Portes d’appartements : règles, modèles et prix

Lorsqu’un nouveau copropriétaire arrive au sein de la copropriété, il aura probablement envie de faire des travaux dans son logement. Sans cela, tout copropriétaire peut avoir envie de changer la porte palière de son appartement pour des raisons de goûts, d’ancienneté, de sécurité, etc. L’isolation est également un critère important qui peut amener un résident à faire changer sa porte palière. Les courants ressentis au niveau de celle-ci laissent transparaître un inconfort thermique et une augmentation indésirable des consommations énergétiques, et donc, des charges. Suite à un cambriolage, ou suite à celui d’un voisin, la porte jugée vétuste ou ayant subie l’infraction peut alors nécessiter son remplacement. Mais l’esthétique peut tout à fait être, aussi, une raison valable, si elle ne correspond pas au style de l’intérieur du logement. Toutefois, en copropriété, le règlement vient bien souvent compliquer les choses.

Portes d’appartements : règles, modèles et prix

Les règles à respecter pour changer sa porte d’appartement en copropriété

Lorsque vous acquérez un logement en copropriété ou que vous en devenez le locataire, si le bâtiment date de plusieurs décennies, par exemple, et que la porte palière de l'appartement vous semble trop fine, trop vieille, non isolante et non sécurisante, vous aurez très probablement envie de la faire changer par une porte d’appartement répondant davantage à vos critères.

Pourtant si vous posez la question à votre syndic de copropriété, vous vous rendrez bien vite compte que la porte qui viendra remplacer l’existante devra être identique à celle-ci. Faut-il alors que l’aspect extérieur propose un revêtement identique aux autres ou la porte en elle-même doit-elle être exactement la même dans une logique d’harmonisation de l’ensemble du bâtiment ?

 

Porte d’appartement : partie commune ou privative ?

Les parties communes d’un immeuble en copropriété doivent légalement procurer une certaine unité. Il peut aussi bien s’agir des portes palières, que de la couleur des murs, des éclairages dans les escaliers, les couloirs et le hall d’entrée, par exemple. Chaque copropriétaire est, bien entendu, autorisé par la loi à disposer de son lot privatif comme il le conçoit à condition de ne pas déranger ses voisins, toutefois les parties communes de l’immeuble sont aussi bien à destination des résidents que de leurs visiteurs. Ainsi, même le copropriétaire disposant du seul logement du dernier étage ne peut pas changer sa porte sans se charger d’obtenir les autorisations nécessaires.

Si une porte palière demeure une partie privative, il n’en reste pas moins fréquent que le règlement de copropriété prévoit des contraintes concernant de telles parties privatives afin que soit respectée l’unité et l’esthétique de l’immeuble.

 

Contacter le syndic de copropriété

L’une des premières étapes du projet est de contacter le syndic de copropriété afin de connaître les règles fixées par le règlement. Il saura notamment vous renseigner sur le besoin ou non d’obtenir l’autorisation des copropriétaires lors d’une assemblée générale.

 

Respecter l’uniformité tout en changeant sa porte

Il est toutefois possible de changer sa porte palière tout en respectant les contraintes imposées par le règlement de copropriété et sans pour autant négliger la sécurité de votre logement. De cette manière-là, l’autorisation des copropriétaires n’aura pas besoin d’être obtenue. Il est en effet tout à fait possible à un copropriétaire d’opter pour une porte blindée tout en lui faisant revêtir un revêtement extérieur compatible avec les autres portes d’entrée de la copropriété, dans le respect, donc, du règlement.

 

Si cette option est impossible à réaliser, l’alternative sera d’opter pour un blindage de porte. Dans ce cas-là, l’aspect extérieur de la porte palière actuelle du logement reste inchangée.

Pour cette deuxième option, un bâti en acier est ajouté sur la partie intérieure de la partie bois déjà en place afin de la protéger. Un fourreau métallique et une serrure de sécurité (certifiée A2P) seront également ajoutés. Cette solution peut proposer des caractéristiques comparables à celles d’une porte blindée métallique.

 

Obtenir une autorisation de travaux

Pour un remplacement de porte d’entrée d’appartement qui ne rentre pas dans les cas de figure ci-dessus, l’accord des copropriétaires sera nécessaire pour obtenir une autorisation de travaux. Pour cela, vous pourrez le présenter lors de l’assemblée générale suivante. Si la date de celle-ci est trop éloignée, il est possible pour le syndic de copropriété d’organiser une assemblée générale extraordinaire. Toutefois, les frais seront généralement à la charge du copropriétaire porteur du projet, cela concerne aussi bien les honoraires du syndic que l’envoi des lettres recommandées pour convoquer l’ensemble des copropriétaires.

 

Pour que le vote puisse avoir lieu, il faudra cependant que le nombre de copropriétaires présents le jour de l’assemblée générale soit suffisant. Un délai de 2 mois devra ensuite être respecté avant la mise en place du projet pour que les éventuels copropriétaires absents lors de l’assemblée générale aient l’occasion de contester l’autorisation obtenue.

 


Les portes blindées

Si les portes blindées sont fortement recommandées dans les quartiers sensibles, il existe des logements plus exposés que les autres en copropriété. Ainsi, les appartements du rez-de-chaussée sont les plus exposés puissent qu’ils offrent la possibilité aux cambrioleurs de s’enfuir par une fenêtre. Toutefois, les logements situés au dernier étage sont aussi une cible privilégiée puisqu’il s’agit de ceux où il y a le moins de passage.

