Des travaux dans mon immeuble
Demande de devis

Marquage au sol d’un parking : peinture, revêtement et prix

Le marquage au sol des emplacements de parking est indispensable si les places sont privatives, mais aussi pour éviter tout conflit lorsque le parking reste une partie commune don les emplacements sont à usage privatif exclusif de certains copropriétaires. Il permet également d’éviter le stationnement anarchique et de d’optimiser l’espace pour obtenir un maximum d’emplacements, que ce soit dans un parking aérien ou souterrain. Le marquage doit être fait selon des règles de délimitation précise. Si la peinture est le moyen le plus couramment utilisé pour effectuer le marquage, ce dernier peut également être réalisé par d’autres moyens.

Marquage au sol d’un parking : peinture, revêtement et prix
Marquage au sol d’un parking : peinture, revêtement et prix

Quelle peinture ou revêtement utiliser pour matérialiser la place ?

Le marquage au sol permettant de délimiter les places de stationnement est le plus souvent réalisé avec de la peinture routière ou de la résine époxy ou polyuréthane. Le marquage est généralement de couleur blanche mais peut être assorti d’une autre couleur, par exemple pour la numérotation des emplacements ou pour signaler qu’ils sont réservés aux personnes à mobilité réduite ou aux visiteurs.

 

Pour des raisons économiques ou esthétiques, le marquage peut aussi être réalisé avec des produits préfabriqués, des éléments plastiques, des clous, des pavés en résine ou des pavés en pierre naturelle ou reconstituée.

Tous ces éléments sont plus ou moins indiqués selon la nature du revêtement, selon que le parking est extérieur, couvert ou souterrain, mais aussi en fonction du type de bâtiment à côté duquel il se trouve ou son proche environnement.

 

La Peinture : facile à appliquer à l’aide de machine ou de pochoirs, elle sèche rapidement en 30 mn. La peinture peut être réfléchissante, si elle contient des billes de verre qui lui permettent de refléter la lumière, ce qui la rend plus visible pour les personnes malvoyantes. Souvent glissante, la peinture possède un aspect fonctionnel certain mais reste peu esthétique. Sa durée de vie est de 2 ans environ. Elle est particulièrement adaptée à un marquage en parking souterrains qui ne nécessitent pas des efforts d’esthétique particuliers.

 

La résine : elle s’applique comme de la peinture mais est plus longue à sécher et plusieurs jours peuvent s’écouler avant que le parking soit opérationnel. Glissante utilisée seule, Elle peut être complétée de granulats ou mélangée à d’autres éléments qui lui confèreront alors des qualités anti-glisse pour une meilleure sécurité des usagers. Pouvant être teintée, la résine s’accorde plus facilement dans un environnement contemporain qu’ancien où elle détone. Très résistante au passage comme aux intempéries, elle possède une longévité de 4 ans.

 

Les marquages préfabriqués : en bande, morceaux ou rouleaux, ils sont très rapides à installer à l’aide d’un chalumeau. Ils surtout utilisés pour les marquages spéciaux et peuvent être employés pour un marquage définitif comme temporaire. Peu esthétiques, ils restent fonctionnels et durent de nombreuses années.

 

Les clous : discrets, les clous métalliques existent dans une large gamme de coloris et de finitions : inox, alu, bronze, laiton, à finition brute, polie, brossée etc. Assez économiques, ils permettent de préserver l’esthétique du lieu. Cependant, en placer un seule à chaque angle de la place de parking est insuffisant pour matérialiser correctement l’emplacement. Bien qu’inusables, ils peuvent être moins visibles avec le temps car ils se patinent, ce qui diminuent leur efficacité.

 

Pavés résine et pavés en pierre : Les pavés en résine reproduisent l’aspect d’un pavé naturel tout en offrant une plus grande palette de couleurs. Très simples et rapides à poser, ils possèdent des qualités de résistance moindres que celles des pavés en pierre, qui eux s’intègrent dans tous les environnements. Disposés sur tout le périmètre de la place de parking, ils permettent de réaliser un marquage esthétique et discret mais durable. En résine ou en pierre, les pavés utilisés pour délimiter une place de parking ont un coût qui peut être assez élevé.

 


Qui réalise le marquage ?

Le marquage au sol doit être confié à une société spécialisée qui maîtrise les différentes normes en vigueur. C’est le syndic qui s’en occupe en faisant réaliser différents devis qui seront joints à la convocation à l’assemblée générale des copropriétaires, assemblée qui votera le principe du marquage, puis le choix du prestataire.

 


Quel prix et qui paie ?

Le prix du marquage au sol d’un parking varie de 10 à 80 euros HT le m2. Il faut compter entre 1,5 et 2 m2 de marquage par emplacement.

La solution la plus économique reste la peinture, entre 10 et 20 € le m2, alors que la résine gravillonnée se situe dans la fourchette haute de 30 à 40€ HT le m2.

Le pavage en pavés résine ou en pierre nécessite un budget plus élevé, son prix allant jusqu’à 80 €HT le m2.

 

La répartition du coût du marquage dépend de la nature des emplacements de parkings. S’il s’agit d’emplacements privatifs, et qu’il y a eu traitement collectif de travaux privatifs, la répartition du coût se fera à l’unité entre les copropriétaires détenteurs d’une place de parking. S’il s’agit d’un parking appartenant aux parties communes, les charges seront réparties entre les copropriétaires au prorata des tantièmes détenus, ou si seulement une partie des copropriétaires bénéficie d’un emplacement, entre les copropriétaires concernés.

Je note le guide

Devis et information

En savoir plus sur les parkings

Vos coordonnées
Votre copropriété
Envoyer votre demande

* Champs obligatoires

A lire aussi