Des travaux dans mon immeuble
Demande de devis

Réduire les charges de chauffage en copropriété

Parmi les différentes charges que la copropriété doit supporter, celles concernant le chauffage sont parmi les plus élevées. Agir sur ce poste dans une copropriété est une façon simple et efficace de réaliser de réelles économies… tout en faisant un geste pour la planète.

Réduire les charges de chauffage en copropriété
Réduire les charges de chauffage en copropriété

Le poste le plus élevé des charges de copropriété

Malgré une politique d’économies d’énergie volontariste, les dépenses de chauffage se sont envolées au cours des 15 dernières années. Que ce soit dans les logements individuels ou en copropriété, le chauffage est et demeure un poste de dépenses élevé, qui a tendance à s’alourdir. Mauvaise isolation, augmentation du coût de l’énergie, équipement vétuste ou mal dimensionné : les raisons de cette hausse continue ne manquent pas.

 

Selon l’ARC (Association des Responsables de Copropriété), le montant moyen des charges annuelles des copropriétés était évalué à 47€/m2 en 2013. Les dépenses de chauffage s’élevaient alors à 16,1/m2, représentant plus d’un tiers des charges totales. Ce sont elles qui ont aussi le plus progressé entre 2012 et 2013, avec une hausse de plus de 10%.

 

Une réflexion sur ce poste de dépense s’avère donc nécessaire et même indispensable pour parvenir à inverser la tendance et réaliser de substantielles économies. Il est ainsi possible d’optimiser les charges de chauffage en jouant sur différents éléments tels que le choix de l’énergie, celui du fournisseur et de l’équipement de chauffage.

 


Choisir l’énergie la plus appropriée

Changer d’énergie pour le chauffage collectif est une première piste à explorer. En effet, si différentes énergies telles que le bois, le réseau de chauffage urbain, le gaz naturel ou encore le fioul sont envisageables, certaines possèdent plus de qualités que d’autres. L’arbitrage entre ces différentes solutions peut se faire à travers différents critères.

-  Tout d’abord, le coût d’investissement nécessaire pour changer d’énergie déterminera en partie l’énergie choisie, certaines installations se révélant plus coûteuses que d’autres.

-  Par ailleurs, les contraintes d’exploitation seront également déterminantes au moment de choisir une énergie : l’approvisionnement ou le stockage ne seront pas toujours faciles ou possibles pour des énergies comme le bois ou le fuel, alors que le gaz par exemple ne nécessite ni stockage ni espace dédié.

-  Autre critère déterminant : la disponibilité de l’énergie considérée. Si cette dernière pourra parfois s’avérer problématique pour le bois ou le fuel, l’atout du réseau de chaleur est sa proximité, tout comme celle du réseau de distribution de gaz.

-  De plus, la souplesse du contrat de fourniture d’énergie est à prendre en compte. En effet, il faudra être attentif à ce que des clauses laissent la possibilité de renégocier le contrat de façon à pouvoir mettre périodiquement en concurrence les fournisseurs et bénéficier ainsi des meilleurs tarifs du moment.

-  Enfin, le coût d’exploitation est un critère majeur. Afin que l’investissement représenté par le changement de l’installation de chauffage soit rentable, il est indispensable d’examiner de près l’évolution des prix de l’énergie sur plusieurs années : le choix d’un équipement collectif de chauffage est un choix engageant la copropriété dans la durée.

 


Disposer d’un équipement adapté

Si l’entretien et le réglage régulier des chaudières sont indispensables pour réduire la consommation, c’est bien souvent le changement pur et simple de la chaudière collective qui permettra de faire diminuer significativement la consommation pour bénéficier d’un équipement avec les technologies les plus modernes et les plus efficaces.

 

Tout type de chauffage collectif nécessite un local pour l’équipement de production : sous-station pour le réseau de chaleur, chaudière pour le fuel, le gaz ou le bois. Le passage à une chaudière bois ou fioul nécessite en outre de prévoir un espace suffisamment grand pour assurer le stockage du combustible.

 

Retenir un fournisseur répondant aux attentes de la copropriété

Selon l’énergie retenue, il sera possible d’opter pour différents fournisseurs. Leur disponibilité, leur qualité de service et leur prix seront essentiels pour faire le bon choix.

Pour le réseau de chaleur, le choix se portera sur l’exploitant du réseau passant à proximité de l’immeuble, sans possibilité d’en changer. De même pour le fioul ou le bois, il sera généralement fonction des professionnels présents localement pour assurer la livraison de combustible.

En ce qui concerne le gaz, un grand nombre de fournisseurs se partagent le marché. Leur mise en concurrence permet de pouvoir comparer leur prix et bénéficier ainsi des tarifs les plus avantageux.

 

Ainsi, en jouant habilement sur le type d’énergie, l’équipement et le fournisseur, la copropriété pourra faire diminuer significativement sa consommation en énergie et ses charges de chauffage.

Je note le guide

Devis et information

En savoir plus sur les solutions pour réduire les charges de chauffage

Vos coordonnées
Votre copropriété
Envoyer votre demande

* Champs obligatoires

A lire aussi