Des travaux dans mon immeuble
Demande de devis

Badges d’accès d'immeuble : fonctionnement, copie, coût

Pour assurer la sécurité des habitants d’une copropriété contre les vols, les agressions et le vandalisme, notamment, les copropriétaires peuvent choisir de faire installer des badges d’accès aux différentes entrées de l’immeuble afin de filtrer les personnes pouvant pénétrer à l’intérieur du bâtiment. Comment cela fonctionne-t-il ? Qu’en est-il de la copie des badges et quel prix prévoir ?

Contrôler l’accessibilité de votre immeuble

Le contrôle d’accès est une solution efficace pour sécuriser des logements en copropriété. En effet, tous les résidents pourront y accéder sans que des inconnus rodent dans les couloirs, quelle que soit l’heure de la journée ou de la nuit. Pour être efficace, ce système doit équiper l’ensemble des points d’entrée.

Les résidents ne sont pas les seuls nécessitant un accès à l’immeuble. Effectivement, il faut également penser aux prestataires extérieurs effectuant entretiens et travaux au sein de la copropriété, mais aussi les invités des résidents et bien entendu les services de secours.

 


Avant d’installer un système de badges d’accès

Toutefois, avant d’installer un contrôle d’accès par badge, il est fortement conseillé de vérifier l’efficacité des huisseries des portes d’entrées contre les cambrioleurs. Les plus sécurisantes, actuellement, sont celles munies d’une fermeture par ventouses électromagnétiques.

De plus, nous vous conseillons de penser au contrôle d’accès du parking, en plus de l’immeuble et de l’ensemble des autres locaux de la copropriété pour une sécurité maximale, notamment lorsque le parking se trouve au sous-sol du bâtiment.

Les besoins en programmation de badges doivent être réfléchis en amont, notamment en termes du nombre d’ouverture de portes avec un seul et même badge ou des possibilités d’accès pour les non-résidents avec des pass.

 


La gestion des badges d’accès

La gestion des badges d’accès est primordial pour assurer une sécurité maximale. Ainsi, le syndic de copropriété doit notamment mettre à jour la liste des habitants au fur et à mesure des déménagements pour déprogrammer les badges qui doivent l’être et en fournir d’autres aux nouveaux arrivants ou au moins les reprogrammer avec les bonnes informations.

En effet, le syndic de la copropriété doit prendre note des attributions de badges et les rendre invalides en cas de vol, perte ou de non restitution lorsqu’un habitant déménage sans le lui rendre.

 

Cette tâche est toutefois lourde à assumer par le syndic de copropriété. Elle est, dans la plupart des cas, déléguée à l’installateur. Le syndic de la copropriété ne sert donc là que d’intermédiaire.

Pour cette raison, l’alternative la plus fréquente du syndic de la copropriété, pour éviter les frais de suivi de l’installateur, est de procéder à une commande très importante de badges préprogrammés, ce qui lui permet d’alimenter les nouveaux résidents et de répondre très rapidement  aux problèmes de panne, de vol et de perte de badge.

 

Quel coût pour l’installation ?

L’installation d’un système de contrôle d’accès par badge appelle à différents critères. Ainsi, doivent être pris en compte tous les éléments suivants qui seront répartis dans les charges communes de l’ensemble des copropriétaires :

 

Le découpage de la prestation

Prix

Le prix d’un lecteur de badges.

150 à 450 €

(à multiplier par le nombre d’entrées)

L’installation du système de contrôle d’accès.

de 1 000 à 2 000 €

(selon le nombre de points d’entrée à équiper)

Le prix d’un badge et sa programmation.

20 €

(dégressif selon la quantité)

La maintenance du contrôle d’accès (1 passage annuel minimum et des interventions illimitées suite à un simple appel).

Les fournisseurs de lecteurs de badge proposent généralement leurs services de maintenance. Ceux-ci peuvent ainsi fournir, selon les besoins (pour des copropriétés allant de seulement quelques logements à plusieurs centaines), des devis détaillés.

Le suivi de l’attribution des badges (dans le cas où le syndic de la copropriété délègue la tâche à l’entreprise installatrice).

Le suivi est un forfait ajouté aux charges communes de la copropriété. Cela comprend, de manière illimitée : mises à jour des noms des personnes possédant un badge et des plages horaires d’accès.

Le prix forfaitaire proposé dépendra de la charge de travail : nombre de logements, fréquence des changements de locataires, etc.

(Dans ce cas-là, le prix d’un badge en cas de vol ou de perte peut être plus élevé et atteindre les 100 €)

 

Pour en savoir plus sur la possibilité d’un système d’installation disposant de la licence Vigik et de la possibilité de faire appel à un fabricant agréé, consultez l’article que nous avons rédigé à ce sujet : http://www.baticopro.com/guides/installer-un-vigik.html

 


Un même badge pour plusieurs portes, est-ce possible ?

