Des travaux dans mon immeuble
Demande de devis

Structure des balcons : audit, entretien et prix

Les balcons sont souvent source de litiges en copropriété. En effet, les problèmes liés à l’état d’un balcon peuvent aussi bien se faire ressentir par son copropriétaire que par les résidents de l’étage inférieur. Des balcons en mauvais état peuvent menacer la sécurité des résidents et des passants, mais aussi l’intégrité du bâtiment. Réaliser un audit des balcons de l’immeuble peut ainsi sauver des vies et des travaux de rénovation très conséquents.

Structure des balcons : audit, entretien et prix
Structure des balcons : audit, entretien et prix

Diagnostiquer l’état d’un balcon en copropriété

Réaliser un diagnostic des balcons de la copropriété est parfois indispensable afin de sécuriser l’usage de ces parties communes pour lesquelles chaque copropriétaire dispose d’un usage exclusif du balcon relié à son logement. En termes de résistance et de solidité, les exigences techniques pour la construction des balcons sont importantes. L’installation des garde-corps-fonctionnement-et-lois.html'>garde-corps, notamment, est particulièrement stricte, afin de protéger les résidents vivant dans le logement, mais également pour protéger les passants dans la rue. Les balcons doivent résister à la charge et ne pas être la source de ponts thermiques au sein du logement. La sécurité incendie fait également partie des exigences à respecter.

 

Afin d’éviter les risques de chutes partielles ou complètes des balcons de la copropriété, il est important de vérifier leur état de santé puisque les problèmes d’un balcon sont assez peu visibles. Réaliser un diagnostic de balcons en copropriété se fait donc également comme mesure préventive.

 

Réaliser un audit des balcons permet :

  • de pouvoir identifier l’état des balcons et les points critiques;
  • de bénéficier d’un état des lieux global des balcons et des façades de l’immeuble ;
  • de pouvoir prioriser les coûts en faisant réaliser les interventions les plus urgentes en premier.

 

Les pathologies graves

Lors de la réalisation d’un audit, le professionnel intervenant pourra relever différents types de pathologies :

  • les fissurations ;
  • les infiltrations ;
  • les efflorescences ;
  • les stalactites ;
  • les éclatements de nez de balcons ;
  • etc.

 

Les fissurations peuvent apparaître sur des structures de balcons en béton. Les fissures sont dangereuses dès lors qu’elles fragilisent la structure du balcon, toutefois ce ne sera pas toujours le cas et l’intervention d’un professionnel permet de le déterminer. Le type de fissuration le plus dangereux mais aussi le plus commun au niveau d’un balcon est identifiable de par sa perpendicularité vis à vis de l’appui de la façade. Elles apparaissent dans les armatures du béton armé et engendrent des infiltrations d’eau, qui, avec le temps, engendre la corrosion du ferraillage des armatures. Ces fissures fragilisent le balcon et il est important de les réparer rapidement. En effet, à terme, le balcon peut s’effondrer.

 

Si, lors de la construction, aucun décrochement altimétrique n’a été prévu entre les balcons et les planchers intérieurs des appartements, il est fréquent de trouver des problèmes d’infiltrations au niveau des seuils des portes-fenêtres. Ainsi, la jonction entre la porte-fenêtre et la maçonnerie laisse les eaux de pluie s’infiltrer dans les logements. Ce phénomène sera accentué dans le cas où le système d’évacuation des eaux de pluie arrivant sur le balcon est insuffisant. Ce problème sera encore plus marqué lorsqu’il y a une fissure au niveau de la jonction entre la façade et la dalle en béton.

 

Les pathologies secondaires

Les efflorescences et les stalactites apparaissent au niveau de la sous-face des balcons. C’est un phénomène généré par la percolation des eaux de pluie. Ce sont des traces d’humidité qui se forment par calcification.

 

Les éclatements de nez de balcons sont généralement considérés comme une pathologie secondaire. Ce type de problème est généralement lié à un défaut de construction. Lors de la mise en place des balcons sur les façades de l’immeuble, une armure non adaptée a probablement été installée. Il se peut également que la mise en place du béton ait mal été effectuée.

 


Le prix d’un diagnostic de balcon

Les balcons sont considérés comme des parties communes en copropriété. A ce titre, une assemblée générale doit être organisée par le syndic de copropriété afin de procéder à la mise au vote de la mise en place d’un diagnostic des balcons de l’immeuble. Afin de préparer cette réunion, le syndic de copropriété, éventuellement assisté par le conseil syndical des copropriétaires, devra être en mesure de fournir des devis de plusieurs professionnels afin que l’intervention de l’expert et le budget nécessaire puissent être votés.

 

Sachez que pour un diagnostic des balcons de l’immeuble par un professionnel vous pouvez estimer un tarif compris entre 60 et 120 € par m². Le professionnel peut également choisir de vous demander un tarif horaire. La copropriété devra également prendre en charge les frais de déplacement du professionnel qui pourront représenter un forfait de l’ordre de 30 €. Il est important que les copropriétaires s’organisent de façon à permettre l’accès à leur logement le jour de l’intervention du professionnel. En effet, s’il doit se déplacer plusieurs fois pour inspecter tous les balcons de la copropriété, il pourra facturer ses frais de déplacements plusieurs fois.

