Des travaux dans mon immeuble
Demande de devis

Choisir une porte de parking pour son immeuble : les différents types de portes

Parking ou garage collectif, une porte vient clore l’espace consacré au stationnement des véhicules dans la copropriété. Son choix obéit à différents critères et peut impliquer des obligations réglementaires spécifiques selon le type de porte retenue.

Choisir une porte de parking pour son immeuble : les différents types de portes
Choisir une porte de parking pour son immeuble : les différents types de portes

 Les différents modèles de portes existants

L’offre en matière de porte de garage ou de parking collectif est large, tant en type d’ouverture, qu’en matériau, couleurs et mode de fonctionnement.

Certaines sont à ouverture horizontale, d’autre verticale, avec ou sans débordement à l’extérieur.

 

Les portes à ouverture horizontale

La porte battante :

A double vantail s’ouvrant de part et d’autre vers l’extérieur, la porte de garage battante est aussi appelée porte à la française.

Avantages : Simple de fonctionnement et peu onéreuse, elle est facile à mettre en place.

Inconvénients : elle correspond davantage à un usage individuel, et reste parfois lourde à manipuler si elle n’est pas motorisée.

 

La porte sectionnelle 

A ouverture verticale, la porte sectionnelle est composée de plusieurs panneaux articulés qui se replient le long du plafond, guidés par des rails.

Avantages : son principal atout est l’optimisation de l’espace qu’elle permet. Elle offre par ailleurs une bonne isolation thermique et phonique, et un grand choix de finitions, pour une esthétique préservée.

Inconvénients : la porte sectionnelle est plus onéreuse qu’un système classique de porte basculante.

 

La porte coulissante :

Il s’agit en fait d’une porte sectionnelle à ouverture latérale. Elle est composée de plusieurs panneaux articulés, qui, guidés par un rail et une glissière, viennent sur le loger le long d’un des murs latéraux.

Avantages : Solution gain de place, elle permet de s’adapter aux situations atypiques, notamment quand le plafond du garage ne permet pas la pose d’une porte sectionnelle verticale ou d’une porte basculante. Sans débordement extérieure, elle peut être ouverte de la largeur souhaitée, pouvant laisser entrer piétons ou véhicules. Elle offre par ailleurs une bonne isolation.

Inconvénients : un des murs doit être libéré pour pouvoir placer le dispositif. Elle reste plus onéreuse que certains autres types de portes.

 

La porte pliante ou en accordéon

Pliante ou en accordéon, le principe est le même : la porte est composée de plusieurs vantaux articulés qui se replient les uns sur les autres, soit vers l’intérieur, soit sur eux-mêmes.

Avantages : La porte pliante permet de laisser libres les murs et le plafond sans pour autant déborder à l’extérieur. Il est par ailleurs possible de bénéficier d’ouvertures de type hublots sur les vantaux.

Inconvénients : il est nécessaire de disposer d’un espace suffisant dans le garage pour permettre le bon fonctionnement du dispositif.

 

Les portes à ouverture verticale

La porte basculante

Elle est composée d’un seul panneau qui vient se placer au plafond en basculant.

Avantages : solide et nécessitant peu d’entretien, la porte basculante est économique. Elle est également facile à utiliser, ne fait que peu de bruit et présente un bon niveau de sécurité.

Inconvénient : elle nécessite de disposer de place à l’intérieur du garage pour que la porte puisse basculer sans gêne.

 

La porte à enroulement

Constituée de lames agrafées entre elles, la porte s’enroule vers le haut dans un coffre situé au plafond.

Avantages : Sans débordement, la porte à enroulement permet un gain de place optimal en libérant totalement l’espace. Elle possède par ailleurs des qualité d’isolation thermique.

Inconvénient : elle est un peu moins esthétique que d’autres systèmes de fermeture.

 

La porte à guillotine :

Elle est composée de panneaux qui s’élèvent verticalement les uns derrière les autres grâce à un contrepoids.

 

Dans quel matériau ?

Bois, PVC ou métal : la plupart des modèles de portes de garage se décline dans différents matériaux pour s’adapter au plus près des contraintes esthétiques et budgétaires de chaque copropriété.

 

L’acier galvanisé

C’est un matériau doté de grandes qualités isolantes. Toutefois, il nécessite un entretien régulier pour ne pas se détériorer et résister à la corrosion.

La diversité des décors proposés permet également de choisir l’acier pour sa solidité tout en bénéficiant d’un revêtement imitation bois du plus bel effet.

 

L’aluminium

L’atout de l’aluminium est sa légèreté qui confère à la porte de garage une bonne résistance sans un poids exagéré. Ce métal présente en revanche de moindres qualités isolantes, à moins d’être utilisé en double paroi.

 

Le PVC

Réputé peu esthétique, le PVC offre avant tout la légèreté qui permet de facilement motoriser la porte de garage. Facile à entretenir, il reste cependant moins robuste que le bois ou le métal et peut se déformer avec le temps. S’il autorise une certaine diversité de finitions, il ne propose que peu de variété de couleurs car ces derniers sont susceptibles de passer au soleil.

Son prix reste toutefois un atout incontestable.

 

Le Bois

Son esthétique élégante continue de faire du bois un matériau plébiscité pour les portes de garage. S’il possède en effet beaucoup d’allure et apporte sa robustesse à la porte, il nécessite un entretien régulier sous peine de voir son allure se dégrader rapidement.

Il reste plus onéreux, surtout dans le cas de choix de bois massif ou de certaines essences plus recherchées. Il est également moins propice à la motorisation de la porte en raison de son poids.

 


Quelle porte de parking choisir pour la copropriété ?

Pour savoir vers quel modèle de porte se tourner, plusieurs critères doivent êtres pris en compte :

-  La place disponible au plafond ou sur les côtés, qui exclura certains types de portes ou au contraire rendra le choix d’autre évident ;

-  L’environnement, qui impactera le choix au niveau de l’esthétique et du bruit,

-  La fréquence d’utilisation, qui rendra nécessaire une porte plus robuste, par exemple dans une copropriété de plus grande taille.

 

La porte de parking la plus courante est la porte basculante, qui reste le modèle le plus simple à installer et permet de ne pas déborder sur la voie publique.

 

Le choix d’une porte motorisée

Quasiment tous les types de portes de garage peuvent être motorisés même si certaines s’y prêtent plus que d’autres. Toutefois, il faudra opter pour une motorisation différente selon le type d’ouverture choisie : moteur à chaine, à courroie, à crémaillère, à bras articulé ou tubulaire axial, et même pour quoi pas une motorisation solaire.

 

La motorisation de la porte doit cependant faire l’objet d’un vote en Assemblée Générale, puisqu’elle constitue une modification de l’installation existante.

Par ailleurs, les portes automatiques de garage sont encadrées par une règlementation stricte et doivent faire l’objet d’un entretien régulier via un contrat passé avec une société de maintenance avec une vérification périodique tous les 6 mois et la tenue d’un carnet d’entretien.

Je note le guide

Devis et information

En savoir plus sur les parkings

Vos coordonnées
Votre copropriété
Envoyer votre demande

* Champs obligatoires

A lire aussi