Des travaux dans mon immeuble
Demande de devis

Puissance des bornes de voiture électrique : quelle puissance installer ?

Pour encourager les résidents d’un immeuble à investir dans une voiture électrique, de plus en plus de copropriétés décident de mettre à disposition des habitants des bornes pour voitures électriques. Cependant, il n’est pas toujours facile de déterminer quelle puissance installer pour que les bornes pour voitures électriques soient adaptées au plus grand nombre de véhicules possible.

Puissance des bornes de voiture électrique : quelle puissance installer ?
Puissance des bornes de voiture électrique : quelle puissance installer ?

Fonctionnement de la recharge

En effet, de la voiture électrique au véhicule hybride rechargeable sur secteur, il existe aujourd’hui de nombreux modèles de véhicules ne se rechargeant pas tous sur des bornes de même puissance. Si les bornes publiques sont de plus en plus nombreuses, installer une ou plusieurs bornes pour voitures électriques au sein du parking de la copropriété permet d’augmenter le confort des résidents, mais aussi de donner de la plus-value aux logements de l’immeuble.

 

Pour recharger une voiture électrique, il existe différents dispositifs avec recharge accélérée ou recharge lente. Ces différents types de bornes pour voitures électriques ne correspondent pas aux mêmes usages. En effet, les bornes de recharge accélérée sont à privilégier dans le domaine public pour que les emplacements se libèrent au plus vite. Ce type de borne de recharge doit donc être équipé d’une puissance de 43 kW.

 

Dans une copropriété, une borne de recharge lente convient très bien puisque les résidents laissent leur voiture sur le même emplacement toute la nuit et que le véhicule électrique dispose donc de temps pour se recharger et fonctionner le lendemain matin. Ainsi, une borne électrique lente fonctionne très bien avec une puissance de 2,2 kW. Ce type de modèle convient parfaitement pour une copropriété. Les systèmes de recharge Wallbox disposent, quant à eux, d’une puissance de 3,7 kW, de 7,4 kW, de 11 kW ou de 22 kW, selon les modèles de recharge.

 

Les bornes pour voitures électriques peuvent servir à la recharge de tout type de voiture électrique. C’est le cordon utilisé qui, lui, ne convient pas à tous les véhicules électriques. Ainsi, les bornes de recharge sont équipées :

  • d’une prise de type 2 ;
  • ou d’une prise de type T2S.

 

Les prises des bornes de recharge lente fonctionnent, quant à elles, avec un cordon de type E. Pour pouvoir utiliser les différentes bornes électriques, les résidents doivent donc s’équiper de ces deux types de cordons afin d’avoir la possibilité de recharger leur véhicule électrique dans le parking de l’immeuble et au niveau de bornes de recharges publiques.

 


Choisir la puissance d’une borne électrique

Une fois les copropriétaires décidés à installer une borne de recharge électrique au sein de la copropriété, il est important de choisir la puissance adaptée du modèle qui sera installé. En effet, la puissance de la borne pour voiture électrique détermine directement la vitesse de charge des véhicules :

  • plus la puissance est faible, plus la charge du véhicule est lente ;
  • plus la puissance est importante, plus la charge du véhicule est rapide.

 

Pour vous aider à choisir la puissance d’une borne pour voiture électrique correspondant à vos besoins, nous avons répertorié les différents points à identifier :

  1. Quels sont les types de véhicules électriques dont sont équipés les résidents ?
  2. A quelle fréquence les résidents utilisent-ils leur véhicule électrique ?
  3. Et à quelle fréquence ont-ils besoin de recharger leur véhicule électrique ?
  4. Quelle est la puissance de charge maximale pour laquelle les véhicules électriques des résidents sont homologués ?

 

Quels sont les types de véhicules électriques dont sont équipés les résidents ?

Les constructeurs de véhicules électriques fabriquent des voitures dont l’autonomie n’est pas la même et dont la puissance du point de charge diffère également. Selon les modèles de voitures électriques dont sont équipés les résidents :

  • la capacité de stockage de la batterie de la voiture ne sera pas la même ;
  • tout comme la quantité d’énergie consommée en fonctionnement.

