Des travaux dans mon immeuble
Demande de devis

Sécuriser un parking : les solutions et leurs coûts

Certaines copropriétés bénéficient d’un parking souterrain intégré au bâtiment de l’immeuble ou d’un parking extérieur attenant et découvert. Toutefois, des problèmes d’insécurité, voire de cambriolages, surviennent parfois et se pose alors la question de sécuriser le parking. Voici les solutions et les coûts à prévoir pour mettre en place une telle démarche.

Sécuriser un parking : les solutions et leurs coûts
Sécuriser un parking : les solutions et leurs coûts

Sécuriser un parking par la vidéosurveillance

S’il existe de nombreuses solutions pour sécuriser un parking, vous pouvez déjà commencer par songer à installer des caméras de vidéosurveillance. Elles jouent un rôle dissuasif et en cas de problème, il est possible de les consulter pour vérifier les allers et venues au sein du parking, notamment suite à un cambriolage.

 

Comme son nom l’indique, une caméra factice ne filme pas et ne vous permettra pas de consulter une vidéo après un cambriolage. Toutefois, elle plaît aux copropriétés pour ses capacités de dissuasion et son faible coût d’investissement. Comptez entre 10 et 90 € TTC pour vous équiper d’une caméra factice.

 

Le dôme anti-vandalisme est une caméra très résistante dont la conception prévoit des tentatives d’effraction et de vandalisme sur la caméra elle-même afin qu’elle ne puisse pas filmer les actions des cambrioleurs dans le parking. Comptez entre 60 et 500 € TTC pour vous équiper d’un dôme anti-vandalisme.

 

La caméra IP offre la possibilité de consulter les images enregistrées par la caméra en direct. Le gardien de l’immeuble ou le syndic de copropriété pourra alors bénéficier d’une consultation des images enregistrées depuis son smartphone, sa tablette ou encore son ordinateur. Comptez entre 250 et 2 000 € TTC pour vous équiper d’une caméra IP.

 

La caméra infrarouge permet de filmer le parking 24 heures sur 24 afin d’obtenir une bonne image de jour comme de nuit. Comptez entre 150 et 1 500 € TTC pour vous équiper d’une caméra infrarouge.

 

Le dôme motorisé permet également la transmission de l’image enregistrée en direct. De plus, il offre la possibilité d’être piloté à distance. Comptez entre 500 et 4 000 € TTC pour vous équiper d’un dôme motorisé.

 

Veuillez toutefois noter que l’installation d’un dispositif de vidéosurveillance dans le parking de la copropriété doit respecter certaines réglementations. Il sera notamment nécessaire d’effectuer une déclaration à la CNIL et de prévoir un affichage permettant d’informer toute personne de la présence des caméras.

 

Afin de pouvoir installer un système de vidéosurveillance dans le parking de copropriété, une assemblée générale devra être organisée par le syndic afin que les copropriétaires acceptent ou refusent le projet.

 


Sécuriser un parking par la présence d’un gardien

La présence d’un gardien est très dissuasive pour les cambrioleurs et autres personnes malintentionnées. Pour être efficace, cette solution est coûteuse, puisque le gardien, pour être vigilant à son poste, ne peut pas s’occuper de l’entretien de l’immeuble en complément, par exemple. Selon la Convention collective nationale des gardiens, concierges et employés d’immeubles, le salaire mensuel d’un gardien employé à temps complet est de près de 1 500 €.

 

Pour employer un agent de sécurité, il faut compter entre 15 et 25 € de l’heure en passant par une société de gardiennage.

 


Limiter les flux entrants et sortants du parking

Plus il y a de l’activité sur un parking, plus les voitures sont sécurisées. Toutefois, un parking de copropriété connaît généralement des heures d’affluence le matin et le soir et reste plutôt vide en journée et la nuit, ce qui le rend plus propice à l’insécurité. Afin de limiter les flux entrants et sortants du parking, différents dispositifs peuvent être mis en place :

  • à l’entrée du parking ;
  • mais également au niveau des places de stationnement.

 

Ces solutions permettent aux résidents de conserver des places qui leurs sont réservées et de restreindre le nombre de personnes pouvant circuler au sein du parking. Certains dispositifs permettront aussi d’empêcher des piétons non-résidents d’entrer au sein de la copropriété.

 

Les dispositifs à l’entrée du parking

Pour sécuriser un parking, il est important de prévoir des dispositifs adaptés à l’entrée du parking. Il peut notamment s’agir :

  • d’un portail automatique ;
  • d’une barrière levante ;
  • de feux de signalisation, etc.

 

Ces différents dispositifs permettent de sécuriser les allers et venues des véhicules se croisant, notamment les feux de signalisation, mais également empêcher les véhicules des non-résidents de pénétrer dans le parking de la copropriété, qu’il s’agisse d’un parking couvert ou non.

