Des travaux dans mon immeuble
Demande de devis

Peinture de sol d’immeuble : parking, escalier, parties communes : prix et solutions

Afin de protéger un sol, mais aussi pour des besoins esthétiques, la peinture de sol d'immeuble en copropriété est très prisée pour sa facilité d’entretien dans les parties communes. Cependant, choisir une peinture adaptée est indispensable pour la durabilité de vos sols. Parking, escaliers et autres parties communes n'ont en effet pas tous les mêmes caractéristiques et les mêmes besoins.

Les peintures de sol d’immeuble

En rénovation, lorsque des dégradations des peintures existantes sont identifiées, il faut éviter de trop attendre pour les traiter. En effet la peinture de sol est le revêtement qui protège le support sur lequel il est appliqué. Ainsi, des trous et des fissures pourraient finir par apparaître. C'est sans compter que des sols abîmés dans les parties communes sont un facteur réduisant considérablement la plus-value de la copropriété et des logements qu'elle abrite.

 

En moyenne, nous conseillons aux copropriétés de refaire les peintures de sol de l'immeuble tous les 10 ans. Les peintures de sol d'immeuble concernent tout aussi bien :

  • les sols des escaliers intérieurs et extérieurs ;
  • les sols des parkings intérieurs et extérieurs ;
  • tous les autres sols des parties communes présentes dans l'immeuble (couloir, hall d'entrée, etc.).

 


Caractéristiques des peintures de sol d’immeuble

Les peintures de sol doivent avant tout disposer de caractéristiques antidérapantes afin d'être confortable à l'usage des résidents de l'immeuble au quotidien. Vous pourrez opter, avec votre peintre en bâtiment :

  • pour une peinture en phase aqueuse ;
  • ou pour une peinture en phase solvant.

 

Type de peinture

Type de finition

Type d'utilisation

Peintures en phase solvant

Finition effet miroir

Plutôt en extérieur (forte odeur nécessite la possibilité d'aérer si utilisée en intérieur)

Peintures en phase aqueuse

Finition mate

Plutôt en intérieur

 

En termes de couleurs de peintures de sol, la gamme de choix est conséquente. Il ne sera généralement pas utile de passer une sous-couche pour votre peinture de sol. En effet, les peintures de sol sont composées d'une forte teneur en liant qui est suffisante pour la durabilité et la résistance de ce revêtement.

 

Outre les peintures en phase solvant et les peintures en phase aqueuse, il est également possible de choisir des solutions bi-composantes comme les résines de sol époxy par exemple. Comme les précédents types de peintures présentés, cette résine est appliquée sans sous-couche. Elle peut servir pour les sols des parties communes intérieures comme extérieures.

 


Caractéristiques des types de sol d'immeuble

Les peintures de sol d'immeuble sont applicables sur différents types de revêtement comme le béton, le ciment, le carrelage, le bois massif, etc. Cependant selon ces différents revêtements, il ne faudra pas appliquer le même type de peinture. En effet, il existe des peintures de sol spécialement conçues pour une application sur tel ou tel revêtement existant.

Il est toutefois impossible de peindre un parquet huilé ou un parquet stratifié. Il est toutefois rare de trouver ce genre de revêtements dans les parties communes de la copropriété

 

Il est plus complexe de trouver une peinture de sol pour parking adaptée puisque les peintures de sol fréquemment exposées à l'eau peuvent être fragiles. Il faudra d'ailleurs protéger l'entrée du hall de l'immeuble pour les mêmes raisons. Il faudra impérativement choisir une peinture pour sol résistante à l'eau.

 

Si les sols de vos parties communes sont recouverts d'un parquet, nous vous conseillons plutôt d'appliquer une lasure ou une huile, même s’il vous sera possible de choisir une peinture de sol. En effet la lasure ou l'huile permettra d'éviter de dénaturer le bois du parquet. De plus une peinture de parquet pour sol nécessite une préparation du support complexe et longue.

