Des travaux dans mon immeuble
Demande de devis

Isolation thermique par l’intérieur ou l’extérieur : les solutions et leurs avantages en immeuble ?

L’isolation thermique permet d’importantes économies d’énergie, apportant davantage de confort et réduisant votre facture de chauffage. Deux solutions existent pour isoler votre logement : l’isolation par l’intérieur ou l’isolation par l’extérieur, chacune présentant divers avantages. L’isolation par l’intérieur coûte entre 30 et 70 € le m2 et l’isolation par l’extérieur entre 80 et 200 € le m2.

Isolation thermique par l’extérieur

L’isolation est essentielle pour éviter les déperditions thermiques et vous assurer un maximum de confort quelle que soit la saison. Il est donc important d’opter pour la meilleure solution en fonction des particularités de votre logement.

 

L’isolation thermique par l’extérieur consiste à entourer le bâtiment d’un matériau isolant, sur l’ensemble des parois. Très efficace, elle présente une performance thermique bien supérieure à celle de l’isolation intérieure. Étant posée à l’extérieur de vos murs, elle renforce l’inertie thermique de votre logement (c’est-à-dire sa résistance aux variations de température), tout en limitant les ponts thermiques, permettant d’économiser environ 15 % d’énergie par rapport à l’isolation intérieure. 

 

Si son efficacité n’est plus à prouver, l’isolation extérieure représente des travaux d’une certaine ampleur, nécessitant une modification de la façade. Elle est donc conseillée dans le cadre d’un projet de construction neuve ou d’un ravalement de façade, permettant de faire d’une pierre deux coups. En revanche, cela peut poser problème dans le cas d’un bâtiment ancien en rénovation. En effet, l’isolation par l’extérieur n’est pas adaptée à toutes les architectures, notamment aux bâtiments décorés de sculptures, frises et autres ornements. Elle est également déconseillée pour les maisons à colombages ou en torchis, pouvant endommager la façade. C’est pourquoi il est souvent nécessaire, pour isoler l’extérieur d’un bâtiment, de faire une déclaration préalable de travaux d’isolation et de consulter les règles d’urbanisme de votre commune. Un permis de construire peut aussi être demandé, ainsi que l’accord des architectes des Bâtiments de France.

 

D’autres considérations viennent se greffer à ces premières, telles que :

  • L’isolation extérieure ne réduit pas l’espace habité mais diminue la superficie de votre terrain. Il s’agit donc d’un choix à faire en fonction de vos préférences et des possibilités.
  • Vous pouvez continuer à habiter votre logement pendant les travaux d’isolation extérieure, ce qui n’est pas le cas pour l’isolation intérieure.
  • Toutes les façades doivent être isolées en même temps, ce qui implique un budget important.
  • L’isolation extérieure peut également entraîner une modification des toits, fenêtres et système de récupération des eaux.

 


Isolation thermique par l’intérieur

L’isolation thermique par l’intérieur consiste à installer le matériau isolant à l’intérieur de votre logement. Cette solution est un peu moins efficace mais vous permet quand même de faire des économies d’énergie. Elle est moins onéreuse que l’isolation extérieure, représentant des travaux moins importants et étant plus facile à poser. En outre, l’isolation par l’intérieur ne nécessite pas d’autorisation administrative particulière.

 

Ne demandant aucune modification de façade, elle est à privilégier si vous souhaitez préserver l’aspect extérieur d’un bâtiment. En revanche, comme l’épaisseur du matériau s’ajoute à celle du mur, l’isolation intérieure réduit la surface habitable. Cela implique une modification de l’installation électrique, de la place des interrupteurs et des prises et nécessite également de refaire votre décoration intérieure.

 

Contrairement à l’isolation extérieure, qui ne peut être faite qu’en une seule fois, l’isolation intérieure peut être effectuée pièce par pièce ou mur par mur. En revanche, l’isolation intérieure implique un déménagement temporaire, le logement ne pouvant être occupé pendant les travaux. Cette solution est donc idéale si vous n’occupez pas encore votre logement.

 

D’autres caractéristiques sont à prendre en compte, telles que :

  • L’isolation par l’intérieur est idéale pour limiter les problèmes liés aux parois froides, comme la condensation.
  • L’isolation thermique par l’intérieur offre une bonne isolation acoustique.
  • Il faut penser à bien isoler l’embrasure des fenêtres et des portes lors de la pose.
  • L’isolation par l’intérieur n’est pas aussi efficace que l’isolation par l’extérieur pour limiter les déperditions thermiques sur le long-terme. C’est donc un choix à faire en fonction de votre budget et de la situation de votre logement.