 

Les barrières levantes

Si les barrières levantes permettent de réguler les véhicules pouvant entrer dans le parking de la copropriété, elles n’empêchent toutefois pas des intrus de pénétrer à l’intérieur du parking à pied.

Si vous souhaitez installer une barrière levante afin de réguler le passage des véhicules, sachez qu’il existe des modèles fonctionnant :

  • avec des badges ;
  • avec une télécommande ;
  • avec une action manuelle de la part du gardien.

 

Comptez entre 900 et 3 500 € TTC (hors prix de pose) pour l’achat d’une barrière levante.

 

Les bornes rétractables

Le même problème peut être mis en avant avec les bornes rétractables. S’il s’agit d’une solution simple pour contrôler les allées et venues des véhicules, ce n’est pas une solution permettant de réguler les piétons.

Si vous souhaitez installer des bornes rétractables afin de réguler le passage des véhicules, sachez qu’il existe des modèles fonctionnant :

  • avec des badges ;
  • avec une télécommande ;
  • avec une action manuelle de la part du gardien.

 

Comptez entre 300 et 1 500 € TTC (hors prix de pose) pour l’achat d’une borne rétractable.

 

Les portes basculantes

Si la copropriété dispose d’un parking souterrain, il est possible d’équiper la porte d’entrée d’une porte basculante afin que seuls les résidents véhiculés aient accès au parking. Il existe également des portes coulissantes et des portes enroulantes qui seront parfaitement adaptées au parking de la copropriété. L’objectif de cette solution de sécurisation du parking est de mettre en place un obstacle physique permettant de réguler les véhicules et les piétons. Seules les personnes munies du digicode, d’une carte ou d’une télécommande peuvent ainsi entrer.

 

Type de porte de parking

Prix TTC (hors pose)

Porte basculante

entre 1 500 et 3 000 €

Porte coulissante

entre 2 000 et 4 000 €

Porte à enroulement

entre 3 000 et 5 000 €

 

Un dispositif lumineux est à prévoir afin d’annoncer l’arrivée d’un véhicule en sens inverse. Ce type d’équipement est indispensable pour assurer la sécurité des véhicules entrant et sortant du parking.

 

Les dispositifs sur les places de stationnement

Pour conserver sa place de stationnement, il est parfois nécessaire de prévoir une borne relevable pour éviter que n’importe qui utilise la place de stationnement réservée aux résidents de la copropriété. Pour protéger les places de stationnement des résidents, il est aussi possible de prévoir des plots rétractables ou des arceaux rabattables.

 

Seules les personnes autorisées à se garer sur ses places de stationnement ont la possibilité de débloquer ces dispositifs. Il peut s’agir :

  • d’un fonctionnement manuel ;
  • d’un fonctionnement par télécommande ;
  • ou d’un fonctionnement par badge.

 

Ce type de solution participe à la sécurisation du parking en évitant que des non-résidents tentent de venir se garer dans le parking.

 

Types de dispositifs adaptés aux places de stationnement

Prix TTC (hors pose)

Arceau rabattable

de 30 à 130 €

Borne escamotable

de 300 à 1 500 €

 

Clôturer un parking extérieur

Les solutions précédemment expliquées concernent principalement les parkings souterrains. Dans le cas d’un parking extérieur, il peut être intéressant de clôturer l’espace de stationnement avec une grille anti-intrusion. Ce type d’équipement permet de renforcer la sécurité du parking et de réduire considérablement les zones de vulnérabilité.

 

Une clôture passive permet de rendre plus difficile l’accès au parking. L’installation d’une clôture anti-intrusion dissuade de manière plus efficace qu’une clôture passive, puisqu’il s’agit en fait d’une clôture électrique. Ainsi, les câbles électriques présents sur le grillage permettent :

  • de détecter la présence de personnes essayant de s’introduire dans le parking ;
  • et d’envoyer un petit choc électrique dissuasif.

 

L’impulsion électrique envoyée n’est pas dangereuse pour la santé, mais suffit à dissuader les personnes mal intentionnées.

 

Pour l’achat d’une clôture passive comptez entre 3 et 6 € TTC le m² (hors prix de pose) pour un grillage en acier souple. Le prix d’un grillage rigide coûte, quant à lui, entre 12 et 50 € TTC le m² (hors prix de pose).

 

Pour l’achat d’une clôture anti-intrusion, comptez entre 40 et 400 € TTC par mètre (hors prix de pose). Le prix de pose est généralement compris entre 15 et 35 € TTC par mètre.