 

Le prix de l’audit des balcons sera réparti entre l’ensemble des copropriétaires bénéficiant d’un balcon dans leur lot de copropriété. Ceux n’en ayant pas pourront normalement être exclus de la répartition. De plus, si les balcons ne font pas tous la même taille, la répartition des frais pourra être différente.

 


Les risques encourus en cas d’effondrement

Lorsqu’un balcon s’effondre, la responsabilité du copropriétaire bailleur ou du copropriétaire occupant, mais également celle du syndic de copropriété peut être mise en cause. Toutefois, ce ne sont pas les seuls à encourir des risques en cas d’effondrement. En effet, selon les causes de cette chute d’une partie du bâtiment, la responsabilité des constructeurs peut également être mise en cause.

 

Si l’état de la structure des balcons vous semble amoindri, il est important de réagir et de réagir vite afin de limiter les accidents.

 

Entretenir les balcons de l’immeuble

L’entretien des balcons de copropriétés peut faire l’objet de préconisations dans le règlement de copropriété. En effet, il est interdit de nettoyer son balcon avec un jet d’eau par exemple, puisque toute l’eau coulerait alors chez les voisins des étages inférieures, ce qui peut être la cause de troubles de voisinage au sein d’une copropriété.

 

Si l'entretien du revêtement de sol d’un balcon doit être effectué par son propriétaire, l’entretien des garde-corps est toutefois à la charge de la copropriété. Ainsi, pour des garde-corps en verre, il est généralement conseillé de faire venir une entreprise de nettoyeurs de vitre afin que les faces extérieures soient réalisées à l’aide d’une nacelle. La face intérieure peut éventuellement être réalisée par cette entreprise de nettoyage ou par les résidents eux-mêmes selon la décision des copropriétaires.

 

Entretenir un revêtement de sol de balcon

Selon le revêtement de sol installé, les produits à utiliser ne seront pas les mêmes.

Type de revêtement de sol

Solution d’entretien

faux gazon

  • passage d’un aspirateur
  • éponge et liquide vaisselle pour les taches

béton microporeux

  • brosse et bicarbonate de soude pour une tache d’huile ou une tache de boue
  • brosse et acide oxalique pour une tache de rouille ou une tache d’encre
  • solution écologique : pulvérisation de savon noir

carrelage

  • serpillère

 

Entretenir un garde-corps de balcon

Comme pour les revêtements de sol de balcon, les garde-corps ne s’entretiennent pas tous de la même manière, tout dépend du matériau qui les compose. Ainsi, comme nous l’avons précédemment dit, un garde-corps en verre s’entretient généralement grâce à l’intervention d’une entreprise spécialisée dans le nettoyage de vitre puisque l’extérieur du balcon est difficilement accessible depuis le logement. Le nettoyage en lui-même est exactement le même que celui d’un vitrage de fenêtre, de porte-fenêtre ou de baie vitrée.

 

Quel que soit le matériau dans lequel soit votre garde-corps (bois, fonte, aluminium, etc.) il est nécessaire de passer un coup de chiffon pour ôter toutes les éventuelles toiles d’araignées ou autres saletés. Ensuite, passer une éponge légèrement humide permet de se débarrasser des poussières pouvant accrocher. Il est très important de ne pas mettre beaucoup d’eau pour ne pas arroser le voisin de l’étage inférieur.

 

Type de garde-corps de balcon

Solution d’entretien

garde-corps en fonte

  • poncer les zones tachées si les étapes précédentes ne fonctionnent pas
  • une brosse métallique permet généralement d’ôter la rouille et ses aspérités
  • une couche de peinture permet de redonner un coup de jeune au garde-corps

garde-corps en bois naturel

  • appliquer un dégriseur pour redonner des couleurs au bois (le bois a tendance à devenir gris avec le temps)
  • puis appliquer un saturateur pour faire remonter les pigments du bois et retrouver sa teinte naturelle

garde-corps en bois composite

  • le bois composite est plus facile à entretenir car il conserve mieux sa teinte naturelle face aux UVs

garde-corps en fer

  • poncer les zones tachées si les étapes précédentes ne fonctionnent pas
  • une brosse métallique permet généralement d’ôter la rouille et ses aspérités
  • une couche de peinture permet de redonner un coup de jeune au garde-corps

garde-corps en aluminium laqué ou en aluminium anodisé

  • à laver à l’eau savonneuse

 

Consultez les guides Baticopro de la catégorie Balcons et terrasses pour en savoir davantage sur le sujet.

Je note le guide

Devis et information

Travaux, aménagement ou rénovation dans votre copropriété ?

Vos coordonnées
Votre copropriété
Envoyer votre demande

* Champs obligatoires

A lire aussi