 

Ainsi, une recharge complète est possible sur une prise de 2,2 kW en une nuit pour une voiture hybride rechargeable sur secteur ou pour une mobylette électrique puisque la batterie installée sur ces modèles dispose d’une capacité de stockage assez peu importante. La batterie d’une voiture électrique requiert une recharge sur borne électrique. Une simple prise de 2,2 kW permettra une recharge partielle, mais ne pourra pas recharger complètement la batterie en une nuit.

 

A quelle fréquence les résidents utilisent-ils leur véhicule électrique ?

Le kilométrage annuel des résidents avec leur voiture électrique est également à prendre en compte dans le choix de la borne de recharge à installer. Ainsi, si les résidents utilisant un tel véhicule ont plutôt un kilométrage annuel faible, une prise ou borne dont la puissance est comprise entre 2,2 et 3,7 kW suffit amplement. Toutefois, ce type d’appareil ne convient pas lorsque le kilométrage annuel est plus élevé. Nous vous conseillons alors d’adopter un modèle dont la puissance est comprise entre 7,4 et 11 kW pour qu’une charge plus rapide leur permette d’utiliser leur véhicule au quotidien sans problème.

 

Puissance de la borne de recharge

Autonomie du véhicule obtenue avec 1h de charge pour un véhicule consommant 150 W par km parcouru

Autonomie du véhicule obtenue avec 1h de charge pour un véhicule consommant 210 W par km parcouru

2,2 kW

15 km

11 km

3,7 kW

25 km

18 km

7,4 kW

50 km

36 km

11 kW

75 km

54 km

 

Selon la fréquence à laquelle les résidents ont besoin de recharger leur véhicule électrique, il est indispensable de calculer le temps nécessaire pour la recharge complète de la batterie d’une voiture électrique en fonction de la puissance d’une borne. Pour connaître le temps de charge d’une borne pour voiture électrique, il convient de diviser la puissance de la batterie avec la capacité de recharge par heure.

 

Quelle est la puissance de charge maximale pour laquelle les véhicules électriques des résidents sont homologués ?

Voici plusieurs exemples vous permettant de connaître la puissance maximale pour laquelle les véhicules électriques des résidents sont homologués :

 

Type de prise dont les véhicules sont équipés

Puissance de charge maximale acceptée

Type de véhicule concerné

Prise de type 1

2,3 kW

  • CITROËN Berlingo
  • PEUGEOT Partner

Prise de type 1

3,2 kW

  • CITROËN e-Méhari

Prise de type 1

3,7 kW

  • CITROËN C-Zéro
  • Mitsubishi i-MiEV
  • MITSUBISHI Outlander PHEV
  • PEUGEOT iOn

Prise de type 1

6,6 kW

  • KIA Soul EV
  • NISSAN e-NV200
  • NISSAN Leaf 24 kWh
  • NISSAN Leaf 30 kWh

Prise de type 2

3,3 kW

  • HYUNDAI Ioniq Hyride Recharg.

Prise de type 2

3,7 kW

  • AUDI A3 e-Tron
  • BMW 225xe
  • BMW 330e
  • BMW I3 22 kWh
  • BMW I3 33 kWh
  • MERCEDES C 350
  • RENAULT Kangoo 22 kWh
  • SMART ForTwo ED 17,6 kWh
  • SMART ForFour ED 17,6 kWh
  • VOLKSWAGEN e-Up
  • VOLKSWAGEN Golf GTE
  • VOLKSWAGEN Passat GTE
  • VOLVO XC90

Prise de type 2

6,6 kW

  • HYUNDAI Ioniq Electrique
  • KIA Niro Hybride Rechar.
  • NISSAN Leaf 2018

Prise de type 2

7,2 kW

  • VOLKSWAGEN e-Golf 24,2 kWh
  • VOLKSWAGEN e-Golf 35,8 kWh

Prise de type 2

7,4 kW

  • BMW I3 22 kWh Quickcharge
  • BMW I3 33 kWh Quickcharge
  • RENAULT Kangoo 33 kWh