 

Les différents types de peinture sol

En copropriété, si vous souhaitez repeindre les sols de l'immeuble, il faudra choisir une peinture spécifiquement prévue à cet effet parmi les suivantes :

 

  • La peinture acrylique pour sols : il faut choisir une peinture acrylique tout support pour peindre un sol d'immeuble. Il sera nécessaire d'appliquer une couche de vitrification par-dessus la couche de peinture. Plusieurs couches sont donc nécessaires pour ce type de peinture de sol.

 

  • La peinture résine pour sols : elle s'applique sans sous-couche et permet d'obtenir un effet résine. L'application de cette peinture est simple. Elle est prévue pour résister aux taches et aux chocs.

 

  • La peinture carrelage pour sols : il s'agit d'un type de peinture spécialement prévu pour peindre un carrelage. Il se peut que les sols des couloirs et des escaliers de votre copropriété soient actuellement en carrelage. Si c'est le cas, il ne sera pas nécessaire d'ôter le revêtement existant, en rénovation. Ce type de choix implique toutefois la nécessité d'une sous-couche pour que la peinture accroche parfaitement bien.

 

Les peintures non prévues pour les revêtements de sol ne conviennent pas. Appliquées sur les sols de l'immeuble, elle aura l'inconvénient de s'écailler très rapidement.

 


Avantages de la peinture de sol d’immeuble

Les peintures de sol n'ont pas les mêmes caractéristiques que les peintures pour murs et pour plafonds. Leurs avantages sont ainsi les suivants :

  • anti-glissant ;
  • facile d’entretien ;
  • limite les poussières causées par l'usure des bétons  ;
  • convient aux zones à passages fréquents ;
  • résiste aux abrasions ;
  • résiste aux chocs ;
  • résiste aux taches, etc.

 

De plus, au niveau d’un parking, les peintures pour sol sont également une solution de signalétique (pour identifier les emplacements pour les voitures, notamment).

 

Prise de décision par les copropriétaires

Avant de pouvoir peindre les sols des parties communes en copropriété, il faut commencer par consulter le règlement de l'immeuble afin de prendre connaissances des types de revêtement et des couleurs autorisés. En effet, cela peut avoir fait l'objet d'un vote lors de la rédaction de règlement de copropriété.

 

Dans tous les cas, le syndic de copropriété devra organiser une assemblée générale afin de faire voter le point par le syndicat des copropriétaires. La majorité à obtenir lors de ce vote dépend du type de travaux à mettre en place.

 

La majorité de l'article 24 de la loi du 10 juillet 1965 sera la règle dès lors que les travaux consistent :

  • en une rénovation à l'identique des peintures de sol des parties communes du bâtiment (travaux de conservation).

 

La majorité de l'article 25 de la loi du 10 juillet 1965 sera la règle dès lors que les travaux consistent :

  • en des travaux d'amélioration de l'immeuble.

 

Peinture de sol pour un parking

Les sols de parking d'immeuble demandent une attention toute particulière. Placé en intérieur ou en extérieur, le parking est un espace hautement sollicité. Pour un fort trafic, une peinture de sol en résine sera particulièrement adaptée. Ses performances sont très résistantes.

 

Une résine de sol de parking est une excellente solution de rénovation et de protection par cet espace constamment sollicité par les véhicules et les piétons. Si des microfissures sont présentes dans le revêtement actuel, il s'agit de la solution idéale puisque la résine viendra les boucher. Il est également possible d'appliquer une peinture pour sol en béton.

 

Les avantages d'une peinture pour sol en béton 

  • Résistance performante aux fréquents passages
  • Protection du support
  • Imperméabilité : résistance à l'eau et à l'humidité
  • Entretien facile (taches d'huiles, etc.)

 

De nombreuses finitions existent pour votre sol de parking, parmi lesquelles : le mat, le brillant, mais aussi les finitions à paillettes, etc.