En copropriété, l’unification des portes d’entrée d’appartement permet de ne pas créer de disparité par rapport à vos voisins. Par exemple, être le seul équipé d’une porte blindée vous protège, être le seul à ne pas être équipé vous expose, dans les deux cas votre porte est mise en avant. Le mieux serait de pouvoir motiver les autres copropriétaires afin que le changement de porte palière se fasse de manière collective.

 


Les modèles de portes palières d’appartement en copropriété

Dans une copropriété, une porte palière marque la séparation entre une partie commune (le couloir) et une partie privative (un appartement). Sa fonction principale est d’assurer la sécurité des résidents aussi bien en termes d’incendie, que de cambriolage ou encore de bruits. Ainsi, les portes palières dans les habitations collectives sont soumises à une réglementation rendant certaines caractéristiques obligatoires : elles doivent ainsi posséder des propriétés ignifuges (résistante au feu, étanche aux flammes, résistance mécanique, etc.) et isothermiques (pour empêcher le froid d’entrer), mais également isophoniques (entre 28 et 45 dB pour les bâtiments neufs). Cependant, toutes les portes palières ne remplissent pas forcément ces conditions en fonction de la date de construction du bâtiment notamment.

 

Type de porte d’entrée

Caractéristiques

porte d’entrée pleine

  • sécurité renforcée
  • excellentes performances en termes d’isolation thermique et acoustique
  • permet d’isoler le logement des parties communes
  • modèles majoritairement présents en copropriété

porte d’entrée vitrée ou semi-vitrée

  • vitre en double ou triple vitrage retardateur d’effraction
  • très esthétique
  • hautes performances thermiques et acoustiques
  • modèle peu présent en copropriété car la configuration des lieux ne permet pas de faire entrer la lumière naturelle (c’est à l’inverse la lumière du couloir quand elle s’allume ou s’éteint automatiquement qui est visible), toutefois les professions libérales exerçant dans un cabinet présent dans la copropriété favorisent généralement ce genre de porte

 

La sécurité

Pour qu’une porte palière soit véritablement efficace contre les cambriolages, une porte palière 3 points doit être installée. Celle-ci peut même être complétée d’un renfort en acier s’il s’agit d’une porte palière renforcée. La serrure aura aussi toute son importance en termes de sécurité.

Pour se protéger des incendies, il existe également des portes agréés « coupe feu ».

 

Le confort acoustique

Selon le nombre de résidents au même étage, il peut parfois être important de s’isoler de manière efficace des bruits émanant du couloir menant à votre logement. L’affaiblissement acoustique de la porte aura alors toute son importance lors de l’achat de celle-ci.

 

Le style esthétique

Côté esthétique, il est rarement possible de choisir en copropriété. Il n’est d’ailleurs pas toujours évident de trouver un modèle qui remplisse aussi bien vos conditions sécurité et acoustique ainsi que la réglementation de la copropriété.

 

Le prix d’une porte d’appartement en copropriété

Le prix de fourniture d’une porte d’entrée pleine peut être compris entre 600 et 5 000 € en fonction de ses performances, mais aussi des accessoires supplémentaires et de la finition de celle-ci. Si un professionnel se charge de la pose, un taux de TVA de 10 % sera appliqué.

 

Type de portes

Caractéristiques

Prix

Entrée de gamme

Haut de gamme

porte en PVC

  • meilleur rapport qualité/prix
  • nettoyage à l’eau savonneuse
  • porte blanche de milieu de gamme convient parfaitement pour un petit budget
  • coloris variés et imitation bois

500 à 900 €

1 000 à 3 000 €

porte en bois

  • authenticité
  • esthétique
  • isolation

600 à 1 200 €

1 500 à 4 000 €

porte en acier

  • résiste aux chocs et aux coups
  • choix idéal pour se protéger des cambriolages
  • convient très bien en copropriété (peu compatible avec les intempéries)

500 et 800 €

2 000 à 4 000 €

porte en alu

  • de plus en plus présent en copropriété
  • excellente résistance aux chocs et aux intempéries
  • coloris variés
  • préférez les modèles mentionnant « rupture de pont thermique »

1 000 et 1 800 €

2 000 et 5 000 €

 


Le prix de pose d’une porte d’entrée

Outre la possibilité de bénéficier du taux de TVA intermédiaire, passer par un professionnel est souvent demandé par les assurances pour garantir la bonne installation de la porte d’entrée du logement. Il s’agit alors d’une condition requise pour la perception de l’indemnité en cas de cambriolage.

Il en va de même pour bénéficier d’éventuelles autres aides et subventions. Parfois, un professionnel certifié RGE sera exigé. Le prix de pose d’une porte d’appartement est compris entre 250 et 600 €.

 

A lire aussi

Les aides et subventions

Lorsqu’un résident d’une copropriété souhaite procéder au remplacement de sa porte d’entrée et qu’il obtient gain de cause auprès des autres copropriétaires, il aura la possibilité de bénéficier d’un crédit d’impôt de 30 % et de l'éco-prêt à taux zéro si la performance thermique de la porte est inférieure ou égale à 1,7 W/m².k et à condition que le logement ait été construit au moins deux ans révolus auparavant. Ces aides, tout comme une TVA réduite à 5,5 %, seront accessibles au porteur du projet.

Des aides au financement du remplacement d’une porte sont aussi proposées par l’Anah, à destination des ménages les plus modestes.

Je note le guide

ASSISTANCE

Plus d'informations sur les produits et solutions techniques

Votre besoin*
Vos coordonnées
Votre copropriété

* Champs obligatoires

Envoyer votre demande