Prise de type 2

22 kW

  • RENAULT Zoé 22 kWh
  • RENAULT Zoé 22 kWh Charge Rapide
  • RENAULT Zoé ZE40
  • RENAULT Zoé ZE40 Charge Rapide

Prise de type Tesla*

22 kW

  • TESLA Model S 60 kWh
  • TESLA Model S 70 kWh
  • TESLA Model S 75 kWh
  • TESLA Model S 85 kWh
  • TESLA Model S 90 kWh
  • TESLA Model S 100 kWh
  • TESLA Model X 60 kWh
  • TESLA Model X 70 kWh
  • TESLA Model X 75 kWh
  • TESLA Model X 90 kWh
  • TESLA Model X 100 kWh

 

*Les voitures fabriquées par le constructeur Tesla peuvent utiliser des bornes de recharge conçues exclusivement pour ces modèles de voitures. On parle alors de superchargeur dont la puissance est comprise entre 120 et 150 kW. Ces superchargeurs sont capables de charger la batterie d’un véhicule électrique Tesla en 30 minutes. Pour les autres modèles de voiture, de telles bornes de recharge ne sont pas encore déployées en Europe.

 


Le temps de charge d’une voiture électrique

Le temps de charge d’une voiture dépend principalement du type de point de charge. Ainsi, sur une prise électrique simple, le temps de charge est très lent puisqu’il est obligatoire en France de limiter les prises à une puissance de 10 ampères pour éviter d’abîmer les installations électriques avec une charge prolongée.

 

Il est aussi possible d’installer une prise Green’Up d’une puissance de 3,2 kW (contre 2,2 kW avec une prise électrique simple) afin de gagner du temps de charge. Un câble de recharge adapté sera à prévoir aussi. Pour une charge plus rapide, nous vous conseillons d’installer une Wallbox : un équipement plus complexe mais aussi beaucoup plus efficace.

 

Capacité de la batterie des véhicules électriques

Prise électrique standard

Prise électrique Green’Up

Wallbox 3,7 kW

Wallbox 7 kW

Wallbox 22 kW

10 kW

4h45

3h00

-

-

-

20 kW

9h30

6h15

5h30

3h00

1h15

30 kW

14h15

9h20

8h00

4h30

1h30

50 kW

23h45

15h30

13h30

7h00

2h30

90 kW

43h00

28h00

24h30

13h00

4h30

100 kW

47h30

31h00

27h00

14h15

5h00

 

Les bornes de charge rapide de 50 kW de puissance permettent quant à elle de charger la batterie d’un véhicule en 30 minutes. Toutefois, les constructeurs précisent que la batterie se charge en fait à 80 % en 30 minutes et qu’il faut de nouveau 30 minutes pour les 20 % restants puisque la charge se ralentit après les 30 premières minutes.

 

Installer une borne de recharge en copropriété

Les immeubles nouvellement construits ont désormais pour obligation de réserver 10 % des emplacements de stationnement du parking de la copropriété aux véhicules électriques. Ainsi, toutes les nouvelles copropriétés doivent prévoir des bornes de recharges pour ces emplacements-là. Pour les immeubles déjà construits, cette obligation ne s’applique pas, mais les copropriétaires peuvent choisir d’en installer.

 

Un résident souhaitant pouvoir charger son véhicule électrique au sein du parking de la copropriété peut désormais faire valoir son « droit à la prise ». Mis en place par le décret n°2011-873 du 25 juillet 2011, entré en vigueur le 1er novembre 2014, le « droit à la prise » permet au résident intéressé d’appuyer sa demande auprès de l’assemblée générale. Afin que son projet individuel soit validé, il sera nécessaire :

  • d’installer un compteur individuel pour que l’électricité utilisée pour la recharge soit payée par le résident et ne fasse pas partie des charges communes ;
  • d’installer une borne électrique reliée au tableau électrique général des espaces communs (si des travaux sont nécessaires pour qu’il puisse supporter la charge supplémentaire, le copropriétaire devra s’acquitter, seul, des frais).

