolation thermique du toit et à renforcer l’insonorisation de celui-ci.

Des écrans bitumineux, des écrans réfléchissants ou des écrans synthétiques peuvent être installés. Comptez entre 1 et 20 € par m².

 

Prix de dépose d’une toiture

Dans le cas d’un remplacement complet de l’ancienne toiture de la copropriété, il faudra ajouter le prix de la dépose de la toiture au devis de rénovation de la toiture. Comptez entre 20 et 25 € par m².

Si la sous-toiture doit également être déposée, comptez entre 24 et 30 € par m² pour la dépose de la sous-toiture et de la toiture.

 


Prix des frais de déplacement du couvreur

Les frais de déplacement du ou des prestataires pour se rendre sur le chantier sont également à prévoir dans le devis prix toiture. Les professionnels du BTP procèdent de deux manières : soit ils déterminent un forfait qui ne change pas d’un chantier à l’autre, soit ils appliquent un barème kilométrique. Comptez alors environ 0,50 € par km parcouru.

 

Si le rayon d’intervention est trop important, il est également possible que des frais de livraison des matériaux soient ajoutés à leur prix propre. Toutefois, les copropriétés sont majoritairement situées dans les villes et sont généralement exempts de ces frais de livraison que les professionnels réservent pour les zones reculées et rurales. Le coût peut alors s’élever à plusieurs centaines d’euros.

 

Aides et subventions

Les travaux de rénovation et de réfection d’une toiture peuvent bénéficier de différentes aides, comme les subventions de l’Anah par exemple, ou encore, la prime rénovation énergétique. Il existe également des aides régionales, départementales et locales qui dépendent du lieu où est située votre copropriété. A vous de vous rapprocher de ces organismes pour connaître les possibilités d’aides.

Si des travaux d’isolation sont inclus parmi les travaux concernant la toiture, il sera également possible à la copropriété de disposer d’un crédit d’impôt pour la transition énergétique.

 

Je note le guide

ASSISTANCE

Plus d'informations sur les produits et solutions techniques

Votre besoin*
Vos coordonnées
Votre copropriété

* Champs obligatoires

Envoyer votre demande

A lire aussi