Garde-corps en verre : normes, installation et entretien

Un garde-corps s’installe au niveau d’un balcon, d’une terrasse, d’une loggia, d’un toit-terrasse ou d’un escalier. Il s’agit à la fois d’un élément décoratif et protecteur puisqu’il évite aux personnes de tomber. Le verre est un matériau aux nombreux avantages pour la constitution d’un garde-corps puisqu’il offre une protection quasiment invisible qui se veut discrète et moderne. Il faut toutefois savoir qu’il s’agit de la solution la plus onéreuse concernant ce type d’équipements.

Garde-corps en verre : normes, installation et entretien

Garde-corps en verre : les caractéristiques

Le matériau qu’est le verre convient comme garde-corps pour les personnes recherchant une installation minimaliste. En copropriété, il permet également de protéger contre les rayons du soleil et peut même fournir des performances appréciables en termes d’isolation thermique et acoustique.

 

Le verre feuilleté

Spécifiquement conçu pour optimiser la résistance des gardes corps, le verre feuilleté est un matériau parfaitement adapté à ce type d’utilisation. Sa composition consiste en l’alternance entre des couches de verres et des films PVB. Ce sont ces derniers qui empêchent le verre de se briser en mille morceaux.

 

Couleur du film PVB

Il existe divers modèles de garde-corps en verre qui correspondent à différents usages. Ainsi, si le verre est transparent, le film PVB n’est pas obligé de l’être. Il pourra en effet être opaque, cela permettra au résident de se protéger des regards indiscrets et de bénéficier de leur intimité. Il peut aussi être clair pour ne pas entacher la transparence du verre.

Coloré, ou à motifs, il permettra d’apporter un brin d’originalité.

 


Garde-corps en verre : où les installer ?

En copropriété, un garde-corps en verre peut s'installer au niveau d’une fenêtre, d’une terrasse, d’un escalier ou d’une mezzanine. C’est l’article R.11-15 du Code de la Construction et de l’Habitation qui fixe les règles d’installation de garde-corps dans les constructions neuves destinées à l’habitation.

 

Pour quel usage ?

Au niveau d’une fenêtre, le garde-corps permet une ouverture sécurisée. Il est conseillé pour les résidents vivant avec des enfants en bas âge. Même pour les adultes, le garde-corps en verre permet d’éviter les chutes, sans empêcher la luminosité de pénétrer dans la pièce.

Lorsqu’un balcon ou une terrasse est intégré à un logement à l’étage d’un immeuble, l’installation d’un garde-corps est obligatoire au vu de la hauteur de l’installation.

Pour un escalier, si la mise en place d’un garde-corps n’est pas obligatoire, elle est toutefois largement conseillée en intérieur comme ne extérieur, notamment en présence d’enfants.

 

Mode de fixation

Il existe différents types de fixation.

 

Mode de fixation

Caractéristiques

fixation « à la française »

fixation sur la partie supérieure de la dalle de béton

fixation « à l'anglaise »

fixation au niveau de l’épaisseur de la dalle de béton

fixation en auto-portée

pose du garde-corps sur la dalle de béton + maintien en contrepoids

 


Les normes à respecter en copropriété

Attention, en copropriété, des normes strictes sont à respecter si vous souhaitez procéder au remplacement de votre garde-corps en extérieur. En effet, les terrasses et balcons sont équipés, dès la construction du bâtiment, de systèmes de protection des personnes au niveau de ces débordements de façades afin de garantir la sécurité des résidents.

 

Les critères de sécurité à respecter

C’est d’abord aux critères de sécurité définis dans l'article 111.15 du Code de la construction qu’il faut répondre lors de la mise en place d’un garde-corps. Ainsi la hauteur d’un garde-corps est fixée à un minimum d’1 mètre.

Différentes normes viennent ensuite étayer les règles à respecter :

  • Les dimensions des garde-corps sont fixées par la norme NF P 01-012. Elle détermine notamment que l’espace ouvert entre la lisse basse et le sol du balcon ou de la terrasse ne doit pas excéder les 11 cm, et que celui entre la main courante et la lisse haute est d’un maximum de 18 cm.
  • La norme NF P 08-301 concerne tous les garde-corps sauf ceux en verre.

Nous évoquons en détail l’ensemble des critères propres à l’installation de garde-corps dans le guide suivant : Garde-Corps : fonctionnement et lois, que nous vous invitons à consulter pour plus d’informations sur le sujet.

 

Droit de jouissance exclusif

Si les copropriétaires bénéficient d’un droit de jouissance exclusif concernant les balcons et les terrasses attenants à leur logement, tout ce qui touche à l’aspect extérieur de la copropriété demeure un élément commun et il n’est pas possible de procéder au moindre changement sans l’aval de l’assemblée générale.

 

Respecter le règlement de copropriété

La réglementation des garde-corps en copropriété restreint généralement les copropriétaires à installer un modèle identique aux existants. Ainsi, à l’intérieur de votre logement, pour votre escalier ou pour votre mezzanine, vous n’aurez pas besoin d’en discuter en assemblée générale.

Toutefois, pour une fenêtre, un balcon ou une terrasse, voici les majorités à obtenir en fonction des travaux souhaités :

 

Type de travaux

Majorité en AG

  • remplacement à l’identique des garde-corps existants
  • travaux de réparation de petite importance

majorité simple de l’article 24

  • travaux à réaliser suite à une injonction administrative
  • travaux d’amélioration de l’existant

majorité absolue de l’article 25

 

Sachez que le cas de figure le plus fréquent en copropriété est le changement simultané de l’ensemble des garde-corps de l’immeuble. Cette démarche peut être proposée par le syndic ou par un ou plusieurs copropriétaires afin de moderniser les équipements actuels ou tout simplement parce qu’ils commencent à vieillir.