 


Le câble de charge

Le câble utilisé par les résidents pour recharger leur voiture électrique doit être adapté au point de charge installé dans la copropriété. En effet, un câble sous-dimensionné bridera la charge de la voiture électrique. Cela signifie que même si la borne de recharge est rapide, si le câble ne tolère pas une puissance de 7 kW mais une puissance de 3 kW, par exemple, la charge sera lente.

 

Équipé de deux prises, le câble de charge d’une voiture électrique se branche au niveau de la borne et au niveau du véhicule. Il peut être équipé de 4 différents types de prises dont la puissance acceptée diffère :

 

Types de prises du câble

Puissance acceptée par le câble

Vitesse de charge

Prise standard

Jusqu’à 3 kW

charge lente

Prise Type 1

Jusqu’à 7 kW

charge normale ou charge accélérée

Prise Type 2 (standard Européen)

Jusqu’à 43 kW

charge normale ou charge accélérée

Prise ChaDeMo (pour les superchargeurs)

Jusqu’à 50 kW

charge rapide

Prise Combo CCS (combined charging system)

Plus de 50 kW

charge rapide

 

Le prix de la consommation électrique

Afin d’encourager la mobilité électrique, les bornes de recharge pour voitures électriques sont aujourd'hui largement présentes sur des parkings publics, sur des parkings de centres commerciaux, sur des parkings privés d’entreprise et parfois, dans les grandes villes principalement, en voirie. Selon les lieux, la recharge du véhicule peut être gratuite ou payante.

 

Lorsque la charge du véhicule électrique est payante, le prix varie en fonction :

  • de la puissance de la borne électrique ;
  • du temps de recharge.

 

En copropriété, le tableau suivant sera un indicateur de la consommation électrique correspondant à la charge des véhicules. Les prix indiqués correspondent au tarif réglementé EDF appliqué en mars 2019.

 

Type de contrat d’électricité

Consommation de 12 kW pour 100 km

Consommation de 20 kW pour 100 km

Option heures creuses

1,47 € pour 100 km

2,45 € pour 100 km

Option heures pleines

1,89 € pour 100 km

3,15 € pour 100 km

Option classique

1,76 € pour 100 km

2,93 € pour 100 km

 

En copropriété, si vous installez des bornes de recharges électriques communes à tous les résidents, il est conseillé de mettre en place un système de carte ou de badge afin que la consommation de chaque résident soit identifiée. En effet, il est plus équitable de prévoir une répartition des frais réellement consommés plutôt que d’incorporer la consommation électrique des bornes dans les charges communes de l’immeuble, d’autant plus que tous les résidents ne disposent pas nécessairement d’un véhicule électrique.

 

Les aides financières et subventions

Dans le cadre de la transition énergétique, les copropriétés peuvent bénéficier de certaines aides financières et subventions lorsqu’elles décident d’installer des bornes de recharge pour voiture électrique. Il sera notamment possible de bénéficier du CITE (Crédit d'Impôt pour la Transition Ecologique) de 30 %, un avantage fiscal dont tous les copropriétaires pourront bénéficier.

 

Les copropriétaires peuvent également bénéficier du programme Advenir géré par l’AVERE. Financé par les CEE (Certificats d'Économie d'Énergie), ce dispositif propose une aide dont le plafond est situé entre 600 et 1 500 €. Le programme Advenir peut ainsi prendre en charge jusqu’à 50 % des frais d’installation en copropriété.

Je note le guide

Devis et information

Travaux, aménagement ou rénovation dans votre copropriété ?

Vos coordonnées
Votre copropriété
Envoyer votre demande

* Champs obligatoires

A lire aussi