Une résidence peut parfois avoir plusieurs portes d’entrées ou restreindre l’accès à certaines parties sensibles de la copropriété même s’il s’agit de parties communes et que tous les résidents y ont accès avec leur badge. Ainsi, tout dépend de l’installation qui a été faite et de ce qui a été demandé au prestataire. En effet, certains types de badge permettront d’ouvrir plusieurs portes avec un seul et même badge. Toutefois, si cela n’a pas été précisé depuis le départ, une extension du système de contrôle d’accès sera nécessaire et engendrera des frais supplémentaires.

Il ne s’agit ensuite que de programmer le badge correctement.

 

Les différents types de badges

Il existe différentes formes de badges pour lesquelles vous pouvez opter. Des badges de forme standard dans des coloris classiques. Ils s’attachent à un porte clé. Fiables, solides et discrets, ils conviennent parfaitement pour une copropriété.

Il existe aussi des formes personnalisées, voir même des badges “autocollants” qui se placent sur la coque d’un smartphone, par exemple, ce qui permet de toujours l’avoir sous la main.

 

Le format carte bancaire s’utilise principalement pour les “pass” temporaires des non-résidents.

Enfin, il existe des bracelets pratiques pour les gardiens d’immeuble, ainsi que les livreurs et les professionnels du bâtiment, mais aussi les agents d’entretien, etc., puisqu'il leur permet d’avoir les mains libres.

 


Qui contacter pour obtenir un badge résident ?

Dans une copropriété, il faut contacter le syndic de la copropriété pour obtenir un badge résident ou pour demander une copie, quelle qu’en soit la raison. Dans le meilleur des cas, il pourra directement vous fournir un nouveau badge, à défaut, il vous expliquera les démarches à effectuer.

En tant que locataire dans une copropriété, il vous faudra contacter le propriétaire du logement, ou à défaut l’agence immobilière par laquelle vous êtes passé.

 

Perte ou vol de badge, les démarches à effectuer

Si vous perdez votre badge ou que vous vous le faîtes voler, contactez immédiatement le syndic de la copropriété. En effet, votre badge sera toujours valide et utilisable, il faudra donc procéder à une désactivation à distance. Le syndic pourra s’en occuper lui-même ou confier la tâche à l’entreprise prestataire selon les cas.

Dans un deuxième temps, il pourra vous confier un nouveau badge directement ou en contactant l’entreprise prestataire.

Le numéro d’identification du badge concerné sera nécessaire, pensez donc à conserver ce numéro quelque part, à défaut, le syndic de la copropriété l’aura probablement.

En cas de vol, nous vous conseillons fortement de faire une déclaration au commissariat le plus proche de votre domicile pour vous couvrir en cas d’utilisation par des malfaiteurs.

 


Comment remplacer un badge qui ne fonctionne plus ?

Outre la perte et le vol, vous pouvez tout simplement avoir un badge qui fonctionne mal ou plus du tout. Contactez alors le syndic de la copropriété pour obtenir un nouveau badge, pour vérifier qu’il n’est pas tout simplement déprogrammé ou pour être familiarisé avec les démarches de dépannage à suivre.

Il est important de prévenir le syndic de la copropriété même si vous avez plusieurs badges, puisque le dysfonctionnement peut également provenir du matériel de contrôle d’accès par exemple.

 

Qui a accès à l’immeuble à l’aide de ces badges ?

Lorsqu’un accès par badge est mis en place dans une copropriété, deux types de systèmes sont mis en place :

 

Accessibilité

Précisions

Un accès non-résidents

Pour les prestataires extérieurs.

Lorsqu’une intervention est nécessaire, les professionnels auront un badge avec une durée de validitée limitée qui leur permettra d’accéder librement aux parties communes de l’immeuble. L’usage de ces badges par les prestataires de services est vite rendu inutilisable et est contrôlé de près.

Pour les opérateurs.

Des opérateurs comme la Poste, les distributeurs de presse, GRDF, ENEDIS, la police, les pompiers, etc., sont également autorisés à utiliser ces badges à durée de validité limitée.

Délimitations de plages horaires.

Chacun de ces non-résidents peut avoir un accès, sur une ou plusieurs plages horaires, certains jours de la semaine. Elles sont cependant précisément définies et sont enregistrées dans les badges. Ils doivent être rechargés au bout de 84 heures maximum.

Réglementation.

Tous les non-résidents autorisés à pénétrer dans l’immeuble de manière ponctuelle doivent se plier aux respect des règles valables au sein de la copropriété. Pour cela, il est impératif que son identité soit celle correspondante aux badges (en cas de changement de facteur, par exemple, une notification sera nécessaire).

Ils doivent se conformer aux règles de sécurité et de propreté des lieux.

Un accès résidents

Pour les habitants.

Ils possèdent, eux, un badge avec validité permanente qui leur permet d’accéder à leur logement tout au long de l’année.