 

La peinture de sol peut être utilisée de manière complémentaire dans un parking. A ce sujet, vous pouvez consulter notre article sur le marquage au sol d’un parking : peinture, revêtement et prix afin de pouvoir délimiter les emplacements de stationnement de chaque copropriétaire.

Pour les marquages au sol, c'est une peinture à base de résine qui sera le plus adaptée dans un parking. Attention les places de stationnement de la copropriété doivent être conformes à la norme NF-P 91-120. Si certaines places sont attribuées par certains résidents, elles pourront être identifiées à l'aide du même marquage. Il sera ainsi possible de numéroter les places, par exemple.

De plus, il est obligatoire de prévoir des emplacements adaptés pour les personnes à mobilité réduite (PMR). Ces places doivent être clairement identifiables avec le code couleur en vigueur et la signalétique française.

 

Il faut compter entre 15 et 25 € le litre de peinture pour sol de parking d'immeuble. Pour calculer la peinture nécessaire en fonction de la taille du parking, pensez au fait que 2 couches doivent être appliquées.

 


Peindre un sol en béton

Peindre un sol en béton permet d’apporter un renouveau esthétique aux parties communes de la copropriété. En effet, la couleur naturelle du béton n’est pas une couleur très agréable pour un lieu à fort passage. Pourtant il s’agit d’un revêtement résistant. Malheureusement, dans un parking, les tâches, comme celles d’huiles par exemple, ont tendance à rendre le revêtement sale. Pour cette raison, peindre un sol en béton est une solution de rénovation et d’entretien qui permet de cacher les défauts et transformer l’aspect esthétique de votre sol pour un espace plus contemporain.

 

Peindre un sol en béton en copropriété permet également d’obtenir un sol plus propre et plus simple à entretenir. En effet, un sol en béton peint devient lessivable. Les peintures compatibles avec un sol en béton sont les suivantes sont les peintures polyuréthanes. Si le béton peut être un support poreux qui favorise l’accumulation des poussières, une fois peint avec une peinture polyuréthane, votre sol favorisera beaucoup moins la présence de salissures et de poussières qui ont du mal à partir.

 

Un peintre en bâtiment vous aidera à choisir une peinture polyuréthane spéciale sol correspondant à vos sols en béton. Il s’agit également d’une excellente solution en copropriété pour des sols extérieures, puisque ce type de peinture est conçu pour résister aux intempéries de manière efficace.

 

Peinture de sol pour un escalier

Les escaliers menant aux étages sont largement utilisés dans une copropriété, et ce que l’immeuble dispose d’un ascenseur ou non. Selon le support de vos escaliers, il sera possible d’utiliser différentes peintures en fonction du support.

Ainsi, pour un revêtement de sol de type parquet, il faudra choisir une peinture de sol spéciale bois. Alors que pour un sol en béton, il faudra opter pour une peinture polyuréthane adaptée.

 

Peindre du parquet

Si le sol des parties communes est en bois, vous aurez la possibilité de choisir entre une peinture de sol couvrante et une peinture de sol transparente.

 

Type de peinture

Avantages

Inconvénients

Peintures couvrantes pour sol en bois

  • recouvrent complètement un parquet
  • permet un changement radical de couleur
  • ne permet pas de conserver l’aspect naturel du bois
 

Peintures transparentes pour sol en bois

  • revêtement transparent
  • couche protectrice transparente
  • ravive les couleurs naturelles du bois
  • permet de mettre en valeur l’aspect naturel du bois

-

 

Si vous décidez de changer la couleur des sols en bois de la copropriété, le choix d’une couleur claire permettra d’obtenir l’impression que les parties communes sont plus grandes qu’elles ne le sont réellement.