Il est conseillé de procéder au changement des garde-corps de la copropriété lors d’un ravalement de façade.

 

Les charges seront réparties entre les copropriétaires au titre de leur coefficient d’utilité s’il s’agit de charges spéciales ou des tantièmes entre les copropriétaires en cas de charges générales.

 

Les avantages du verre

Le verre offre une surface dite invisible dont l’avantage principal est qu’il habille et protège sans boucher la vue. Cela permet une ouverture sur l’extérieur qui donne l’impression que la pièce, la terrasse ou le balcon est plus grand.

  • décoratif, design et esthétique ;
  • s’intègre aisément à tout type de mobilier intérieur et de façade ;
  • sa transparence accentue l’impression d’espace ;
  • permet à la lumière de passer directement et d’inonder la pièce ;
  • sécurité garantie.

 


Installation d’un garde-corps en verre

Dès lors que les copropriétaires souhaitent mettre en place le projet d’installer de nouveaux garde-corps dans la copropriété, le syndic doit commencer par faire réaliser une étude de faisabilité qui permettra de vérifier que le projet est viable. Ensuite, il procédera à des demandes de devis auprès de plusieurs professionnels, devis qu’il soumettra à l’avis de l’ensemble des copropriétaires lors d’une assemblée générale.

Ces étapes primordiales seront décisives dans la réalisation ou non-réalisation du projet.

 

Le prix d’un garde-corps en verre

Le prix élevé d’un garde-corps en verre s’explique par le fait que chaque panneau doit être conçu de manière à être résistant. En effet, si le verre venait à se briser suite à un choc, la protection se briserait littéralement en mille morceaux et une personne risquerait d’être entraînée dans une chute qui pourrait lui être fatale.

 

Ainsi, la structure accompagnant un panneau en verre est généralement réalisée en fer forgé ou en inox. C’est l’épaisseur du verre, sa hauteur, sa largeur, mais aussi le type d’encadrement qui vont influencer le prix. Devront également être pris en compte la configuration du garde-corps, voire même le système d’isolation qui y est parfois intégré, ainsi qu’une protection anti UV.

Pour le prix d’un garde-corps en verre, c’est le remplissage d’un panneau qu’il faut prendre pour mesure, comptez en moyenne entre 200 et 600 € TTC par mètre linéaire.

 

Le Plan Local d’Urbanisme

Outre le règlement de copropriété, il est également important de consulter le service urbanisme de votre mairie afin de savoir quelles sont les réglementations à respecter dans la commune en termes de garde-corps.

Un professionnel procédant à l’installation des garde-corps de l’immeuble sera en mesure de vous renseigner sur le sujet.

 

Faire appel à un professionnel

Installer un garde-corps, une rambarde, un garde-corps pour fenêtre ou encore une rampe de balcon en verre nécessite des travaux qui pourront être pris en charge par un professionnel. En copropriété, le syndic pourra s’occuper de globaliser les travaux pour l’ensemble de l’immeuble ce qui permet généralement de bénéficier de tarifs plus intéressants.

Un professionnel se tient à jour des nouvelles réglementations et législations en vigueur et saura vous renseigner sur le sujet. Il pourra également vous conseiller en termes de choix et d’esthétisme.

 

Entretien d’un garde-corps en verre

S’ils apportent modernité et élégance à la façade de l’immeuble, des garde-corps sales viendront entacher cet aspect et ne seront pas agréables au regard ni de l’extérieur ni de l'intérieur.

 

Ainsi, pour les parties facilement accessibles (mezzanine au sein d’un logement, partie intérieure d’un balcon, etc.), l’occupant pourra se charger aisément de cet entretien. Par contre, certaines zones lui seront inaccessibles et devront être prises en charges par des professionnels.

 

Le produit à vitre

Pour commencer, tout comme les vitres de vos fenêtres et de vos baies vitrées, l’utilisation d’un produit à vitre correspond également tout à fait pour nettoyer le verre de votre garde-corps. Toutefois, selon sa taille, il peut s’agir d’une solution peu économique et qui ne sera pas suffisante pour certaines taches.

 

Utiliser un chiffon en microfibre

Pour éviter que le produit à vitre laisse des traces sur vos vitres, il est conseillé de spécifiquement utiliser un chiffon en microfibre et non pas n’importe quel tissu. Selon la fréquence de votre entretien, un chiffon en microfibre propre humidifié avec de l’eau peut tout à fait suffire pour nettoyer votre garde-corps en verre.

 

Utiliser une raclette

Pour la partie extérieure du garde-corps, l’utilisation d’une raclette sera indispensable pour atteindre cette partie peu accessible. Une autre possibilité, en copropriété, sera de faire appel à un vitrier qui s’occupera de l’entretien de l’ensemble des faces extérieures des garde-corps de la copropriété afin d’assurer la belle apparence de l’immeuble. Selon le standing de l’immeuble, cela peut être primordial.

 

Pour un entretien régulier de l’ensemble des garde-corps de la copropriété, un contrat d’entretien annuel pourra être signé par le syndic de copropriété et sera inclus dans les charges communes dues par les copropriétaires.

Je note le guide

Devis et information

Travaux, aménagement ou rénovation dans votre copropriété ?

Vos coordonnées
Votre copropriété
Envoyer votre demande

* Champs obligatoires

A lire aussi