Puissance chaudière : quelle puissance en fonction des besoins ?

Afin de remplacer la ou les chaudières d’une copropriété sans la mauvaise surprise d’une productivité insuffisante, il est indispensable de déterminer la puissance qui conviendra afin de répondre aux besoins de l’immeuble et de ses résidents. La chaudière permet d’alimenter les parties privatives ainsi que les parties communes de la copropriété et ce, en chauffage, mais également en eau chaude.

Puissance chaudière : quelle puissance en fonction des besoins ?

Le chauffage collectif : fonctionnement

En copropriété, dès lors que la puissance nécessaire excède les 70 kW, la ou les chaudières installées devront l’être dans une chaufferie, généralement installée au sous-sol du bâtiment. C’est souvent le cas lorsque le chauffage est collectif.

Il est d’ailleurs fortement conseillé d’installer un système de chaudières en cascade. Cela permet de mieux répartir la gestion du besoin dans l’ensemble de l’immeuble. De plus, lorsque l’une d’entre elles tombe en panne, les autres prennent le relai temporairement, le temps que des réparations soient effectuées.

 

Afin d’être diffusée dans les différents logements via les radiateurs ou planchers chauffants, la chaleur produite par les chaudières peut être acheminée de diverses méthodes.

  • Un réseau de distribution monotube : les radiateurs sont alimentés en série, ce qui signifie que le dernier logement récupère généralement de l’eau bien plus froide que le premier logement. Ce système peut encore être en place dans des bâtiments anciens.
  • Un réseau de distribution bitube : l’eau chaude circule jusqu’aux logements puis l’eau froide est renvoyée vers la chaufferie.
  • Un réseau de chauffage individuel centralisé : la distribution des logements est alors individualisée.

 


La puissance d’une chaudière

D’une poignée de logements à des centaines dans un même immeuble, les besoins d’une copropriété à une autre ne sont pas les mêmes et il n’y a pas de marge d’erreur possible dans l’estimation des besoins.

C’est le débit d’énergie (en kW) fourni par la chaudière qui indique sa puissance. On parle également de quantité d’énergie. Déterminer la puissance nécessaire pour la chaudière de votre copropriété passe donc d’abord par le calcul de vos besoins. Il faut, par exemple, compter environ 6 kW pour 2 ou 3 résidents vivant dans un petit appartement, chiffre qu’il faut multiplier par le nombre d’appartements lorsqu’il s’agit d’une chaudière collective.

 

Quelle puissance choisir ?

Les chaudières actuellement présentes sur le marché proposent des modèles dont la puissance est comprise entre 2 et 140 kW. La puissance à choisir varie également en fonction de l’utilisation de la chaudière. Ainsi, si elle sert également à la production de l’eau chaude, il faudra choisir une puissance légèrement plus élevée afin d’éviter les douches froides. Sont ainsi conseillés pour un appartement de 100 m² :

  • une puissance comprise entre 14 et 20 kW pour une utilisation en chauffage ;
  • une puissance comprise entre 20 et 28 kW pour une utilisation en chauffage et production d’eau chaude.

 

Donc, pour une copropriété composée de 5 appartements de 100 m², si les parties communes ne sont pas chauffées, il sera possible d’opter pour une chaudière dont la puissance est :

  • comprise entre 70 et 100 kW pour une utilisation en chauffage ;
  • comprise entre 100 et 140 kW pour une utilisation en chauffage et production d’eau chaude.

 

Un immeuble composé de 20 appartements de 50 m² pourra quant à lui opter pour une chaudière dont la puissance est de 140 kW si celle-ci n’est utilisée que pour le chauffage. Si elle est également utilisée pour la production d’eau chaude, il sera possible d’installer plusieurs chaudières, en ne les raccordant pas aux mêmes logements.

 

La puissance nominale

Lors de l’achat d’une chaudière, c’est sa puissance nominale qui sera inscrite sur sa fiche de caractéristiques. La puissance nominale correspond à la puissance utile de la chaudière, à laquelle elle est généralement réglée. Elle est toutefois en mesure de fonctionner à une puissance plus élevée, jusqu’à sa puissance maximale qui est différente de sa puissance nominale.