 

Peinture de sol pour les parties communes intérieures

Couloir et hall d'entrée d'un immeuble sont des lieux de passage très fréquentés dans une copropriété. Il s'agit, de plus, d'éléments très visibles pour les visiteurs. L'entretien des parties communes est très important pour la plus-value de l'immeuble.

 

Les passages très fréquents rendent nécessaires l'application d'une peinture de sol adaptée et résistant à l'eau. En effet, les chaussures des personnes empruntant les couloirs et le hall d'entrée ne sont pas forcément propres et peuvent être détrempés par les intempéries. Pour ces raisons, il faut choisir une peinture de sol facile à laver.

 

Il est possible d’installer de la peinture chauffante. Son principal avantage étant, comme son nom l’indique, de vous aider à conserver la chaleur présente dans les parties communes de l’immeuble. Son prix est toutefois très élevé par rapport aux autres solutions qui s’offrent à vous.

 

La peinture chauffante en copropriété

De couleur grise, la peinture chauffante se compose de particules minérales (mica et talc), ainsi que d'oxydes doubles d'étain et d’antimoine. Le rôle de ces différents composants est complémentaire. Ainsi, les oxydes sont des conducteurs et les particules sont des isolants.

Si la copropriété ne souhaite pas investir dans une couleur de sol grise mais souhaite bénéficier de ce mode de chauffage, il sera tout à fait possible d'appliquer une peinture de sol par-dessus cette couche de peinture chauffante. Cela n’en bloque pas les effets.

 

Cette peinture acrylique fait partie de la famille des peintures en phase aqueuse. Le mode de chauffage de cette peinture fonctionne grâce à une faible tension électrique. Celle-ci est produite par des anodes.

 

Il s'agit d'une réelle solution de chauffage dans les parties communes de l'immeuble. Elle permet en effet d'obtenir une température homogène de 20 °C. L'efficacité d'une peinture chauffante recouvrant 4 m² correspond à celle d'un radiateur de 1 000 watts.

 

Des normes de sécurité sont à respecter lors de l'installation afin que celle-ci ne mette pas en danger les résidents de la copropriété. En effet, pour servir de mode de chauffage, cette peinture de sol doit être équipée d'un branchement électrique alimenté d'une batterie dont la puissance idéale se situe entre 50 et 60 V. Elle peut toutefois aussi être de 12 V, mais les performances de l'installation seront alors moindres.

 

Le syndic de copropriété devra contacter l'assurance de l'immeuble afin de s'assurer que ce type de peinture ne pose aucun problème pour les indemnisations lors d'un incendie. Le prix de ce type de peinture est beaucoup plus élevé. Comptez entre 200 et 400 € le kilo.

 

Peinture de sol pour les parties communes extérieures

Avant de choisir une peinture de sol adaptée pour les parties communes extérieures de votre immeuble, il est nécessaire d'identifier l'usage du sol et la nature du support à peindre.

 

Type de peinture de sol

Compatibilité des sols

Avantages

Inconvénients

Peinture acrylique

  • compatible avec sols intérieurs et sols extérieurs
  • protège le support
  • solution la moins chère
  • inodore
  • plusieurs couches nécessaires
  • un vernis protecteur devra être ajouté en guise de finition
   

Peinture époxy

-

-

-

Peinture polyuréthane

  • solution fortement conseillée pour les sols extérieurs et les parkings
  • peinture de sol qui tient le mieux dans le temps (10 ans)
  • ni l’humidité, ni la chaleur ne l’abîme
 

-

Peinture alkyde

-

  • combine les avantages de l’acrylique et la résistance de la glycéro

-

Résine

  • compatible avec tout type de support
  • matière rigide
  • application facile
  • résultat lisse et uniforme
  • entretien contraignant lorsque la résine est appliquée sur du béton
   

 

Prix des peintures de sol

Selon le type de peinture de sol que vous souhaitez pour peindre le sol du hall d'entrée de la copropriété ou tout autre partie commune de l'immeuble, voici les prix auxquels vous attendre pour des produits de qualité :