Pour le personnel autorisé.

Si un agent d’entretien s’occupe du nettoyage des parties communes au quotidien, par exemple, lui aussi est autorisé à posséder un badge avec validité permanente.

Plusieurs badges pour un même logement.

Un même appartement pourra bénéficier de plusieurs badges, pour que l’ensemble des membres de la famille ou du couple résidant dans le logement puisse aller et venir indépendamment.

 

Si ces deux types de badges ne disposent pas des mêmes caractéristiques, ces deux systèmes sont gérés par un seul et même système global de contrôle d’accès à la copropriété.

 


Comment retirer l’accès à des non-résidents autorisés ?

Pour les problèmes de publicité, il est possible de restreindre l’accès à l’ensemble des boîtes aux lettres de la copropriété. Pour cela, la question peut être mise à l’ordre du jour lors d’une assemblée générale des copropriétaires. Si la décision est prise, le syndic de la copropriété enverra un courrier au prestataire extérieur par lettre recommandée avec accusé de réception.

En effet, si les autocollants “stop pub” présents sur certaines boîtes aux lettres ne sont pas respectés, il est possible de retirer tous moyens d’accès à l’immeuble au distributeur identifié, certains distributeurs pouvant, eux aussi, avoir accès aux boîtes aux lettres.

 

Est-il intéressant de procéder à la copie d’un badge ?

Une copie de badge est une reproduction exacte du badge fourni originellement, il possède donc un numéro de série identique au premier fourni, ce qui peut poser problème en cas de perte ou de vol puisque pour qu’une désactivation à distance de badge soit possible, le badge en question doit être identifiable.

 

Quel prix prévoir ?

Cependant, la copie de badge est coûteuse. Les prix deviennent plus intéressants si le badge est copié un nombre important de fois. Ainsi, comptez de 25 € à 50 € pour la copie d’un badge en un seul exemplaire. Certes le prix est dégressif plus le nombre de copie est important, un coût de 20 € environ par badge dès que le nombre d’exemplaires dépasse 10 sera ainsi possible et 17,50 € environ lorsque le badge est copié en plus de 50 exemplaires.

Toutefois ce genre de procédé, dans bien des cas, entraîne un surpaiement de la vraie valeur de la copie d’un badge. En effet, en passant par le syndic de la copropriété pour pour que le fournisseur qui s’est chargé de l’installation vous fournisse une copie, le prix est normalement inférieur à 20 €.

 

Côté sécurité

De plus, même si une pièce d’identité et une autorisation de duplication sont nécessaires pour copier un badge électronique donnant accès à un immeuble, ce genre de procédé peut dégrader la sécurité de l’ensemble des copropriétaires puisqu’il s’agit d’une reproduction non surveillée / non maîtrisée du syndic qui ne peut donc plus s’assurer s’il reste des badges dans la nature après plusieurs années et plusieurs changements de résidents dans la copropriété.

Toutefois, leur codification étant exacte à l’originale, le syndic sera en mesure de le déprogrammer lors d’une non restitution suite à un déménagement, puisque déprogrammer l’original déprogramme toutes les copies.

Cependant, cela signifie que si vous perdez une copie de votre badge et ne le signalez pas au syndic de la copropriété puisque vous en avez toujours d’autres, cela implique qu’un badge actif peut être en possession de quelqu’un de mal intentionné, ce qui amoindri de beaucoup la sécurité de l’ensemble des copropriétaires.

Pour conclure, la copie de badge à initiative individuelle met à mal l’objectif premier de sécurisation de l’immeuble alors que la copie de badge d’accès est pourtant tout à fait possible par le syndic de la copropriété.

 

Que peut faire le syndic pour limiter les copies individuelles ?

Si le syndic s’assure de proposer des prix compétitifs en comparaison à ce qui est proposé par les sociétés commercialisant ces copies, les résidents devraient, en théorie, préférer passer par lui pour effectuer des copies de leurs badges électroniques. Il peut aussi :

  • communiquer sur les risques engendrés par de telles pratiques ;
  • stocker un certain nombre de badges dans la loge du gardien ou chez le président du conseil syndical, pour répondre de manière réactive à un besoin de badge en cas de perte, de vol, de panne, etc. ;
  • lorsqu’il remet un badge à un copropriétaire, le syndic peut lui faire signer un papier stipulant qu’il s’engage à ne pas reproduire le badge sans avoir porter la question à l’ordre du jour d’une assemblée générale pour mise au vote.

En parallèle, les fabricants visent à rendre leur système de sécurité encore plus performant en proposant à la copropriété une option permettant la détection et le blocage automatique des badges copiés par le biais d’une société tierce.

Je note le guide

Devis et information

Obtenez rapidement un devis sur l’installation d’un système de badges d’accès pour immeuble en copropriété

Vos coordonnées
Votre copropriété
Envoyer votre demande

* Champs obligatoires

A lire aussi