 


Calculer la puissance de la chaudière

Afin de pouvoir réaliser un tel calcul, il est conseillé de procéder à un diagnostic thermique afin de disposer de l’ensemble des montants nécessaires à l’établissement du calcul. Il existe plusieurs méthodes de calcul.

 

Première méthode (pour le chauffage)

Une première méthode de calcul consiste à additionner la puissance des radiateurs de la copropriété. Cette indication est normalement directement présente sur les équipements. Afin de prévoir les déperditions énergétiques, il faut ajouter entre 20 et 30 % au résultat trouvé, en fonction de la taille de la copropriété.

Il n’est toutefois pas simple de pouvoir relever ces informations dans tous les logements de la copropriété et de s’assurer de la fiabilité du résultat puisqu’il ne faut oublier aucun radiateur de l’ensemble du bâtiment (parties communes et privatives comprises). Il existe d’autres méthodes de calcul.

 

Deuxième méthode (pour le chauffage)

Pour déterminer la puissance de chaudière nécessaire selon les besoins réels de la copropriété, le calcul suivant doit être réalisé :

 

C x (ITE + TS) x V x DP = P

 

  • C exprime le coefficient de consommation d’énergie d’un logement ou d’un bâtiment. Le diagnostic thermique est nécessaire pour connaître ce coefficient. Pour un immeuble bien isolé, il sera de 1,5. Pour un immeuble mal isolé il sera de 2.
  • ITE représente l’indice de température extérieure de la région où la copropriété a été bâtie.
  • TS indique la température intérieure souhaitée. La température moyenne de confort fixée par le Code de la Construction est de 19° en journée et 17° dans les chambres et autres pièces non occupées.
  • V exprime le volume de l’immeuble. Pour obtenir ce nombre, il faut multiplier la surface au sol du bâtiment à la hauteur du plafond du dernier étage.
  • DP décrit le taux de déperdition d’énergie évaluée dans le bâtiment. Le diagnostic thermique est nécessaire pour connaître ce taux.
  • La calcul permet de déterminer P, soit la puissance théorique nécessaire pour que la chaudière réponde aux besoins du bâtiment.

 

Troisième méthode (pour le chauffage)

Une méthode similaire consiste à réaliser le calcul suivant :

 

C x DT x V = P

 

  • P, C et V sont les mêmes indicateurs que dans la formule précédente.
  • DT correspond à la différence de température entre la moyenne souhaitée en intérieur et l’indice de température extérieure minimale évaluée dans la région.

 

La prise en compte des déperditions énergétiques se fait ensuite par un deuxième calcul qui correspond à ce que suit :

 

P x 1,10 x 1,20 = P’

 

  • P’ correspond à la puissance finale théorique estimée pour répondre aux besoins de l’immeuble.

 

Méthode de calcul pour l’eau chaude sanitaire

Si la ou les chaudières servent également à répondre aux besoins en eau chaude sanitaire, il sera nécessaire d’effectuer un autre calcul. Le résultat le plus élevé des deux calculs sera le montant qu’il faudra prendre en compte pour la puissance de votre future chaudière.

Pour définir ce montant en copropriété, il suffit de multiplier le nombre de résidents dans l’immeuble par 7 kW. Ainsi, pour une résidence comprenant 20 logements, quelle que soit leur taille, dans lesquels vivent 45 habitants, les besoins en eau chaude sanitaire représenteraient 315 kW en moyenne.

 

Confier le calcul à un thermicien

Pour éviter les erreurs et bénéficier d’un calcul précis, il est aussi possible de confier ce calcul à un thermicien.

 

A lire aussi

Aides et subventions

La copropriété pourra bénéficier de différentes aides et subventions écologiques pour l’installation d’une chaudière performante. Il s’agit notamment des aides de l’Anah, du crédit d’impôt, de la Prime énergie, d’aides locales ou encore de l’éco-prêt à taux zéro.

 

Je note le guide

ASSISTANCE

Plus d'informations sur les produits et solutions techniques

Votre besoin*
Vos coordonnées
Votre copropriété

* Champs obligatoires

Envoyer votre demande