 


Avantages et inconvénients de l’isolation par l’extérieur ou l’intérieur

 

 

Avantages

Inconvénients

Isolation thermique par l’extérieur

Performance thermique très efficace sur le long-terme

-  Vous assure un grand confort, quelle que soit la température et la saison

-  Augmente l’inertie thermique du logement

Limite les ponts thermiques

Ne réduit pas la surface habitable

Pas de système électrique ni de décoration à refaire

-  Le logement reste habitable pendant les travaux

-  Idéale dans le cadre d’un projet de construction ou de ravalement de façade

-  Est particulièrement rentable pour un logement comprenant plus de deux niveaux

 

-  Plus onéreuse que l’isolation par l’intérieur

-  Nécessite une modification de la façade du logement

-  N’est pas adaptée à tous les types de bâtiments

Réduit la superficie de votre terrain

-  Nécessite des autorisations administratives et une consultation des règles d’urbanisme de votre commune

Toutes les façades doivent être isolées en même temps

-  Peut impliquer une modification des fenêtres, du système de récupération des eaux et de la toiture

-  Contraignant en rénovation

Isolation thermique par l’intérieur

Moins onéreuse

-  Plus simple et moins longue à installer

-  Ne nécessite pas d’autorisation administrative particulière

-  Est rentable si votre logement ne comprend qu’un ou deux niveau(x) (dans le cas contraire, l’isolation extérieure devient plus intéressante)

-  Permet de préserver la façade extérieure d’un bâtiment

Limite les problèmes liés aux parois froides (notamment la condensation)

-  Bonne isolation acoustique

-  Peut être effectuée pièce par pièce

Moins performante que l’isolation extérieure sur le long-terme

Réduit la surface habitable

-  Nécessite une modification de l’installation électrique et de la place des interrupteurs et des prises

-  Nécessite de refaire la décoration intérieure

-  Implique un déménagement temporaire, les locaux ne pouvant être occupés pendant les travaux

 

Prix de l’isolation extérieure ou intérieure des murs

Le prix de l’isolation thermique varie non seulement selon la solution choisie mais aussi en fonction de la partie du logement à isoler. L’isolation des murs est essentielle, étant responsable de 25 % de la déperdition thermique.

  • Le prix de l’isolation extérieure des murs varie entre 80 et 200 € le m2.
  • Le prix de l'isolation intérieure des murs varie entre 30 et 60 € le m2.

 


Prix de l’isolation extérieure ou intérieure des combles

L’isolation des combles limite les pertes d’énergie par le toit, qui représentent entre 25 et 30 % des déperditions thermiques d’un logement. Comme pour les murs, il est possible d’isoler votre toiture par l’extérieur ou par l’intérieur.

  • L’isolation extérieure des combles est nécessaire si le toit n’est pas étanche. Elle implique des travaux d’une certaine ampleur, nécessitant la dépose de la toiture afin de poser le matériau isolant directement sur la charpente. Comme pour l’isolation des murs, cette solution, bien que plus difficile, évite de réduire la surface intérieure des combles. L’isolation extérieure des combles représente des travaux complexes pouvant durer plusieurs semaines. Elle coûte entre 80 et 170 € le m2.
  • L’isolation intérieure des combles consiste à combler les espaces de la charpente. Cette solution est envisageable si votre toiture est en bon état. Elle coûte entre 40 et 65 € le m2.

 

 Récapitulatif des prix de l’isolation thermique selon la méthode utilisée

Partie du logement

Isolation extérieure / intérieure

Prix

Murs

extérieure

80 à 200 € le m2

Murs

intérieure

30 à 60 € le m2

Combles

extérieure

80 à 170 € le m2

Combles

intérieure

40 à 65 € le m2

 

Si l’isolation par l’extérieur est plus coûteuse, elle représente en revanche un meilleur retour sur investissement sur le long-terme.

 


Réglementation pour l’isolation thermique par l’extérieur ou l’intérieur

Comme nous l’avons vu plus haut, la réglementation peut être particulièrement importante pour des travaux d’isolation, notamment dans le cas d’une isolation par l’extérieur. Elle demande d’une part de vous renseigner au sujet des règles d’urbanisme de votre commune. D’autre part, vous devez déclarer vos travaux d’isolation thermique avant le début de ces derniers. Enfin, vous avez besoin d’un permis de construire et, dans certains cas, de l’accord des architectes des Bâtiments de France pour effectuer vos travaux en toute légalité. Ce n’est toutefois pas nécessaire pour des travaux d’isolation par l’intérieur.

 

Dans les deux cas, il faut vous assurer de respecter la réglementation pour l’isolation thermique. La RT 2012 exige en effet une consommation d’énergie maximale de 50 K/W par m2 par an, avec justification de résultat, demandant donc une isolation performante.

Le respect de ces règles vous permettra de bénéficier d’aides financières, à condition de faire appel à un professionnel Reconnu Garant de l’Environnement (RGE), qui saura en outre effectuer des travaux de qualité.

 

Aides financières pour l’isolation intérieure ou extérieure

Si vous respectez la réglementation ci-dessus, vous pouvez bénéficier des aides financières suivantes pour vos travaux d’isolation thermique, que ce soit par l’extérieur ou par l’intérieur :

  • La prime énergie pour l’isolation des murs
  • Le crédit d’impôt pour l’isolation des murs
  • L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ)
  • Des subventions de l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH) sous conditions de ressources

 

Isolation par l’extérieur en copropriété

Dans le cas d’une copropriété, l’isolation par l’extérieur doit être votée en assemblée générale. Le prix des travaux est alors réparti selon les quotités. L’isolation par l’extérieur, bien que coûteuse, devient particulièrement intéressante en copropriété, l’ampleur des travaux pouvant permettre de négocier les tarifs auprès de l’artisan.

En savoir plus au sujet des meilleures isolations à bas coût.

Devis et information

Travaux, aménagement ou rénovation dans votre copropriété ?

Vos coordonnées
Votre copropriété
Envoyer votre demande

* Champs obligatoires

A lire aussi