 


Prévoir un accès piéton sécurisé

Pour sécuriser efficacement le parking, il convient également de sécuriser l’accès piéton pour éviter que des personnes mal intentionnées puissent passer par là pour s’introduire dans le parking. Voici les différentes solutions que vous pouvez prévoir :

 

Solutions pour sécuriser un accès piéton

Caractéristiques

Prix TTC (hors pose)

Le clavier codé ou digicode

Un code d’accès permet aux résidents le connaissant d’entrer dans le parking.

Le code doit être changé régulièrement pour que cette solution soit efficace.

entre 60 à 500 € pour l’achat du digicode

entre 200 et 400 € pour la pose du digicode

Le système de badge

Tous les résidents disposant d’un badge peuvent accéder au parking depuis l’accès piéton sécurisé.

Certaines personnes peuvent également avoir un accès limité en fonction de l’horaire.

entre 150 et 450 € pour le lecteur de badges

entre 1 000 et 2 000 € pour l'installation du système de contrôle d’accès

20 € par badge (prix dégressif selon la quantité)

 

Prévoir l’éclairage du parking

Notez également qu’un parking éclairé est un parking plus sûr. Qu’il soit souterrain ou extérieur, lorsque les résidents le traversent de nuit, l’éclairage est une source de sécurité pour eux et un moyen de dissuasion pour les personnes mal intentionnées. Il est même possible de prévoir un éclairage à détecteur de mouvement avec une minuterie programmée pour faire des économies d’électricité et pour effrayer les cambrioleurs qui seront surpris par la lumière.

 

Pour en savoir davantage sur l’éclairage extérieur en copropriété, nous vous invitons à consulter ce guide : Eclairage extérieur en copropriété : les solutions. Et, pour l’éclairage d’un parking souterrain, vous trouverez de nombreuses informations détaillées sur : Éclairage de parkings souterrains : comment rénover les anciennes installations d’éclairage.

 


Récapitulatif des prix pour sécuriser un parking

Voici un tableau récapitulatif de l’ensemble des prix à prévoir pour sécuriser un parking de copropriété selon les solutions que vous envisagez de mettre en place.

 

Solutions pour sécuriser un parking

Prix TTC (hors pose)

Différents types de caméra

La caméra factice

entre 10 et 90 €

Le dôme anti-vandalisme

entre 60 et 500 €

La caméra IP

entre 250 et 2 000 €

La caméra infrarouge

entre 150 et 1 500 €

Le dôme motorisé

entre 500 et 4 000 €

Présence humaine

Gardien

environ 1 500 € par mois

Agent de sécurité d’une société de gardiennage

de 15 à 25 € de l’heure

Clôturer un parking extérieur

Grillage en acier souple

entre 3 et 6 € le m²

Grillage rigide

entre 12 et 50 € le m²

Clôture anti-intrusion

entre 40 et 400 € par mètre

Dispositifs pour l’entrée du parking

Barrière levante

entre 900 et 3 500 €

Borne rétractable

entre 300 et 1 500 €

Porte basculante

entre 1 500 et 3 000 €

Porte coulissante

entre 2 000 et 4 000 €

Porte à enroulement

entre 3 000 et 5 000 €

Dispositifs pour place de stationnement

Arceau rabattable

de 30 à 130 €

Borne escamotable

de 300 à 1 500 €

Sécuriser un accès piéton

Digicode simple

de 60 à 200 €

Digicode avec interphone

de 400 à 500 €

Lecteur de badges

entre 150 et 450 €

Badges

20 € par badge (prix dégressif selon la quantité)

 

Comment réagir suite à un cambriolage ?

Suite à la constatation du vol de votre voiture ou d’un cambriolage à l’intérieur de celle-ci, la première démarche à effectuer et de contacter la gendarmerie ou le commissariat de police pour qu’il puisse se rendre sur place afin de faire une constatation des dégâts. Suite au dépôt de votre témoignage, les policiers réalisent généralement :

  • une enquête de voisinage ;
  • des relevés d’indices, voire d’empreintes ;
  • la consultation des vidéos des caméras de surveillance si certaines sont situées à proximité.

 

Une fois votre dépôt de plainte effectué, il vous faut contacter l’assureur de votre véhicule au plus vite afin de pouvoir toucher une indemnisation. Certains contrats d’assurance ne proposent toutefois pas de garantie contre le vol du véhicule, s’agissant d’une option facultative dans un contrat au tiers. Si vous bénéficiez d’un contrat tous risques, une indemnisation en cas de vol est automatiquement prévue, dès lors qu’il s’agit d’un vol par effraction.

 

Pour prétendre à une indemnisation, vous devez impérativement faire une déclaration de vol auprès de votre assureur dans un délai de deux jours.

Je note le guide

Devis et information

Travaux, aménagement ou rénovation dans votre copropriété ?

Vos coordonnées
Votre copropriété
Envoyer votre demande

* Champs obligatoires

A lire aussi