 

Type de peinture de sol pour hall d’entrée

Prix TTC

Peinture acrylique

dès 15 € le litre

Peinture polyuréthane

dès 11 € le litre

Peinture glycérophtalique

dès 10 € le litre

Peinture à effet

dès 20 € le litre

Peinture chauffante

entre 200 et 400 € le kilo

Peinture tableau noir

dès 40 € le litre

 

Appliquer une peinture de sol

Afin de pouvoir appliquer une peinture de sol d’immeuble en construction ou en rénovation, il convient tout d’abord de préparer le support. En effet, pour une parfaite accroche de la peinture, il est nécessaire que le support soit à la fois sec, propre et sain. Pour cela, il peut être nécessaire de combler des trous avec de l’enduit ou de poncer des aspérités pour que la surface du sol soit parfaitement homogène.

Il faudra également le dégraisser, le dépoussiérer et le laver. C’est une fois le sol parfaitement sec que la peinture de sol pourra être appliquée.

 

Lorsque l’artisan peintre doit appliquer une peinture en rénovation par-dessus une peinture déjà existante, il faudra impérativement qu’il la ponce et qu’il vérifie les capacités d’adhérence de cette ancienne peinture. En effet, si l’ancienne peinture s’écaille, la nouvelle peinture ne cachera pas les imperfections mais viendra tout simplement les copier. Quant à l’adhérence de l’ancienne peinture, elle est indispensable pour que la nouvelle peinture de sol puisse prendre de manière homogène. Lors de ce type d’opération, le peintre en bâtiment peut parfois être amené à utiliser :

  • un décapeur chimique ;
  • ou un décapeur thermique.

 

Avant de passer à l’étape de l’application de la peinture sur les sols des parties communes de l’immeuble, le peintre doit tout d’abord protéger les éléments ne devant pas être peints, comme les plinthes dans les couloirs par exemple. S’il doit poser une sous-couche ou appliquer plusieurs couches de peinture de sol, les temps de séchage seront à prendre en compte. Comptez environ 6 heures pour une peinture de sol acrylique. Pour une peinture à l’huile, il faudra au moins compter 24 heures avant de passer une seconde couche.

 

De plus, pour que la peinture adhère parfaitement au support, la température ambiante ne doit être ni trop élevée, ni trop faible. Un peintre en bâtiment saura vous conseiller sur la période adaptée pour la réalisation de vos travaux de construction ou de rénovation.

 

Prix de pose d’une peinture de sol

Pour bénéficier d’un travail bien fait, c’est un artisan peintre qu’il faut contacter pour faire ou refaire faire les peintures de sol d’un immeuble. Relativement facile d’accès, les frais de main d’oeuvre pour les sols sont moins chers que pour les plafonds, par exemple, pour lesquels l’accessibilité est plus complexe.

 

Pour connaître le prix d’application d’une peinture de sol en copropriété, voici une grille tarifaire sur laquelle vous pouvez vous appuyer afin d’établir un ordre d’idée du budget nécessaire :

 

Type de prestation

Prix HT

Prix horaire d’un artisan peintre

25 à 40 € HT par heure

Prix au m² d’un peintre

20 à 30 € HT par m²

Frais de déplacement

20 à 40 € HT par prestation

 

A ces tarifs, deux types de TVA peuvent être appliquées : la TVA intermédiaire de 10 % et la TVA normale de 20 %. La première est appliquée uniquement en rénovation dans des immeubles dont la date de fin de construction du bâtiment est supérieure à deux ans. Le taux normal, quant à lui, est appliquée pour tous les travaux de construction et pour tous les bâtiments dont la construction est terminée depuis moins de deux ans.

Je note le guide

Devis et information

Travaux, aménagement ou rénovation dans votre copropriété ?

Vos coordonnées
Votre copropriété
Envoyer votre demande

* Champs obligatoires

A lire aussi